Home & Office Organising – ce nouveau métier qui nous veut du bien. 

d1786903b98428877efa44c2f9aadf0e
Penelope-jolicoeur sur Pinterest

Cette semaine j’ai eu la chance de participer à un atelier de Nathalie Borgers à Namur. 13 femmes rassemblées autour d’un souci commun: comment ranger et alléger son habitat pour s’y sentir bien au quotidien! En effet la soirée débute par cette petite analogie sur la Terre, cette maison, ce refuge, il faut en prendre soin pour qu’elle puisse prendre soin de nous. Et bien notre maison aussi! Durant 3 heures cette introduction au Home Organising nous permet de plonger dans la méthode Wéry & Co et notre fer de lance sera jusqu’au bout le DÉSENCOMBREMENT! Tout part de là et pour un mieux. Fini de chercher partout ses affaires et perdre du temps, finis les yoyo mentaux qui nous amènent à faire quelque chose puis on bifurque au passage sur autre chose et on zappe notre objectif initial mais on est épuisée . « Va jusqu’au bout de ton mouvement » est le conseil d’une participante lorsqu’on aborde ce point. Dans notre société de surconsommation la demande est grande pour un retour à la simplicité, pas besoin d’aller au minimalisme à l’extrême cher à Marie Kondo, mais un besoin sérieux de se retrouver dans un espace qui nous correspond et où l’essentiel est facile d’accès. Bref, un refus du confinement et du superflu qui n’est pas toujours facile car il implique une prise de choix, parfois intense émotionnellement. « Choisir, c’est renoncer » souffle une participante, et là je repense à un ami qui m’avait dit  » choisir, c’est avancer  » et c’est ça que nous souhaitons tous finalement. Une soirée fort agréable, des conseils et des objectifs plein la tête! Inspirée par la conférence de Béa Johnson, je ne regrette pas le développement de cette nouvelle tendance sur 3 volets :

  • Home organising
  • Home management
  • Office organising
14724564_10153899538207014_3895467703152950310_n
Bon Plan Marie Kondo – Photo Pinterest

Si une soirée entre copine sur ces thèmes vous intéresse , contacter Nathalie Borgers, collaboratrice chez Wéry & Co.

14358914_166520150461351_469107341040840653_n

PORTRAIT : NATHALIE BORGERS

« Agronome de formation, je me suis spécialisée dans la gestion de l’environnement. J’ai travaillé sur plusieurs projets publics et privés à l’étranger (en Afrique, Amérique du Sud, Asie), où j’ai été en contact avec différentes cultures. Ceci m’a permis d’appréhender les similitudes existants entre différentes traditions, qui toutes accordent une importance capitale à l’habitat, son emplacement, etc. pour assurer santé et prospérité à ses occupants. En tant que fille d’architecte, ces pratiques ne m’ont pas laissées indifférentes, et je me suis mise à la recherche d’explications. Je me suis alors formée au Feng Shui et à la Géobiologie, que je pratique avec beaucoup de plaisir depuis 2012. Par la suite, toujours en lien avec l’impact de l’habitat sur l’habitant, j’ai découvert avec enthousiasme le Home Organising, que je propose depuis août 2016. Si je travaille à partir de l’habitat, c’est véritablement l’Humain qui est au cœur de ma démarche. Mon objectif, à travers mon travail sur votre habitation, est de vous aider à lever des blocages et à voir plus clair pour pouvoir réaliser vos objectifs de vie, en créant avec vous l’environnement dont vous avez besoin pour vous soutenir. Notre lieu est le reflet de ce que nous sommes, et par effet miroir, il nous influence au quotidien… Prendre soin de son habitat, c’est donc prendre soin de soi ! »14813384_10154199641407981_15555093_o

Nathalie Borgers – Home & Office Organiser chez Elodie Wery & Co
Contact : info@grainedharmonie.be
0478/46.50.70

Sicile – B&B Mondello Resort 

 

La Piscine de Mondello Resort B&B

Àprès avoir cherché plusieurs jours quelle formule nous allions utiliser pour explorer la Sicile, l’homme a opté pour un B&B de qualité à Mondello et la location d’une voiture pour l’ensemble du séjour. Notre réservation Europecar n’a pas du bien fonctionner car notre voiture n’était pas disponible à l’arrivée et nous avons eu non pas un upgrade mais une voiture plus petite encore. Une fois sur l’île, le fait d’avoir une petite voiture nous a bien arrangé mais à nous d’écrire à Europecar pour récupérer la différence, chose qui ne se produira pas car il semble que la catégorie était à la fin similaire selon un courrier reçu ( mauvais point, je ne dis pas bravo à leur service client ).

 

Le B&B Mondello Resort est un de nos meilleurs choix! Certes c’est plus de l’ordre du Deluxe mais le service également et c’est plaisant. Il ne faut pas confondre avec Mondello Design (sans piscine) mais de même qualité.

Notre chambre était la chambre Mondello. Chaque chambre a un nom.  La nôtre, la Mondello, avec sa salle de bain et son coin bureau était en blanc et bleu . Un style épuré et propre. Les chambres sont nettoyées chaque jour et les lits refaits. Les draps et essuies sont changés tous les 3 jours. Un vrai bonheur de rentrer dans une chambre fraîche après une journée d’excursion .

Terrasse pour le petit-déjeuner au soleil.BAM!

 

Vive les douches italiennes, moi je dis!

Salle de bain dans chaque chambre.

 

Coin salon.

 Robert (le propriétaire de la villa) a aménagé la maison d’été familiale pour en faire une maison d’hôte confortable pour ses clients en vacances à Mondello. Il souhaite réaménager la partie inférieure également pour ceux souhaitant voyager dans la région hors saison et profiter d’un agréable salon.

Mondello est une petite station balnéaire à une quinzaine de minute de Palermo en voiture.

On se perd au début dans le dédale des rues mais petit à petit on se sent comme à la maison. Le tout c’est de retrouver le bord de mer ou trône un restaurant flottant. Il sera votre meilleur repaire! Quelques bonnes adresses sur mon précédent article: Exploration Sicile OUEST/NORD/SUD.

 

Mondello plage à 10 minutes à pied du B&B

 

La piscine du Mondello resort B&B


  

Mondello

 

Une rue sous-eau après une nuit pluvieuse.

 

Playa! Mondello Beach!


Sur la plage, les yeux fermés, sous la caresse du soleil, comme on se rappelle bien. Comme on se glisse magiquement dans le souvenir. Dans ce bonheur.

Plage
[ Marie Sizun ]

 

Les services au Mondello sont:

  • essuies de plage et de bain ( changés tous les 3 jours comme les draps)
  • Des pantoufles à votre arrivée.
  • Petits déjeuner / un buffet varié avec un accueil charmant du personnel.
  • Roberto, ses amis et sa famille seront à votre service pour vous assurer le meilleur séjour possible. Ils vous remettront une carte de la ville et de Palerme avec les endroits clés et information sur les plus belles plages et que faire sur l’île ( anglais et italien ).
  • Produits anti-moustique dans toutes les chambres et gratuitement à votre disposition comme celui pour après l’attaque bzzzzzz :).
  • Vélo pour vous balader ( attention à la circulation de folie !)
  • Superbe piscine dans un petit jardin privé attenant au B&B.
  • Air conditionné dans chaque chambre.
  • Vaisselles à disposition pour les petits repas improvisés sur votre terrasse privée.
  • frigo dans la chambre

Ce choix de Resort et les rencontres que nous y avons faites ont participé grandement à la réussite de notre séjour.

Je vous recommande chaudement d’y passer quelques jours.

Restez informé des nouveautés en vous abonnant ou en rejoignant la page Facebook Laifouine.

Portez-vous bien! Et à bientôt sur la route.

Exploration Sicile OUEST/NORD/SUD

La Sicile est une destination que je vous recommande. Après y avoir passé 10 jours merveilleux,  je vais tenter de vous donner des pistes pour un séjour réussi sur cette île aux multiples visages. En atterrissant sur l’île, vous serez étonné du contraste des paysages. Malheureusement, la pollution va vous surprendre (si pas vous mettre en rogne!) mais vous serez vite ensorcelé par cette île et ses atmosphères.

En général,  nous avons trouvé les commerçants froids, juste quelques serveurs sympas. Ne vous offensez pas, c’est une tendance qui s’est vue dans l’ensemble des villes visitées.

  • 12 jours pour une première exploration de l’île
  • Surtout pas en juillet et août car trop de touristes et votre séjour en sera affecté. Septembre/octobre ou mai/juin semble pour moi une excellente période.
  • Location de voiture obligatoire pour vous assurer une liberté sur l’île, notamment au niveau des excursions mais aussi des belles plages où passer la journée. Vous trouverez sûrement des ouvrages sur les plus belles plages. Le nôtre nous a été offert dans notre Bed&Breakfast Mondello Resort.
  • Nous recommandons la location d’une petite voiture car les rues sont étroites! Parfois très très étroites.
  • Apprenez quelques notions d’italien car vous en aurez besoin. Sinon, les bons vieux signes de mains feront l’affaire.
  • Prenez plusieurs hôtels : 4 ou 5 à quelques endroits clés sur l’île ( je vous partagerai mes préférences sur les villes visitées et les plages ).
  • Budget nourriture – vous pouvez facilement manger pour 5-10€. Un panini, un sandwich, une arancini (boulette de riz avec au cœur de la viande hachée et petits poids mais souvent vous pourrez tester des variantes) … mais un conseil : n’hésitez pas à vous rendre dans un supermarché à la section charcuterie et fromage locaux. Pour rien, vous aurez un excellent gueuleton avec la boisson de votre choix. Nous l’avons fait quelques fois à la terrasse de notre maison d’hôte et c’était juste parfait et économe. Mais les petits restaurants foisonnent. Pas obligé de prendre entrée / plat 1- Primi / plat 2 – secundi …C’est souvent beaucoup trop! Prenez deux entrées à partager pour la découverte et un plat chacun (soit Primi soit secundi) et si vous n’avez pas assez, il y a toujours le dessert ou la possibilité de reprendre un plat.

Quelles villes valent le détoure dans la partie De l’île que nous avons explorée?

* = les préférences Laifouine 

PALERMO ***

palermo-1
Fontaine Pretoria – Palerme – Sicile – 2016

La capitale de la Sicile est une ville intense avec pas mal d’agitation. Il s’agit d’une ville très contrastée de par ses mélanges culturels passés et présents.

On aime :

  • le faite de se perdre dans des petites ruelles pleine de Charme.
  • Ses églises à n’en pas finir qui peuvent se trouver à n’importe quel coin de rue
  • Sa splendide cathédrale
  • Arrêt au Quattro Canti non loin de la superbe fontaine Pretoria et de l’église de la Martorana
  • L’ambiance populaire et interculturelle

On aime moins:

  • De se perdre dans des rues louches (vraiment louche et on en rigolera plus tard, on l’espère)
  • De payer cher pour toute les visites surtout si on a quelques heures devant nous. De dehors c’est beau aussi, no worry!
  • ( drôle de se retrouver en plein mariage car les églises restent accessibles malgré les cérémonies…)
  • Le sentiment d’insécurité de certaines rues ( à éviter en soirée).

Notre point de repère c’était l’avenue de la liberté où le bus local faisant la liaison avec Mondello fait différents arrêts (1 euro 40 le trajet, billets dans les tabac shop) ! Vous ne pourrez pas louper l’arrêt car c’est une grande avenue avec de beaux magasins sur via della Libertà. Il nous a été conseillé de prendre le bus et non notre voiture de location car la circulation est folle. Je confirme! On sait entrer à Palermo mais on ne sait pas comment en sortir. Le code de la route n’est pas une invention italienne.

Info: les lignes blanches au sol= parking gratuit – bleu =payant et jaune= résident only!

preparation-arancini
Arancini

ERICE ****

Un petit village historique dans les montagnes. Village médiéval qui va vous en mettre plein la vue. Vous pouvez y arriver en téléphérique de Trapani ou en prenant une route en lacet au départ de cette même ville. Ce petit village du Moyen-Âge a conservé son visage d’en-temps. Vous ne louperez pas les petites boutiques de céramiques et de faïences qui mettent une touche de couleur dans ces ruelles de vieilles pierres et, dans cette continuité, mettez-vous du baume au coeur avec une petite pâtisserie locale.

On aime:

  • La vue! Une vue à couper le souffle selon votre position  sur les hauteurs.
  • Ces petites rues pavées (oubliez les talons !) et les petites places intérieures fleuries comme une carte postale qui nous est offerte. Les cortiletti= les petites cours.
  • Les pâtisseries des sœurs du couvent avec leur délicieux Capuccino ! Grazie! Antica Pasticcia del Convento à deux pas de la Piazza Umberto: Via G.F. Guarnotta 1 ( ouvert tous les jours de 9h à minuit.

 

On aime moins: 

  • Le village est petit et on en a vite fait le tour.
  • Le téléphérique à 9€ (aller/retour) car il est assez facile de se parquer à l’entrée de la vieille ville.
  • Notre arancini nous a déçu.
  • Encore une fois des visites des monuments/sites assez chères pour ceux qui ne restent que quelques heures. Donc bien de prévoir une bonne journée et de prendre l’ERICE PASS (15 euros) vous donnant accès à tous les sites.

erice-view

AGRIGENTE ****

Sur la route, on peut se demander si Agrigente en vaut la peine en voyant des immeubles modernes pas très attractifs puis on se pose dans la vieille ville et ses petites rues grimpantes et on se dit « Comme on est bien! ». Je ne vous parle pas de la vue sur l’eau turquoise ou des temples vous faisant replonger dans le passé de la région.

On aime:

  • la vielle ville = centro storico et ses placettes et ruelles imbriquées.
  • le meilleur arancini du voyage sur la place Piazza Marconi en face du point d’info sur une petite terrasse sympa.
  • y passer deux trois nuits pour profiter de la veille ville et de ses plages environnantes comme la superbe Scala dei Truchi ( je recommande un hôtel sympa dans les environs car vous voudrez peut-être y passer quelques jours sur cette plage sûrement une des plus belles de Sicile avec ses hautes falaises calcaires ).

On aime moins: 

  • se parquer dans ses ruelles étroites (repliez toujours vos rétros).
  • les GPS qui ne vous aide pas à sortir de la ville. On recommande de télécharger avant de partir l’application gratuite HERE qui s’utilise gratuitement hors connexion et c’est juste parfait. On était parti avec notre GPS mais il ne devait pas être à jour vu certaines de ses propositions.

Info: 

  • la vallée des temples est seulement à 3 km du vieux centre en descendant la via Francesco Crispi. Un parking de terre et gardé est disponible à l’entrée du site ( 3 euros la journée). Mettez-vous à l’ombre d’un arbre pour ne pas retrouver dans un four après votre visite.
agridento
Illustration by Nizzoli Marcello

MONDELLO ****

C’était notre QG – lieu de localisation de notre B&B Mondello Resort (cfr article sur le Resort) pour le séjour. Ne connaissant rien de la Sicile, nous avons eu beaucoup de chance car cet établissement était parfait mais globalement , je vous recommande de rester quelques jours dans les villes à visiter et éviter des heures de route. C’est pour cette raison que nous n’avons pas été dans la partie Est de l’île à parfois 3 heures de route. Une raison de plus de revenir!

Mondello, c’est la ville balnéaire pour les habitants de Palerme et les touristes. Une superbe plage avec de l’eau turquoise et transparente. Que demande le peuple? Juste ça! Et un bon plat avec du bon vin! Mais oui!!

On aime:

  • Presque tout 🙂
  • Être à deux pas de la plage
  • Faire du vélo
  • Se balader et manger au bord de l’eau
  • Pas trop de monde en ce début septembre
  • Le soleil et cette vue!!!
  • Les familles italiennes dans leur élément
  • La bonne nourriture de chez Scimone à manger sur place ou sur un banc voir sur la plage! Sucré ou salé, c’est juste très bon et à petit prix. Via Regina Elena, 61 Mondello Palermo. L’homme a adoré les pattes et les lasagnes. Moi la salade de riz et légumes.
  • Pour le soir et bien manger à bon prix c’est chez Da Enzo que ça se passe! une petite adresse qu’on nous a été soufflée à l’oreille et juste comme il faut. Les serveurs sont pro et même si ils peuvent vous sembler distants, ils sont très sympas. Pizza ou pasta , c’était délicieux mais les pâtes aux homards c’est une tuerie! Les petites boulettes de sardines aussi – polpette. J’y retournerai pour tester le risotto tiens! C’est l’endroit recommandé par les locaux. Dans le plus chic il y a le Bye Bye Blouse qui surprend car il n’a pas pignon sur rue mais c’est une façade blanche dans une petite rue et on est loin d’imaginer que derrière cette porte se cache un restaurant raffiné (gastronomique) où les serveurs sont en costard. Nous n’avons pas encore testé mais nous avons aimé dans les plus chics le restaurant Le Antiche Mura un peu moins guindé et avec une terrasse qui donne sur un agréable jardin.

On aime moins:

  • Les conducteurs fous
  • Les gens qui laissent leurs crasses sur les plages ( des locaux pour ce que j’ai vu).

SAN VITO LO CAPO ****

Une vrai ville balnéaire avec une plage plus grande que Mondello. Superbe plage et paysage calé au pied d’une falaise. C’est parfait pour y rester quelques jours en famille ou entre amis. On y retournera notamment pour visiter la réserver naturelle de Zingaro. C’est donc bien d’y loger 2,3 jours.

san-vito-1

On aime:

  • Les petites boutiques et maisons.
  • Les petits bancs ou se poser. Street art?
  • La plage of course ou nous avons joué aux raquettes avec plaisir.

On aime moins:

  • Les moustiques (partout sur l’île, soyez équipé pour y faire face)
  • La pizerria El Sombrero recommandé par Le Routard – une horreur!  On ne dira pas merci au Routard pour cette suggestion.

Info: le seul parking non payant se trouve dans une zone en terre à côté du cimetière ( la partie en béton à gauche est payante). Vous pouvez y parquer votre voiture pour la journée. Merci aux jeunes filles qui dans un italo-glish-spanish nous ont donné le plan!

san-vito-sun-kiss
Plage de San Vito – Sicile

CEFALU *****
Notre coup de coeur du voyage. Nous sommes tombés en amour de la vieille ville, sa petite plage et ses petits bateaux. On y revient quelques jours sans faute.

guiz-cefalu1
Merci à Guiz Photography pour cette superbe photo !

Le moins ? Notre lunch à Fritto et Divino (Via Mandralisca). Plat sec pour pas dire sans saveur et une serveuse dépassée par 5 tables. Peut-être la faute à pas de chance. Mais les petites adresses ne manquent pas donc à vos assiettes!

Info: pour un petit cadeau sympa et made in Sicily : La Di Dà Via Mandralisca 62, vous y trouverez des produits de beautés fait en Sicile.

Suivez Laifouine sur Facebook et profitez de mes bons plans et articles!

N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses et bons plans ci-dessous!

Je vous souhaite un bon voyage!

 

 

IZY train pas cher entre Bruxelles et Paris

J’ai testé IZY de Thalys , les voyages à 10/15/19 euros de Thalys. J’ai pris la place assise à 19€ et c’est parfait! Vous êtes accueillis à l’entrée du IZY. Vous avez de l’espace et une prise pour votre ordinateur ou pour recharger votre téléphone. Les accoudoirs pour ceux qui aiment et un porte bouteille ce qui est toujours pratique! La poubelle en bas du siège (faut la chercher pour le savoir :)).


C’est quoi le concept?

  • Quelques départs par jour et 2:30 au lieu de 1:30 avec le Thalys.
  •  10€ sans siège ,
  • 15€ dans les couloirs avec siège pliable,
  • 19€ un siège normal. Paris-Bruxelles!
  • Un bagage à main et un sac inclus. Extra bagage =30€ (voir les conditions sur le site).

En 2:30 ( Si des zozos de l’Euro2016 ne viennent pas bloquer les voies) vous serez à Paris! C’est possible tous les jours ! Easy quoi! À nous Paris à toutes les sauces et pendant toute l’année ! Olé!


En cas de retard de plus de 60 minutes complétez le formulaire de compensation en ligne : IZY retard

Retrouvez tous mes bons plans et beaucoup d’autres infos sur ma page Facebook Laifouine

Roma Caput Mundi

Pour un premier voyage à Rome, tout est possible mais lorsqu’on plonge dans un bain d’Histoire, il ne faut pas espérer tout voir en seulement 3 jours. Pas grave, ça nous donne une bonne excuse pour revenir !
L’aéroport de Rome Campanio est minuscule. Il semble qu’il y ait un train jusque la gare de Termini (point stratégique pour se déplacer dans Rome) à 1,50 ou 2 €. Une option à vérifier et à creuser. Nous avons opté pour un shuttle à 8 € A/R. Alors chers amis du voyage, je vous recommande cette option car, au retour, ceux souhaitant acheter leur billet dans le bus se sont vus bloquer l’accès car la priorité était donnée aux préventes. Et quand vous comptez sur ce bus pour ne pas rater votre vol, vous serez bien embêtés pour être polie. Il vous restera le taxi et apprendre quelques gros mots en italien…!
Ohhh Romano te piaca cuesta vida? ( oh Romain, elle te plaît cette vie?) La ville est un véritable musée à ciel ouvert. Elle est belle et nos yeux sont sans cesse émerveillés.

Place St Pierre/ Photo par Laini Lahaye

 Le plus drôle c’est que je n’ai pas vu les vrais Romains. J’ai vu des Anglais, des Français, des Russes, des Chinois… Vous avez compris. C’est en fait un parc d’attraction avec son flux de touristes quotidiens.

Bibite = boisson soft Photo par Laini Lahaye
Bibite = boisson soft
Photo – Laini Lahaye

Pour une première fois, je vous recommande le Roma Pass qui après séjour s’est avéré un bon plan. Disponible pour 3 ou 2 jours, il vous donne droit à 2 entrées pour un site archéologique ou musée et des réductions sur les autres visites .Votre carte s’active au premier usage. On recommande le Colisée en j1 et le Forum romain et le Palatine en j2.

Photo – Laini Lahaye

 

Vous amortissez déjà 24 euros par ce choix . Au Colisée, pas de panique, vous pouvez passer avec cette carte dans la file rapide. Les milliers de guide vous font croire que avec eux vous entrez rapidement mais c’est un piège à touriste. La carte vous suffit. Le guide audio est à 5,50 € , je le recommande pour les fanas d’Histoire ou les patients. Vous pouvez toujours suivre le groupe de touristes juste là, c’est beaucoup plus drôle. Le monument est un vrai bijou. Essayez de prévoir à l’avance une visite de groupe car ça peut s’avérer être moins cher. Un guide nous a accosté pour nous offrir une visite pour 13 € par personne, 24 € pour deux en entrée et 26 € le guide, ça fait cher la vieille pierre les cocos. Ça vaut la peine de voir les alternatives avant de vous faire happer par le rythme de la ville.

Rome – Photo – Laini Lahaye

 

La carte Roma pass s’active lors du scan de votre première visite. Pour le métro, il suffit de la poser sur le rond jaune à l’entrée des métros. Elle est valable pour tous les transports durant le nombre de jours que vous avez choisi. Après les deux premiers musées que vous choisirez, la carte vous donne des réductions sur beaucoup de sites et musées. Dans vos premiers choix, optez pour des musées coûteux pour amortir la carte de 3 jours qui coûte 36 €. Vous aurez également avec votre carte un plan de la ville. Mais on vous recommande de télécharger sur votre portable une carte de Rome (Google Maps ou HERE) pouvant être utilisée sans connexion et qui vous guidera dans la ville si votre smartphone est équipé d’un GPS. C’est pratique et il est alors difficile de se perdre ! Mais peut être aussi pratique de quitter l’hôtel avec le chargeur (écoutez la voix de la sagesse ;)).

Quelques bonnes adresses:
Notre Resto préféré pour de la bonne cuisine italienne. La vraie pas celle pour faire croire!

La Carbonara,

Via Panisperna, 214.

Où loger?

Rome = tourisme et tout est possible pour tous les budgets mais le cher reste à l’ordre du jour. Nous sommes ravis de notre logement un peu reculé de la folie de la ville. Une petite maison de vacances avec un mini jardin où trônent un beau citronnier et des orangers. The Green House. Pour bénéficier d’une réduction de 18 euros lors de votre premier voyage Airbnb, cliquez sur ce lien Laifouine. Si notre Airbnb vous intéresse, envoyez moi un email sur lainifouine@gmail.com .

Laifouine sur Facebook.

Buon viaggio,

Les choses à ne pas oublier pour décoller en paix! 

 

Photo : Laini Lahaye

• N’oubliez pas de vérifier les dates de validité de votre document d’identité. Le voyage est déjà payé et le vol aussi et comme vous avez payé le moins cher, vous ne serez pas remboursés. Ça serait bête de ne pas décoller parce que vous réalisez quelques jours ou quelques heures avant que votre carte d’identité ne sera plus valide demain. Mon conseil: les dates de votre voyage sont fixées ? Alors vérifiez directement vos documents en conséquence.
• Prévoyez un laps de temps assez large entre le départ de votre domicile et la fermeture des portes de l’avion (souvent une demi heure avant l’heure de décollage). Prévoyez du temps pour le contrôle car, parfois, la file est grande. Si vous avez des valises pour le check-in alors prévoyez d’arriver une heure en avance.

 

Illustration : Emiliano Ponzi

• A l’aéroport de Charleroi, vous pouvez, moyennant paiement, laisser votre voiture dans un parking. Soit directement à l’aéroport soit à un parking privé qui organise les transferts jusque l’aéroport . Pour cette option, prévoyez assez de temps dans votre planning.

• N’oubliez pas qu’une fois dans l’avion la nourriture est chère et surtout pas bonne. Si vous avez soif, vous pouvez vous munir d’une bouteille d’eau vide que vous remplirez une fois le contrôle passé. Si vous avez une petite faim, préparez vous un sandwich ou de quoi grignoter .

• Les liquides, on ne le dira jamais assez! Vous ne passerez pas avec dans vos bagages à mains avec des contenants de plus de 100 ml !! ( Ok, chéri a réussi mais si c’est le parfum que vous adorez et que vous venez de recevoir pour Noël pourquoi prendre le risque ?!).

• L’époque de la chasse au kilo ou l’on vous faisait payer 40 euros même pour 300 gr d’excédant semble révolue. Mais si jamais vous êtes sélectionnés pour la pesée et que ça dépasse, n’hésitez pas à vous mettre sur le côté et mettre plusieurs couches de vêtements et quelques broles dans vos poches.. et jeter ce vieux magazine déjà lu mais dont il vous semble que vous voudrez peut être le relire plus tard. Nah!

 

Pinterest

• On pense qu’être au devant de la file pour monter dans l’avion c’est mieux . Et bien si vous voulez sortir rapidement de l’aéroport, n’y allez pas . C’est souvent là que sont sélectionnées les valises qui partent en soute pour faire de la place dans l’avion. Et vous êtes partis pour attendre à l’arrivée près du tapis roulant . Et oui!

Photo : Laini Lahaye

 

Mais on retiendra surtout:

 

Pinterest

Rejoignez ma page Facebook

Un voyage même mini, ça se prépare! Ready? Go!

Quand l’appel du large est à la porte que pouvons-nous faire? Rien, si ce n’est se connecter et trouver le vol low-cost pour une destination de notre choix! Et hop…! Nous voilà embarqués pour un citytrip à Romaaaaa! Ciao!

Dans ce genre d’aventure, si vous voyagez accompagné, je vous recommande un minimum de préparation pour vous assurer un voyage agréable. Que ce soit entre copines ou avec votre amoureux, les attentes ne sont pas toujours les mêmes et peuvent vite devenir source de frustration. Si vous ne faites pas preuve d’une grande patience et bien organisez-vous! Mais avant tout apprenez à laisser couler car un citytrip = bonheur ! Oui !
Où se loger ? Un hôtel ? Une petite recherche sur Google et vous aurez déjà une vue d’ensemble. Il est intéressant de repérer les quartiers sympas et les moyens de transport. Vous ne voulez pas passer la majorité du séjour dans des transports. Une fois votre budget logement décidé, quel type de logement? Booking ou Budgetplace (plus pour des auberges de jeunesse mais aussi des chambres doubles disponibles) seront de bons alliés, les commentaires des anciens clients pourront vous orienter mais n’hésitez pas à tenter l’aventure car un client n’est pas l’autre. Les B&B vous sembleront peut-être moins impersonnels avec le sentiment d’être à la maison? Pour notre prochain voyage, nous optons pour Airbnb. Vous connaissez surement ce site où les particuliers mettent à votre disposition une chambre ou un logement entier. Pour vous inscrire, n’hésitez pas à vous rendre sur ce lien et vous recevrez une réduction de 18 euros pour votre premier séjour. N’hésite pas à m’envoyer un mail si ça ne fonctionne pas sur lainifouine@gmail.com.

Retrouvez nous sur Facebook.

Laifouinement vôtre

PORTRAIT – La maison de Rose


Elle? C’est Rose! Ma créatrice coup de cœur dont le travail me touche car je le trouve emprunt de douceur et faisant appel à notre imaginaire. C’est comme entendre une berceuse de notre enfance. Un petit peu de magie en cette période de fête, on adore!

Quand as-tu commencé ce projet artistique? Comment est né l’envie et l’idée de créer?


Quand j’étais petite, je rêvais de tenir un petit magasin avec plein de jolies choses dedans, où je pourrais faire de beaux emballages, décorer. ET SURTOUT je rêvais de tenir mes comptes avec une super machine à calculer avec du papier doublé.
J’ai quand même terminé par en faire une collection 😉

J’ai fait des études secondaires artistiques. La peinture m’a plu de suite…
Je suis une créative dans l’âme…
Quand je suis sortie de l’école, une prof m’a demandé de réaliser son faire-part de naissance.
Je l’ai conçu avec grand plaisir !!! Tout a commencé vraiment là.

J’ai adoré créer sur mesure.

De quel projet es-tu la plus fière (boulot)?


Je suis sortie seule lauréate de ma promo et j’ai exposé à TOUR ET TAXIS. J’ai vraiment découvert le monde artistique à ce moment-là….les expos, les rencontres.
Et en fait, ça ne m’a pas plu…Lol…J’avais envie d’autre chose. Ce quelque chose qui me laisserait vivre avec mon moi intérieur sans devoir le partager avec les autres, sans devoir l’exposer, juste la création et moi.

J’ai ensuite suivi un cursus artistique pour faire un master en peinture…
J’ai été déçue de l’enseignement artistique, dégoûtée des méthodes et j’ai stoppé alors que mon parcours semblait bien parti…
J’ai fait pas mal de petits jobs tout en gardant l’idée de pouvoir un jour créer « La maison de Rose »
D’ailleurs, tu sais, cela fait aujourd’hui 7 ans qu’elle existe…
1 an en tant que société !
J’ai toujours pensé que je vivrais un jour de ma passion…et ça marche !
J’ai passé ma gestion en cours du soir. Ensuite, j’ai été recrutée par AZIMUT et j’ai suivi leurs modules de création d’entreprise. Et je suis devenue une jeune starter !

Es-tu un artisan?


Oui, je suis une artisan. Je travaille tous mes modèles à la main…
Parfois, un seul faire-part demande 8 moyens différents.

Tout est important pour moi : le travail de conception, le graphisme, l’impression, le découpage, le vernis, la 3D, la décoration, jusqu’à l’emballage….

Mon Slogan : « Une histoire, un faire-part. »



Le projet dont je suis la plus fière est surement la création d’univers dans la section de la petite enfance : création de faire-part et remerciement, invitations, parrain-marraine, bonbonnières, livre de naissance, toile…



La rencontre.

J’aime rencontrer des parents qui sont dans la joie d’annoncer l’arrivée de leur bébé.

Ce qui est intéressant, c’est de rencontrer à chaque fois, des personnes avec des projets différents.
Ma sensibilité me permet de comprendre très vite ce qu’ils désirent…
Mon esprit créatif et mes connaissances pratiques font le reste.
Je travaille d’ailleurs beaucoup les papiers d’autrefois et du monde…en commerce équitable !
Mes principaux fournisseurs sont Rani et Lamali.

Je fais partager à mes clients cette envie de papiers d’ailleurs et souvent ils marchent avec moi…

Ils peuvent parfois tomber amoureux d’un papier dont la production est à l’arrêt faute de temps et de moyens au Népal. Ça c’est de l’imprimerie !

Je suis en quelque sorte leur pinceau ?
Tout cela pour te dire que ce travail est moi. Je leur offre un peu de moi, ils m’offrent un peu de leur vie, c’est juste un bel échange.
Je rentre dans leur intimité, je crée et ensuite je m’éclipse…Parfois, c’est dur.

 Je leur offre un peu de moi, ils m’offrent un peu de leur vie, c’est juste un bel échange

Entre nous, je garde souvent de bons contacts avec mes parents…et il arrive que certains reviennent auprès de moi pour d’autres projets !

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent se lancer ?

Le conseil à donner est peut-être de ne jamais laisser tomber ses rêves et surtout avant de se lancer :
S’entourer, se créer un réseau, et avoir de bons outils, Etre réaliste et connaitre ses faiblesses.
Merci Rose pour ce partage et pour tes belles créations.

Une histoire, un faire-part.

La maison de rose vous convie dans un monde de poésie où les papiers, d’ici et d’ailleurs,

donnent à vos cartes et faire-parts un caractère artisanal et unique.

Contact : 

TOURNAI

lamaisonderose@hotmail.be

0493/73.88.90

La maison de Rose

Facebook La maison de Rose

Conférence – zéro déchets – simplicité volontaire 

12122400_1185262911502895_2617707600355541593_n

Ce lundi 30 novembre à Namur a eu lieu une grande conférence orchestrée par les Amis de la Terre-Belgique et ayant comme invitée phare Bea Johnson. Cette femme franco- américaine, installée à San Francisco, touche un grand nombre de personnes avec le style de vie Zéro déchets mis en place depuis 2008 par elle et sa famille. Aujourd’hui, seule une partie infime de leur consommation n’est pas recyclable, réductible, réutilisable ou pouvant se composter.

Bea Johnson. “Zero Waste Home.” ibooks
b8ce3b02379da947f627df423b96bc95
De Béa Johnson iBooks

 

 

5 règles (refuser-réduire-réutiliser-recycler-composter) selon elle ces règles à considérer dans l’ordre sont la clé permettant de laisser une emprunte écologique minime et assurer un niveau de vie de qualité. Une connaissance me disait il y a environ 6 ans que « choisir, c’est renoncer » et quelques années plus tard une autre voix me disait « choisir, c’est avancer ». Je pense que la nuance se situe au niveau du cœur mis à l’ouvrage.

Choisir c’est avancer

Bea parcourt le monde, non pas pour imposer ce qui marche pour sa famille, mais bien pour dire au monde que ça marche ! Et également pour clamer qu’il existe des outils pour vivre autrement tout en respectant la Pacha Mama ! ( notre Mère la Terre !). Ceci s’inscrit un peu dans la logique ayant donné naissance au documentaire  » Demain » qui sera bientôt dans nos salles obscures. Je reste inspirée par cette conférence et ne manquerais pas de vous concocter quelques articles…

Retenons déjà, à l’aube des fêtes, de faire primer les cadeaux d’expérience sur le matériel. Pourquoi ne pas offrir une sortie au restaurant ? Ou encore une escapade partagée, un spa …?

Un source d’inspiration ? Les boxes cadeaux à la mode mais je pense que c’est tellement mieux d’organiser une telle journée par vous-même. L’idée est de vivre des moments forts , humains et partagés tout en conservant notre belle planète. Elle est pas belle la vie?

Laifouine et ses bons plans sur Facebook

Liège – PORTRAIT Zak’W

Crédit Photos: Zak’W

Il y a quelques jours, j’ai fait la connaissance d’un artiste prometteur. Un photographe liégeois dont le talent émerge et se renforce progressivement et qui vous réserve de belles surprises. Zak’W retenez ce nom d’artiste! Zak’W pour qui la photographie est  aujourd’hui une évidence et un exécutoire.

« la photo est venue vers moi et pas l’inverse »

Tout a commencé il y a plus de deux ans, lors d’un voyage entre amis à Paris où Zakaria découvre par l’intermédiaire d’une amie la photographie. Il ne lâchera pas le boiter du séjour et il s’amusera avec toutes les fonctions possibles de cet appareil. Il réalise alors que cet outil lui permet de s’exprimer et lâcher prise ce qui est important à cette époque de sa vie assez sensible sur le plan émotionnel. Il dira « la photo est venue vers moi et pas l’inverse ». Sa première expérience avec la photographie il ne peut directement y donner suite pour des raisons économiques. Mais sa curiosité pour ce nouveau monde est bien réelle. Il surfe alors sur les sites de photographes pour passer le temps et un jour il découvre en ligne un ouvrage de Paps Touré et pour lui il s’agit du moment charnière ou il décide de vraiment acquérir du matériel et se lancer. Son truc à lui, c’est la photographie de rue, le Street photography faisant partie des arts de rue. Ce qui l’intéresse c’est être le témoin de son temps. Capturer des scènes de vie à l’instant. Il aime transmettre le quotidien des gens aux travers de photos reportage. Encouragé par ses proches et des professionnels de la photographie Zakaria multiplie les événements. Notons l’exposition collective HOPE ´N ARTS expo passion jusqu’au 27 décembre avec un vernissage d’une brochette d’artiste Zak’W inclus le samedi 28 novembre dès 19h. Ça se passera Galerie Hope’n Arts Rue de la Régence 38 – 4000 Liège à 50 mètres de la passerelle. Le dimanche 29 novembre de 10 à 14h le petit déjeuner y est offert sous réservation à l’adresse : artrobs@hotmail.com Ce vernissage ne sera pour vous qu’un avant-goût de l’expo exclusive de zak’w le 21 janvier au Côté cour- Côte Jardin ( Boulevard de la constitution 48). L’intitulé de l’expo? Homme street home, une jeu entre Home Sweet Home et l’homme qui évolue dans la rue, son territoire. La rue et l’histoire de l’être c’est son crédo. Il nous met face à des instants de vie.

La rue et l’histoire de l’être c’est son crédo.

Au niveau de la technique, Zak’W est autodidacte et réalise des photos uniquement en noir et blanc avec l’aide de son Canon 600D complice de ses captures de vie. Il ne retravaille pas ses photos si ce n’est la luminosité comme lorsqu’il souhaite mettre en évidence un sujet. Une de ses photos à succès est celle de Batman qui regarde la ville de Liège tel un protecteur de la Cité ardente. Zak’W y tient à ce super héros de son enfance et envisage d’ailleurs un projet qui lui serait dédié. Une caractéristique importante de l’artiste est le souci de ne pas être enfermé et conserver la maîtrise de son univers. Il reste avide de découverte et de nouveaux challenges. Je vous invite donc, outre à le rejoindre sur les medias sociaux, à vous rendre à une de ses expos car le rapport avec le public est pour lui une suite logique et légitime son travail de témoin de son temps qui se situe au cœur de sa démarche.

zak batman

Suivez-le sur Facebook et Instagram zakwanzi!

Contact : zak.wanzi@yahoo.com