Exploration Rotterdam

Rotterdam est une ville cataloguée comme ville industrielle avec un immense port, le 1er  plus grand d’Europe et le 3ème plus grand mondial.  Néanmoins, la deuxième ville la plus peuplée des Pays-Bas est bourrée de charme et d’endroits à découvrir. Certains diront que c’est un peu comme le New-York d’Europe. Laissez-vous tenter par un weekend au Pays-Bas.

Selon moi, Rotterdam est une ville qui nécessite quelques recherches avant de s’y rendre afin de pouvoir l’apprécier. Ce n’est pas une ville comme Venise où je vous recommanderais de vous perdre dans les ruelles surtout si vous avez peu de temps. Je pense que l’erreur de beaucoup de voyageurs est de s’attendre à retrouver une ville comme Amsterdam et ses charmantes façades. Pour moi, c’est une ville attachante avec une effervescence culturelle avec beaucoup à offrir. Une ville qui n’a pas peur de se repenser et d’innover dans son développement urbain. En plus de cela, la mer n’est pas très loin ce qui contribue à une atmosphère unique.

Malgré des aprioris existants sur une ville industrielle et terne, c’est une ville vibrante avec un certain peps urbain.

Construite en 1270, la ville de Rotterdam a vu le jour autour de la rivière Rotte. On construisait autour de la rivière pour une question de sécurité. La ville comprend le port le plus large d’Europe et le deuxième plus grand d’Hollande après celui d’Amsterdam, sa cousine.

Cette ville totalement détruite lors de la seconde guerre mondiale est partie pour un futur lumineux.

La guerre avait presque effacé de la carte le vieux centre de la ville. La ville a été reconstruite sans un réel souci du passé architectural. C’est pourquoi l’architecture moderne est si prédominante. Certains édifices sont impressionnants et peuvent constituer un musée à ciel ouvert pour les amoureux d’architecture.

Rotterdam- Liege c’est 2 heures de route et on se demande pourquoi on a attendu si longtemps pour s’y rendre.

Comme il s’agissait d’une surprise pour mon anniversaire, j’ai découvert en arrivant notre hôtel CitizenM Rotterdam. Un hôtel avec des chambres équipées en domotique. Des chambres, petites, lumineuses, bien agencées et une literie confortable. Une tablette vous permet de gérer les stores, la luminosité, de sélectionner des ambiances musicales et vous sert aussi de réveil ou de télécommande pour la télévision ! C’était une première pour moi ce genre de logement et ça nous a plu. Le petit déjeuner était varié (sucré et salé) et les cafés étaient très bons!

Pour la nourriture, j’ai un peu du mal à me faire un avis. Je suis en arrivant très déçue par les nombreux fast-foods disséminés un peu partout dans la ville. Je m’attendais à une variété de petits restaurants d’options saines et on n’a pas expérimenté cela. A creuser donc lors de notre prochaine visite.

Que pouvez-vous visiter ?

Nous avons tout fait à pied sans difficulté. Il y a énormément de Parking disponibles et bien aménagés.

ZONE MUSEE DU PARC

  • Musée d’histoire naturelle. Il est situé dans le parc des musées juste en face de celui de l’art (Kunsthal)
  • Kunsthalcafé et kunstart museum 14 euros adultes : art contemporain. Traverser le parc vers l’Euromast.
  • Museum Bojimans Van Beuningen (Museumpark 18, 3015 CX)
  • Het Nieuwe Instituut  (Museumpark 25, 3015) 14 euros adultes: juste en face du parc menant au café
  • Euromast (Parkhaven 20, 3016 GM) : alors, je suis pas du tout à l’aise en hauteur mais je ne voulais pas louper Rotterdam du haut. Et malgré une petite trouille, je ne regrette pas. On a juste eu très froid au sommet en attendant d’entrer dans la bulle qui tourne et nous donne une vision de la vile à 360°.
  • Swan Marketmarché vintage de Rotterdam  qui durant notre visite s’est déroulé dans le parc des musées!! Dommage pour le temps, mais j’adore ce genre d’évènements avec petites échoppes d’artisans/designers et musique en live avec une zone nourriture ! J’ai même gagné un adorable sac de Ivana Van Der Ende. Il est juste parfait pour mes prochaines escapades et mes vacances à la plage! Vous aimerez aussi ses superbes coussins ou ses vêtements sur mesure.

WITTE DE WITHKWARTIER

  • (Witte de Withstraat 50, 3012) – Une large rue que nous traversons pour aller d’une zone à l’autre. C’est la rue connue pour sa multi culturalité, son street art, ses restaurants…Il y a des auberges dont le King Kong où nous avons fait un stop café très agréable ! Une adresse à garder !
  • Musée maritime 

ZONE DU VIEUX PORT

  • Oude Haven (Oude Haven ,3001) (vieux port) : le vieux port est tout petit avec quelques bars et restaurants.
  • Markethal (Dominee Jan Scharpstraat 298, 3011 GZ) : ce marché intérieur est très agréable. Il est beau avec sa fresque dite la plus grande du monde. La partie commerçante se marie avec des appartements localisés dans l’arche. Vous y trouverez des petites échoppes de fromages, saucissons, douceurs …Des petites échoppes de nourritures également. Il est très fréquenté !
  • Kube Houses : c’est un peu avec le Markethal et l’Erasmusbrug la carte de visite de la ville de Rotterdam. Ces cubes jaunes planchés qui incarnent l’innovation et la réflexion architecturelle au cœur de la ville. The Cube Houses – Les maisons cubes de l’architecte Piet Blom construites en 1984 et qui incarne le Rotterdam moderne. Chaque cube penché à 45 degrés forme un village dans les arbres. Vous pouvez visiter un appartement témoin.

ZONE du NEW-YORK HOTEL

  • Erasmusbrug (Gros pont blanc- le pont Erasmus) – (Erasmusbrug qui mène au New York Hotel, point de départ de milliers de fermiers vers l’eldorado de l’Amérique du Nord dans l’espoir d’une vie meilleure. On les imagine presque là sur le départ vers leur Eldorado. C’est un très beau bâtiment.
  • Le musée de la photographie (Las Palmas, Wilhelminakade 332, 3072 AR)
  • Félix Food Factory : un coup de cœur. Un ensemble de petits commerçants réunis dans un espace convivial offrant principalement de la nourriture, des boissons,… Vous pouvez acheter à chaque échoppe de quoi déguster ou à l’entrée acheter une planche avec un parcours par échoppe et aller retirer à chaque échoppe ce qui est proposé dans votre menu à 15 euros. Nous avons opté pour une planche pour deux et puis ajouter ce qui nous plaisait le plus après dégustation.
  • Floating forest – La forêt flottante de Rotterdam – une révolution verte ?

La première forêt flottante de la ville fut inaugurée en 2016 à l’occasion de la journée nationale des arbres. Par cette démarche, la ville revisite ses espaces verts en inaugurant ce premier espace sur le plan d’eau du port du Rhin. Il s’agit d’une belle façon de repenser la relation de l’homme avec son environnement et son habitat. La mise en place a elle été faite à partir de matériaux recyclés. C’est un projet également éducatif où des étudiants du campus de Rotterdam et le département d’ingénierie de la ville ont collaboré avec le collectif d’artiste Mothership pour la localisation viable et le système d’irrigation des arbres. Il semble qu’il soit possible d’adopter un arbre et contribuer à votre manière à un développement urbain innovateur mais… cela risque de faire mal au portefeuille.

Escapade à Florence

firenzedsc03591

Enfin, je me pose pour partager avec vous mon avis et nos bons plans suite à notre city-trip à FIRENZE. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que votre séjour à Florence marquera vos esprits et que Florence n’est pas une ville à découvrir en une fois. C’est une belle aventure que de découvrir les ruelles italiennes pleine de vie, de senteurs et de vibrations propres à l’Italie.

Départ à l’aurore en direction de Bruxelles Charleroi. Ryanair offre les billets meilleur marché. C’est d’ailleurs pour ça que Florence a été sélectionné comme destination pour notre voyage.

IMG_6357

Les débats sont souvent ouverts quand à l’usage de cette compagnie low cost. Il y a ceux qui estiment le service de cette compagnie pitoyable, et ceux qui estiment que les prix aussi bas en valent la peine. J’entre plutôt dans cette seconde catégorie. Il y a quelques règles à respecter pour qu’un voyage en low cost ne soit pas pénible ou le soit moins.
  • Choisissez correctement vos heures de vols en fonction de vos moyens de déplacement. Demandez-vous toujours si vous pourrez facilement vous déplacer à 4h du matin pour avoir un vol moins cher.
  • Ne jamais rien acheter à l’intérieur de l’avion car beaucoup trop cher. Pourquoi ne pas prendre avec vous une bouteille vide que vous pourrez remplir d’eau une fois le contrôle passé?
  • Mangez avant de partir de chez vous ou préparez-vous des sandwichs dans votre sac à main ( vous venez de sauver 10 euros  🙂
  • S’habiller chaudement (même si vous voyagez vers une destination tropicale) car il fait plutôt frais à l’intérieur de l’avion. J’ai toujours une paire de chaussette et une écharpe que j’utilise comme couverture ou coussin lors de mes vols.
  • Et pourquoi pas prendre avec vous des bouchons d’oreille (très utile dans le cas des bébés pleurnicheurs ou des promos interminables de Ryanair).
  • Prendre de quoi vous occuper. Le voyage qui tourne environ entre 1h30 où 3h  selon les destinations passe généralement très vite. Je ne manque pas de prendre avec moi un livre ou un magazine. Certains préfèreront écouter de la musique ou dormir. 
  • Il n’y a pas de surprise, les trop grandes quantités de liquides ( >100 ml) ne sont pas permises et les valises ont toujours la taille sac bagage à main. Les sacs à mains sont autorisés ce qui n’a pas toujours été le cas. Il y a toujours ceux qui abusent en remplissant leur sac à main un max. Pour moi, voyager léger c’est une clé d’un voyage agréable! 
  • Mettez vos liquides dans un sac transparent.Ne faites pas de frais, prenez un sac pour congeler vos aliments avec un zip et le tour est joué (un sac ou 2).
  • Pour voyager léger, pensez multi-fonction et association de vos vêtements par exemple. Les exemples ne manquent pas sur Pinterest par exemple. Que prévoir pour un voyage de 10 jours? 
Vous pouvez prendre le risque de prendre des liquides plus de 100 ml mais ayez conscience que ceux-ci peuvent vous être retirés a moment du check-in lors du contrôle. Je suis surprise par l’inégalité des contrôles dans les aéroports. Mon compagnon a pu passer avec un déodorant de + 200 ml au contrôle de l’aéroport de Charleroi mais il n’a pas pu revenir avec de l’Aéroport de Pise où celui-ci a été détecté. Le système a donc des failles (pas toujours rassurant). On peut toutefois s’interroger sur l’intérêt de ce système. Est-ce qu’un déodorant peut vraiment nuire ?
Selon moi, il est important d’avoir une idée de la ville que nous voulons visiter avant de partir. Et une fois sur place vient important d’écouter ses envies et de se laisser porter par le déroulement des journées. Ne surtout pas se mettre la pression pour accomplir un maximum mais plutôt vivre de façon optimale ce qui vous est donné de vivre. Si vous voyagez à plusieurs, je vous conseille de clarifier ce point dès le départ!
Trajet aéroport de Pise-Florence
Une fois à Florence, nous avons pris un bus de Pise à Florence. Comptez une heure de route. Il y a un bus à 5 euros le trajet mais il ne circule pas régulièrement. Il y a une autre navette à environ 9 euros le trajet qui circule toutes les 30 minutes.
Logement 
Nous avons logé dans un Airbnb. Ci-joint un lien ou permettant d’avoir une réduction de 35 euros lors de votre premier voyage Airbnb. Nous recommandons l’appartement de Simone qui nous a accueilli chaleureusement chez lui et a rendu notre voyage à Florence encore plus agréable. Savoir que vous avez un lieu pour venir vous reposer (après une longue journée d’exploration) dans une petite ruelle calme, un lieu propre avec une salle de bain privée à un prix raisonnable, c’est un des atouts de Airbnb! La chaleur et l’accueil y est pour beaucoup. Simone nous à tout de suite partagé ses recommandations sur les lieux où les restaurants où il fait bon manger, se promener dans des lieux qui ne sont pas nécessairement les lieux touristiques, ce qui permet d’éviter les mouvements de foule qui me rendent mal à l’aise.
Les transports en commun sont assez faciles. Vous pouvez acheter vos billets dans les tabac et bar tabac. Ils sont à 1,20 € au lieu de 1,50 € dans les bus même. Et taxis sont semble-t-il à des prix raisonnables.
Street ART est fort présent dans cette ville de la renaissance. L’art est descendu dans les rues et vous surprend à tout moment! Ouvrez les yeux, regardez partout les murs les façades les portes, chaque recoin peut vous cacher un petit trésor. Le Street Art dans toute sa splendeur se révèle petit à petit dans des coins de la ville.
Ne manquez surtout pas de vous rendre sur la place Michelangelo sur les hauteurs et ainsi avoir une vue panoramique sur la ville de Florence rien de plus beau notamment au coucher du soleil. Prenez le temps de monter un peu plus haut la basilique San Miniato del Monte (un vrai coup de coeur) dont l’intérieur est resplendissant ce qui n’est pas le cas de l’intérieur du Duomo qui vous surprend par sa simplicité. Si vous faites la visite de la basilique à la tombée de la nuit, vous pourrez assister au coucher du soleil et voir Florence entrer dans un bain de lumière. 
dsc03584
Le Duomo reste surprenant par les matériaux qui le constituent, par sa grandeur et ses couleurs en façade. L’intérieur lui en jette moins avec son style épuré mais le côté majestueux du lieu vous parlera peut-être.
Florence reste une ville idéale pour faire du shopping entre les rues pleines de grands magasins, de grands noms de la mode et les magasins plus modestes mais qui ne manqueront pas de vous surprendre. Prenez le temps d’aller de rue en rue, de vous perdre dans les petits ruelles, de revenir sur les boulevards. C’est important si vous vous perdez de vous retrouver au bord de la rivière Arno et ainsi retrouver votre chemin. Il sera votre fil conducteur!
dsc03575
Le Ponte Vecchio restera lui aussi un point de repère fiable. Florence, du moins, son centre historique est largement accessible à pied. Passer d’un quartier à l’autre est très facile, il suffit de prendre quelques points de repère et de prendre le temps de vous perdre une ou deux fois dans les petites ruelles pour enfin comprendre cette logique de rue, de monuments historiques, le témoignage du temps passé.
Nous avons visité le Jardin Boboli. Nous n’avons pas aimé le système qui impose deux groupes de visites sur le site. Pas moyen de voir le musée d’art contemporain et le jardin Boboli sauf en payant 2 tickets. Avec notre ticket, on avait accès au musée de la porcelaine, une horreur que vous aurez vu en 5 minutes et le musée des costumes plus élaboré mais dont vous ferez également vite le tour. Ce qui manque dans tout ça c’est de l’interaction ou des animations  ludiques. Certaines expositions sont là pour dire que mais elles manquent d’intensité, de contenu, de passion! Le musée Galiléo , plus petit et moins populaire, est très bien fait. Il fera plaisir aux passionnés de sciences.
Les musées foisonnent et les opportunités de visite ne manquent pas pour les petits voyages. Faites du slow voyage ! Prenez le temps, déterminez au préalable des visites pour la journée et brodez le tout de promenades, de découvertes, de laisser aller au cœur de cette belle ville. De plus, les entrées ne sont pas données malheureusement. Après réflexion nous n’avons pas opté pour la carte CITY VISIT FLORENCE mais elle pourrait être une bonne option si vous comptez enchaîner les musées.
photo-6-01-17-12-27-56
A Florence, vous serez surpris par le prix des cafés et des croissants des pâtisseries qui est assez bas comparé aux prix belges. Toutefois, il vous faut être en dehors du centre historique où les prix sont évidemment plus importants pour les touristes mais ce n’est pas le cas partout. Prenez le temps de trouver quelques bonnes adresses et quelques bons plans. En voici quelques-uns :
12019884_10153042275562014_5768568087268026323_n

 

Laifouine : Facebook – Aimez et partagez la page!

Réduction Airbnb de 35 euros si premier usage : sur ce lien.

Pinterest board : Pinterest Laifouine

 

Laifouinement vôtre!

PORTRAIT – La maison de Rose


Elle? C’est Rose! Ma créatrice coup de cœur dont le travail me touche car je le trouve emprunt de douceur et faisant appel à notre imaginaire. C’est comme entendre une berceuse de notre enfance. Un petit peu de magie en cette période de fête, on adore!

Quand as-tu commencé ce projet artistique? Comment est né l’envie et l’idée de créer?


Quand j’étais petite, je rêvais de tenir un petit magasin avec plein de jolies choses dedans, où je pourrais faire de beaux emballages, décorer. ET SURTOUT je rêvais de tenir mes comptes avec une super machine à calculer avec du papier doublé.
J’ai quand même terminé par en faire une collection 😉

J’ai fait des études secondaires artistiques. La peinture m’a plu de suite…
Je suis une créative dans l’âme…
Quand je suis sortie de l’école, une prof m’a demandé de réaliser son faire-part de naissance.
Je l’ai conçu avec grand plaisir !!! Tout a commencé vraiment là.

J’ai adoré créer sur mesure.

De quel projet es-tu la plus fière (boulot)?


Je suis sortie seule lauréate de ma promo et j’ai exposé à TOUR ET TAXIS. J’ai vraiment découvert le monde artistique à ce moment-là….les expos, les rencontres.
Et en fait, ça ne m’a pas plu…Lol…J’avais envie d’autre chose. Ce quelque chose qui me laisserait vivre avec mon moi intérieur sans devoir le partager avec les autres, sans devoir l’exposer, juste la création et moi.

J’ai ensuite suivi un cursus artistique pour faire un master en peinture…
J’ai été déçue de l’enseignement artistique, dégoûtée des méthodes et j’ai stoppé alors que mon parcours semblait bien parti…
J’ai fait pas mal de petits jobs tout en gardant l’idée de pouvoir un jour créer « La maison de Rose »
D’ailleurs, tu sais, cela fait aujourd’hui 7 ans qu’elle existe…
1 an en tant que société !
J’ai toujours pensé que je vivrais un jour de ma passion…et ça marche !
J’ai passé ma gestion en cours du soir. Ensuite, j’ai été recrutée par AZIMUT et j’ai suivi leurs modules de création d’entreprise. Et je suis devenue une jeune starter !

Es-tu un artisan?


Oui, je suis une artisan. Je travaille tous mes modèles à la main…
Parfois, un seul faire-part demande 8 moyens différents.

Tout est important pour moi : le travail de conception, le graphisme, l’impression, le découpage, le vernis, la 3D, la décoration, jusqu’à l’emballage….

Mon Slogan : « Une histoire, un faire-part. »



Le projet dont je suis la plus fière est surement la création d’univers dans la section de la petite enfance : création de faire-part et remerciement, invitations, parrain-marraine, bonbonnières, livre de naissance, toile…



La rencontre.

J’aime rencontrer des parents qui sont dans la joie d’annoncer l’arrivée de leur bébé.

Ce qui est intéressant, c’est de rencontrer à chaque fois, des personnes avec des projets différents.
Ma sensibilité me permet de comprendre très vite ce qu’ils désirent…
Mon esprit créatif et mes connaissances pratiques font le reste.
Je travaille d’ailleurs beaucoup les papiers d’autrefois et du monde…en commerce équitable !
Mes principaux fournisseurs sont Rani et Lamali.

Je fais partager à mes clients cette envie de papiers d’ailleurs et souvent ils marchent avec moi…

Ils peuvent parfois tomber amoureux d’un papier dont la production est à l’arrêt faute de temps et de moyens au Népal. Ça c’est de l’imprimerie !

Je suis en quelque sorte leur pinceau ?
Tout cela pour te dire que ce travail est moi. Je leur offre un peu de moi, ils m’offrent un peu de leur vie, c’est juste un bel échange.
Je rentre dans leur intimité, je crée et ensuite je m’éclipse…Parfois, c’est dur.

 Je leur offre un peu de moi, ils m’offrent un peu de leur vie, c’est juste un bel échange

Entre nous, je garde souvent de bons contacts avec mes parents…et il arrive que certains reviennent auprès de moi pour d’autres projets !

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui veulent se lancer ?

Le conseil à donner est peut-être de ne jamais laisser tomber ses rêves et surtout avant de se lancer :
S’entourer, se créer un réseau, et avoir de bons outils, Etre réaliste et connaitre ses faiblesses.
Merci Rose pour ce partage et pour tes belles créations.

Une histoire, un faire-part.

La maison de rose vous convie dans un monde de poésie où les papiers, d’ici et d’ailleurs,

donnent à vos cartes et faire-parts un caractère artisanal et unique.

Contact : 

TOURNAI

lamaisonderose@hotmail.be

0493/73.88.90

La maison de Rose

Facebook La maison de Rose