SLOVÉNIE CITADINE

Pour mes amis citadins, c’est par ici que ça se passe. Que faire dans les deux grandes villes de la Slovénie que sont Maribor et Ljubljana ?

Notre roadtrip s’est poursuivi après les Alpes Juliennes et le littoral slovène vers une expérience plus citadine. Welcome to Maribor ! Pour ceux qui se soucient de la langue lors de leur séjour, sachez que les Slovènes rencontrés parlaient tous anglais et la plupart de façon excellente. Il faut dire qu’ils sont baignés dans l’anglais par la télévision et les versions originales des films ou des séries. Vous êtes rassurés ? Reprenons la route !

Direction Maribor !

Une petite ville pleine de charme de par son mélange architectural, ses bons petits restaurants et ses cafés au bord de l’eau.

Le vieux centre est beau et pas très grand.

Nous sommes restés à l’Hôtel Maribor, idéalement situé au cœur du vieux centre ville. Nous étions plus exactement dans sa dépendance ‘côté jardin’. Celle-ci est localisée à quelques mètres du bâtiment principal comprenant l’accueil. La réception est attenante au restaurant avec son agréable terrasse sur la vieille place. L’hôtel dispose d’un parking accessible avec la même carte que celle de votre chambre. C’est très pratique pour séjourner dans le centre ville si vous êtes avec votre véhicule. Attention, on peut laisser notre carte dans la boîte au lettre de l’hôtel avant de partir (je parle du côté jardin) alors assurez-vous d’avoir ouvert le parking avant 😅. Sinon, petit sprint vers la réception qui peut ouvrir le portail à distance.

Lunch au Malca {Slovenska ulica 4, Maribor 2000 Slovénie} . Un petit restaurant bien agencé avec une petite terrasse. Ils n’ont que quelques plats affichés sur un écran. C’est bon et pas cher. Ouvrez bien vos yeux car on passerait vite devant sans s’en rendre compte car il est entouré de bars.

Restaurant Rozmarin {Gosposka ulica 8, 2000 Maribor, Slovénie}

C’est un restaurant gastronomique. Il se subdivise en deux parties : un steak house et, en sous-sol, un aménagement plus chic pour la partie plus sophistiquée. Il y a également une terrasse. On recommande de réserver. En ce qui nous concerne, il y avait peu de monde et tant mieux. On a très bien mangé avec les vins proposés par le sommelier. Si vous aimez les bonnes tables, et en comparaison avec les prix belges, c’était une bonne affaire de payer moins de 50 euros par personne, boissons comprises.

Gostina Maribor {Glavni trg 8, 2000 Maribor, Slovénie}

Il s’agit du restaurant attenant à l’hôtel Maribor avec une grande terrasse. La décoration est très belle. Le grand bar et ses lumières tamisées vous donnent envie de prendre un verre et ne plus bouger. On y va plus pour l’ambiance en terrasse et l’apéro.

Le bord de l’eau et ses petits bars, c’est très sympa. Partez de la plus vieille vigne du monde et remontez au niveau du pont vers le vieux centre en longeant l’eau.

La plus vieille vigne du monde de 400 ans disent-ils ? Juste là.

Visitez une cave à vin à 7 euros/personne avec le tour et 3 dégustations de vin locaux. Très chouette visite de la cave et on a apprécié le partage des anecdotes et de l’histoire du lieu et de la famille des propriétaires.

Le magasin seconde main et de upcycling

Smetka {Gosposka ulica 29, 2000 Maribor, Slovénie} . Mon coup de cœur à Maribor. Ceux qui me lisent savent que j’adore les créateurs, les bricoleurs, les lieux originaux. SMETKA en fait partie. La vitrine a directement attiré mon œil, j’y suis entrée et j’ai visité le lieu comme un musée. J’y suis revenue pour boire un café et j’y ai trouvé des minis tasses bleues en seconde main dont je suis fan !

On y valorise le fait main et la récup. On peut y prendre un verre ou un café et profiter des idées déco et chiner.

Partez marcher au parc Mestni en prenant un café chez le HIKOFI qui a un charmant petit café avec une mini terrasse qui vous donne envie de ne plus bouger. L’expérience est agréable. Je recommande de sortir de votre zone de confort et tester un café sous les conseils du barista. On se rend compte que c’est tout un art et un véritable voyage gustatif d’Ethiopie au Nicaragua.

De Maribor, si vous disposez d’un véhicule, partez explorer quelques heures la ville de Ptuj.

Nous nous sommes garés dans un parking non payant dans les abords du centre ville et nous avons marché jusqu’au centre.

Le centre proche du bureau d’information est splendide et fleuri en été. Une petite ruelle nous permet de monter au château. C’est gratuit de monter jusqu’à la terrasse en face de la boutique souvenirs du musée. C’est la que vous pourrez acheter votre billet pour visiter le château au palier supérieur.

La terrasse vous offre déjà une belle vue panoramique sur Ptuj et ses toits rouges.

Pour loger, je recommande muzikafe B&B {Jadranska ulica 5, 2250 Ptuj, Slovénie} et si vous n’y logez pas aller y prendre un verre. Il y a souvent des concerts live.

On laisse Maribor pour prendre la direction de Ljubljana la dernière étape de notre roadtrip en Slovénie.

Ah Ljubljana une ville fabuleuse, un vrai coup de cœur. Par moment, on peut se croire en campagne car la ville dispose de plusieurs zones vertes. On y respire!

C’est une ville au centre piétonnier et propre. Comme partout en Slovénie la population était accueillante. On a clairement ressenti durant notre séjour un souci local pour l’environnement et pour une alimentation locale et saine. On trie, on fait du vélo partout, on valorise les producteurs locaux… Un tout qui fait qu’il fait bon vivre en Slovénie!

Dans la capitale, vous pouvez faire une balade en bateau pour découvrir la ville et ses ponts sous un autre angle. Moi j’aime marcher de façon aléatoire pour découvrir une ville. Je suis souvent agréablement surprise.

Je vous souffle quelques adresses sympas par ici :

Le château de Ljubljana

On peut s’y rendre en funiculaire aux parois en verre ou à pieds. Montez en funiculaire et descendez à pieds.

Vous pouvez monter et profiter des vues sans payer la visite du château. Et si vous changez d’avis au sommet vous pourrez toujours payer une visite.

Le parc Trivoli

Idéal pour une belle balade ou pour faire un jogging.

Metelkova

Ce squat d’artistes m’a fait penser à la Tabacalera à Madrid. Je n’ai pas profité de son ambiance nocturne qui est chaudement recommandée par Slovénie Secrète. Lisez son article ici.

Our Railway Heritage

{Parmova 35, Ljubljana}

Une autre belle idée de Slovénie Secret et en cherchant l’entrée on se demande si ce lieu existe. Il semble désert. Et bien c’est une belle expérience que je recommande en famille aussi. Les petits vont être impressionnés par le côté massif des wagons et adorer faire un petit tour en train miniature.

Restaurant testé à Ljubljana

Les meilleurs burgers du monde selon Monsieur ! C’était vachement bon, je valide. C’est au Pop’s Place {Cankarjevo nabrezhje 3, Ljubljana}

Le Libanais victime de son succès ? Abi Falafel le restaurant ne désemplit pas. C’est frais et goutu idéal en ce jour de chaleur. Il faut être un peu patient mais on s’est régalé. Cet établissement familial né en 2004 à encore de beaux jours devant lui.

Asiatique fusion–on a testé le Gostilna vida !

{Gornji trg 15, 1000 Llubljana}

Recommandé par une connaissance on a bien mangé asiatique servi par une étudiante française. Ljubljana est une ville cosmopolite et estudiantine.

Il y a une salle arrière au style jungle et une cour extérieure.

Jakob Franc – Le roi du cochon !

{Trnovski pristan 4, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Un coup de cœur pour notre dernier dîner en Slovénie. On est tombé dessus par hasard en marchant le long de l’eau et en s’éloignant du centre. Alors allez-y vous régaler. Leur spécialité c’est le cochon. Je pense que chez nous dans les restaurants on sous-estime cette viande qui est valorisée par cette enseigne. La cuisson, les accompagnements, j’en ai encore l’eau à la bouche.

Petites boutiques sympas :

FLAT

{Trubarjeva cesta 7, 1000 Ljubljana}
Almirasadar

{Emonska cesta 18, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Babushka Boutique

{Stari trg 18, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Butik OMIKA

{Breg 2, 1000 Ljubljana, Slovénie}

SMILE concept store

{Mestni trg 6, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Trgovina TojeTo superbe magasin de jeux

{Gallusovo nabrežje 29, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Trgovina IKA, d.o.o.

{Ciril-Metodov trg 13, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Partagez avec nous vos bonnes adresses à Llubljana en commentaires ou sur la page Facebook de Laifouine.

Je ne vous parle plus des dragons car vous ne pourrez pas les rater.

Enfin, il est facile de se déplacer en Slovénie. Un pays qui se traverse en 3 hours d’Est en Ouest. Je rappelle qu’il vous faut une vignette sur votre véhicule pour rouler dans le pays. Cette vignette doit être placée avant (en Autriche) ou à l’entrée du pays. Idem pour l’Autriche (en Allemagne donc).

Il existe différents types d’hébergements.

Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

LA RIVIERA SLOVÈNE

Lorsque l’on sait que la Slovénie est un petit pays, c’est une chance de voir les beautés extraordinaires que le pays peut vous offrir. Des montagnes merveilleuses, une côte non dénuée de charme et des terres fertiles sur lesquelles poussent de merveilleuses vignes. Et devinez quoi ? Ce vin est un déliceeeeee !

Réputée la plus vieille vigne du monde-Maribor

Arrivés de Belgique par les montagnes, nous avons ensuite pris la route de la côte. La Slovénie dispose d’une petite côte de moins de 47 km. Oubliez les plages de sable fin, elles n’existent pas. Mais cela n’enlève rien au charme des lieux et à la beauté des paysages. En été, on s’y baigne. Des escaliers ont été aménagés à même les ports où les rochers, les plages de galets ou d’herbe font le bonheur des plaisanciers. Vous pourrez trouver des plages privées également pour plus de confort avec un transat et ou un parasol. Là, sur la côte adriatique, la Slovénie permet à ses visiteurs de se détendre annuellement tout en profitant d’activités aquatiques durant l’été.

Mais les villes comme Piran et Koper disposent également d’un passé historique intéressant dont les vestiges médiévaux sont témoins. Portoroz et sa plage se veulent plus modernes et cosmopolites. En quelque sorte, la St Trop de cette Riviera slovène avec ses hôtels de luxe et ses grandes enseignes.

On a apprécié Portoroz Beach. Il y en a pour tout le monde. Vous pouvez vous trouver un coin tranquille et gratuit pour vous baigner au bord de l’eau ou plus loin sur la jetée à l’ombre des pins. Il est possible de trouver des transats ou des parasols à 5 euros l’unité ou d’opter pour des formules plus VIP comme l’hôtel Merluza à 25 euros pour confort et essuie. D’autres formules avec boissons existent. La plage (sans sable je préfère préciser) est longue et propose plein d’activités notamment pour les enfants.

Piran-Slovénie
Portoroz

Nous avons posé nos bagages à Izola, la ville pauvre de la Riviera. La ville des pêcheurs. Elle est plus calme et proche de tous les autres points d’intérêt. On cherchait également à ne pas exploser notre budget logement. Nous n’étions pas au niveau du port mais dans les hauteurs. Izola a un petit port non loin de Koper. Ses bars et ses restaurants sont très appréciés.

Nous sommes restés à la maison d’hôte Guest House Stara Sola Korte une ancienne école dont les chambres sont d’anciennes classes aménagées. Même si nous n’avons pas été convaincus par notre chambre, le cadre est superbe et le restaurant et les petits déjeuners valent le détour. Le standing de cette maison d’hôte va augmenter d’un cran car une jolie piscine va très prochainement compléter ce cadre idyllique lové dans les hauteurs.

La maison d’hôte met gratuitement à disposition des vélos électriques (VTT) pour les clients. Il est recommandé des les réserver car ils sont sollicités souvent la journée.
Il existe différents types d’hébergements en Slovénie. Vous pourrez opter pour des campings, des agro-tourismes, des chambres d’hôtes ou encore des hôtels de différentes capacités.
Pour une réduction Booking : cliquez sur ce lien.
Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

VOYAGE EN SLOVÉNIE  Autour des Alpes Juliennes

Sommaire :

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

BLED

KRANJSKA GORA

BOVEC

KOBARID

TOLMIN

Je suis fan des road trips car on peut s’équiper beaucoup mieux que lors d’un voyage en avion où nous sommes limités en kilos. En plus, en évitant l’avion, on limite notre empreinte carbone et ça fait plaisir!
La Slovénie est un petit pays mais que l’on peut visiter en toutes saisons. Elle offre une variété d’activités sportives et culturelles dans un cadre remarquablement beau.
La Slovénie se divise en 5 régions. Les voici énoncées brièvement :

1) Le lac de Bled et les Alpes Juliennes (par où débuter si vous arrivez en voiture de Belgique). Je vais vous en parler plus en détail dans cet article.

2) L’ouest de la Slovénie avec la vallée de la Soča connue pour ses eaux cristallines mais aussi pour ses vins. C’est à Bovec que nous avons fait du rafting. Une expérience géniale avec Aktivni Planet.

3) Le plateau de Karst et son littoral slovène, c’est essentiellement reconnu pour son histoire vénitienne (on est juste en face de Venise). La partie plage de votre voyage. Je vous en parlerai dans mon article sur la Riviera slovène.
4) Le Sud-est et la vallée de la Krka. Idéale pour les amoureux des châteaux.
5) Basse-Styrie Carinthe et Prekmurje connues plutôt pour leurs thermes et leur gastronomie.
Les stations de ski de Slovénie ont très bonne réputation. C’est un pays qui s’apprécie à toutes les saisons. Nos hôtes s’accordent pour dire que octobre est un bon moment pour visiter la Slovénie : la couleur des paysages de l’automne, le calme de l’hors-saison, la douceur de l’été indien,…

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

Le parc est l’un des plus anciens parcs nationaux d’Europe.

Le point culminant des Alpes Juliennes est le Triglav qui se localise à 2864 mètres d’altitude. Ce sommet porte son nom en référence à un dieu de l’ancienne mythologie slovène qui régnait sur le ciel, la terre et les sous-sols. Il est vrai que ces hautes montagnes entre la Slovénie et l’Italie sont juste majestueuses ! Je vais vous parler des quelques stops réalisés et partager mes recommandations.
Mais avant tout, voici quelques conseils pratiques suite à notre road trip Belgique-Slovénie :

  • Nous n’avons eu aucun péage en Allemagne. Il y a beaucoup d’aires de repos et de WC. Les toilettes Sanifaire se paient 70 cents/personne mais vous donne une réduction de 50 cents en magasin.
  • Il vous faut des vignettes pour entrer en Autriche et en Slovénie. Elles s’achètent aux stations-service proches des passages frontières.

En août 2019: une vignette pour l’Autriche coûte 9,20 € et est valable 9 jours. Pensez à en racheter une si votre trajet retour dépasse ce délai.
La vignette pour la Slovénie pour un période de 30 jours vous coûtera environ 30 € (voir le tarif à la date de votre séjour). Elle est en vente dans les bureaux de poste, les bureaux de douane et les stations d’essence.

  • Quid des péages:

7,40 € et 12 € pour le péage entre l’Autriche et la Slovénie.
Pour éviter de payer les 7,40 € et même gagner du temps en cas de trafic important, je vous conseille de prendre la direction Jesenice lorsque vous quittez la Slovénie. Vous arriverez au poste frontière autrichien Wurzenpass- Korenja. Nous sommes repartis par-là en suivant les conseils d’une de nos hôtes.

BLED
En arrivant à Bled, on découvre un univers de collines et de montagnes splendides. On vient dans la région pour profiter de l’air pur, du cadre et de l’accueil des habitants. Je trouve que ce pays est parfait pour les amoureux de la nature, les randonneurs et les cyclistes. C’est aussi un pays parfait pour ceux qui voyagent avec leur chien ou des enfants. Les infrastructures et les espaces publics sont adaptés.

La ville de Bled est essentiellement connue à l’international pour son lac et ses paysages idylliques de carte postale. C’est une ville qualifiée de ville touristique mondaine mais de ce que j’ai vu tout le monde y passe un excellent séjour et y trouve son bonheur en termes de logement ou de restaurants.
Il y a quelque chose de féerique à Bled. Son cadre extraordinaire nous fait sentir comme dans un conte. J’aimerai beaucoup y revenir durant l’automne ou l’hiver.
Nous avons apprécié la balade sur le lac. Nous avions loué une petite barque et 1 heure suffit. Le paiement s’effectue lors du retour. Dans le cas où la balade serait plus longue que prévue, le supplément vous sera facturé. N’oubliez pas l’heure à laquelle vous avez démarrez et le numéro de votre barque ! Votre carte d’identité sera gardée en caution. Nous avons fait le tour de l’île sans visiter l’église (payant). Vous pouvez apprécier la belle terrasse, manger une glace et boire un verre.
Nous n’avons pas essayé la pletna qui est la barque touristique qui permet de rejoindre la petite île.

De Bled, visitez les Gorges de Vintgar:

Elles sont belles mais trop étroites pour l’apprécier avec l’afflux des touristes. Il faut venir très tôt. Selon moi, dès l’ouverture. Dès 10h, la visite devient pénible.
En plus, la balade est courte et chère : 10 € par adulte et 5 € le parking. Soit pour 25 € la balade à deux. Sachez qu’il y a de nombreuses randonnées et balades gratuites partout et spécialement autour de la Soca. J’dis ça mais j’dis rien 😉
Si vous avez visité les Gorges de Pokljuka (moins fréquentées) dites-moi en commentaire si ça en vaut la peine.
De Bled ou de Kranjska Gora, visite du lac Jasna. Trop beau ! A vrai dire, on l’a fait à pied depuis Kranjska Gora qui est très sympa si vous souhaitez passer quelques jours dans la région. J’y reviendrai dans la suite de mon article.

KRANJSKA GORA
Cette ville permet des vacances actives en été comme en hiver. On ne s’y ennuie pas et je trouve l’endroit super pour y séjourner en famille.
Outre les activités sportives proposées, vous pourrez :

  • Faire des randonnées sur la face nord du Triglav
  • Visiter la réserve naturelle de Zelenci. Le bord du lac est superbe mais c’est tout. Gratuit. Attention aux serpents qui rôdent aux abords du lac 😉
  • Visiter le lac Jasna. Ne vous parquez pas près du restaurant (payant) mais plus loin dans le parking gratuit. Vous pouvez également vous y rendre à pied ou en vélo depuis le centre de Kranjska Gora. Idéal pour un picnic au bord de l’eau. C’est superbe. Par beau temps, on peut s’y baigner. Gratuit
  • Cascade de pericnik. Possible de se parquer directement en bas de la cascade. Si comme nous, vous aimez marcher, garez-vous gratuitement sur le parking du musée alpin. Il est le point de départ d’une marche d’1h15 jusqu’à la chute (1 trajet). Gratuit.
  • La chapelle russe- lieu de mémoire et d’histoire.

BOVEC
De Bovec, vous pourrez faire toutes les expériences aquatiques imaginables: canyonisme, nage en eau vive, canoë, kayak, rafting sur la Soča
C’est ce que nous avons choisi et quels bons souvenirs nous ramenons !
Merci à la super équipe de Aktivni Planet
Info@aktivniplanet.si

D’autres activités telles que la descente en tyrolienne, les randos, le parapente, la spéléologie, le vélo…sont possibles.
Je vous recommande de sélectionner quelques randonnées au préalable car le choix est tellement grand que sur place on ne sait pas toujours où donner de la tête.

KOBARID
On y a fait la marche historique (environ 2/3h de marché- itinéraire au point info). Je vous recommande de toujours débuter vos visites par un tour au point info de la ville où des plans gratuits sont disponibles. Les cartes plus précises détaillant les randonnées sont payantes. Toutes les randonnées sont fléchées. Le tout est de savoir où démarrer 😉
Google est votre meilleur ami pour trouver des sites ou des blogs avec des itinéraires sympas comme ces 3 jours de randonnée à Triglav par Le voyage inachevé.

TOLMIN
Étrangement, il y a beaucoup de festival de musique à Tolmin. Comment cette habitude a débuté, je l’ignore. Durant notre séjour, c’était le festival reggae. Il y a aussi le festival punk, le rock…
Nous avons visité les Gorges de Tolmin (parking 7€/3h et entrée 8€ adulte) et fait une marche depuis notre agro-tourisme jusqu’au hameau de Most na Soči qui ne compte pas plus de 430 habitants. Il y a un agréable lac artificiel qui est idéal pour s’adonner au paddle ou nager.
La gorge est superbe et plus ludique et sauvage que Vintgar. Les deux valent la peine.
Il existe différents types d’hébergements. Vous pourrez opter pour des campings, des agro-tourismes, des chambres d’hôtes ou encore des hôtels de différentes capacités.
Pour une réduction Booking : cliquez sur ce lien.
Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

POMPEI et PROCIDA depuis Naples

Probablement l’une des excursions les plus populaires lors d’un voyage à Naples. C’est facile de s’y rendre depuis la station de train (métro Garibaldi). Prenez le circumvesuviana (train) en direction de Sorrento. Sur le site vous faites un saut dans le temps en parcourant les ruines bien conservées qui donnent une idée du style de vie avant l’éruption du Vésuve.
Pour vous y rendre, notez que le site comporte 3 accès dont le plus populaire est la Porta Marina Superiore à quelques mètres de la gare Pompei Scavi-Villa dei Misteri. Cette entrée est intéressante car vous pourrez y louer des audio-guides. Vous y trouverez également la consigne à bagage qui est gratuite et des plans gratuits au point info.
A l’entrée, il y a de nombreuses files et elles sont bien longues. Pour l’accès rapide ou si vous disposez de la carte offrant l’accès ARTECARD CAMPANIA, vous devez vous placer dans les deux files les plus à gauche (accès internet), du côté de la consigne à bagage. Vous y montrerez votre carte ou ticket acheté sur le net et vous aurez un ticket d’entrée car l’accès est électronique. En gros, vous devrez quand même faire la file 2 fois : pour obtenir votre billet rapide et pour entrer sur le site par après au passage électronique.
Vous pouvez prendre l’audio-guide ou payer une application sur Pompei sur votre GSM (vérifiez qu’il soit chargé). Malgré le plan gratuit et un petit guide explicatif que vous trouverez au point info, je recommande l’audio –guide plus riche en informations. Pas besoin d’en prendre un par personne mais un pour votre groupe par exemple.
Les deux autres entrées (Piazza Anfiteatro et Esedra) disposent aussi d’une consigne gratuite mais pas d’autres services. À vous de voir par où vous souhaitez débuter et terminer votre visite.
Toilettte sur le site : Entrée Porta Marina, Piazza Anfiteatro et à la cafétaria.

Notez que les billets sont à entrée unique, donc vous n’aurez qu’un seul accès sur le site. Vous ne pourrez pas revenir sur le site si vous sortez, donc pensez à mettre de bonnes chaussures de marche, à prendre une bouteille d’eau, des lunettes de soleil…Tout ce qui pourrait vous être utile pour une demi-journée voir une journée complète dans l’enceinte du site archéologique de Pompei. Le plus malin est de venir avec de quoi grignoter et pique-niquer. Il existe une caféteria qui est prise d’assaut entre midi et 14h.

Vous apprendrez beaucoup lors de cette visite.
• Saviez-vous que les rues de Pompei n’avaient pas de noms et qu’elles étaient identifiées par leurs fontaines portant des bas-reliefs ?
• Saviez-vous que seuls les chariots de Pompei avaient la bonne dimension pour circuler dans ses rues étroites ? 1,35 mètre de large

• Saviez-vous que les magasins à Pompei fermaient avec des portes coulissantes alors que celles des maisons privées avaient des portes à double battant ?
• A quoi servait l’urine de chameau à l’époque ?
• Savez-vous à quoi servent les gros blocs de pierres au milieu des rues étroites ?

• Saviez-vous que les romains ne buvaient pas de vin pur mais du vin coupé avec de l’eau, du miel et des épices ?

Je vous recommande une autre excursion agréable.

Pour cette première découverte de Naples, je n’ai pas opté pour la fameuse île de Capri mais pour une visite moins populaire et plus tranquille, celle de l’île de Procida.

Procida est une petite île pleine de charme et assez secrète. L’île est encore un port de pêche au charme fou. Seulement 4,1 km² comprenant 3 marina et une douzaine de plages. On y accède en 30 minutes par bateau rapide ou en 1h par ferry. Les couleurs chaudes des façades de ses petites maisons serrées les unes contre les autres et les vues en font un coin idéal pour une excursion à partir de Naples. Elle est aussi beaucoup moins fréquentée que l’île de Capri dont nous avons tous entendu parler sans même y avoir mis les pieds. Mais pensez aussi à explorer l’île d’Ischa et ses sources thermales et la côte Amalfitaine

Coup de cœur pour la Marina Corricella ou nous avons mangé à la Pizzeria Fuego au bord de l’eau pour terminer en savourant une glace un peu plus loin au Chiaro di Luna (Via Marina di Corricella, 87, 80079 Procida NA, Italie). Un délice !
Prix ferry aller-retour : 25,20 avec Caremar
Consulter des options de Ferry et des horaires sur : https://www.directferries.fr/?dfpid=1427&affid=2&rurl=
Foncez sur cette petite île du cinéma, à l’eau cristalline qui sent bon la dolce vita !

Pour vos sélections logements :

Réduction sur Booking

Réduction pour votre 1er usage de Airbnb

Le safari bleu-Zanzibar

Lorsque vous allez sur l’archipel de Zanzibar, il est possible de faire plusieurs activités. Outre les journées sur les plages paradisiaques, des excursions vous seront proposées à plusieurs endroits sur l’île. L’une d’entre elles est le safari bleu. Cette excursion nous a intéressé par ce qu’elle nous permettait de faire du snorkeling et de vivre plusieurs expériences dans la même journée. Manger des fruits sur un banc de sable, manger un plateau de fruits de mer sur une petite île où se trouve un baboab particulier, aller nager dans les Mangroves furent autant d’activités qui nous ont séduites.

Les prix, eux, semblent se faire à la tête du client. Notre contact nous a fait une offre d’excursion à 60$. Nous étions sur un bateau à moteur avec d’autres personnes dont certaines avaient payé 100 € l’excursion alors que d’autres avait payé 40$ la même excursion. Le petit futé annonçait cette même excursion autour de 90 dollars. Vous avez donc une marge de négociation.

Un masque et un tuba vous seront fournis pour cette excursion. Des palmes également mais ces dernières sont souvent cassées et les masques et tubas sont d’une propreté douteuse. Nous avions amené notre propre matériel. Et ce n’était pas le cas de tous. Je vous recommande chaudement de prendre votre propre matériel pour le snorkeling. Je vous aurais prévenu.

Des boissons fraîches et des fruits (Cannes à sucre, coco, pastèque, ananas, bananes rouges et mini bananes) sont prévues dans votre tour. Le repas, lui, est bien rodé avec une pause lunch dans un espace dédié au pique-nique pour chaque embarcation. Seuls les bières (2$) et les cafés (1$) sont payants sur place.

La visite de la mangrove restera un temps fort de cette excursion : voir les arbres avec les racines prenant leur source dans l’eau était superbe! Les eaux turquoises contribuent au charme du lieu. Y nager est extrêmement agréable et vous pourrez observer de petits crabes violets se balader sur les parois des rochers.

Le point négatif de cette excursion est qu’elle est proposée par de nombreuses compagnies. Vous y rencontrerez donc beaucoup de voyageurs et vos séances de snorkeling seront accompagnées..! Hasard ou non, nous étions les seuls à nager dans les mangroves, ce qui a contribué à la magie du moment.

Pour cette excursion, prévoyez de quoi vous couvrir (lunette de soleil et chapeau) car le soleil peut être traître malgré les nuages souvent présents. Prévoyez des bonnes chaussures d’eau pour les déplacements entre le bateau et le rivage. Prévoyez également de l’alcool pour désinfecter vos mains avant le repas.

Si seul le snorkeling vous intéresse, il existe de sites dédiés et un bateau peut vous y emmener pour 25$.

Vous pouvez consulter mes autres articles sur Zanzibar :

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Pour voyagez en image rejoignez mon Instagram @lainilahaye

3 villes portugaises en lumière

C’est un peu par hasard que j’ai découvert Setubal. J’avais entendu parler de Comporta et de ses belles plages bordées de pins et je voulais m’y rendre et j’ai donc creusé sur ce qui était intéressant à faire ou voir dans les environs. Je ne m’étais pas rendue compte qu’à 40 minutes de Lisbonne s’offrait un monde totalement différent. Des plages, des villages balnéaires, des parcs naturels…

3 villes portugaises en lumière

Setubal

A 50 Km de Lisbonne

Le train fait le trajet de Lisbonne à Setubal. C’est donc facilement accessible sans voiture. Les transports en commun desservent les plages (ce qui est recommandé car il n’y a pas beaucoup de places de parking disponibles à l’abord des plages). Une fois à la première plage, une navette assure le transport entre les différentes plages. Les plages sont vraiment belles. En voici un avant-goût ici pour vous aider à choisir où vous poser.

Nous avions opté pour la location de voiture de l’aéroport de Lisbonne ce qui nous permet une grande flexibilité et un certain confort de voyage avec nos valises.  Toutefois pour se rendre à la plage, nous avions pris le bus non loin de notre Airbnb et sans regret car il n’y avait aucune place proche des plages sauf si vous êtes très matinal.

Setubal est une petite ville tranquille et paisible avec un agréable centre historique où il fait bon flâner et quel régal choisir son restaurant de poisson pour le souper. Mais il y a un restaurant argentin plu que reconnu pour ses viandes et ne mangez pas trop avant de vous y rendre car les portions sont belles et c’est bon ! Il faut absolument réserver au préalable.

Comment débuter votre journée ? Pourquoi ne pas vous rendre au marché « Mercado do Livramento ». C’est un stop en plus d’être un plaisir pour les yeux, les produits sont magnifiques et frais. Des poissons, des fruits frais, du pain, des fruits secs… Au centre du marché des géants qui représentent les anciens vendeurs. Un clin d’œil à l’histoire et une fierté aussi de son patrimoine. Vous aimerez le superbe mur du fond de ce marché couvert en azulejos blanc bleu et jaune. Un espace atypique et charmant où il fait bon prendre son temps. Comptez au moins 30 minutes pour cette visite. – Accès gratuit

La casa Baia – La maison de promotion du tourisme! La belle maison bleue où il fait bon passer et repasser. A l’entrée un guichet d’information touristique suivi d’un petit salon (belle déco !) avec devant vous une boutique de vins et liqueurs de la région et vers la gauche  une terrasse extérieure où il fait bon se poser les douces soirées d’été avec les amis ou en amoureux pour prendre un dernier verre ? – Accès gratuit

Il est recommandé aussi de vous rendre au port de São Filipe. Un très beau cadre offrant une superbe vue panoramique sur la ville.  On y va pour le cadre et pour y boire un verre. Renseignez-vous sur les horaires d’été et d’hiver au préalable. Si vous n’êtes pas motorisé, je vous recommande de prendre un taxi à la sortie du centre et de revenir à pied. Comptez une 20ène de minute de marche. Vous aimerez les vues de la baie, la visite de la petite chapelle et de ses murs aux azulejos bleus et blancs.- Accès gratuit

Serra Da Arrabida – Vous êtes dans un splendide cadre naturel où il fait bon marcher et nager. Ne sous-estimer pas les efforts physiques dans les escarpements. Il y a  de nombreux sentiers pour les amoureux de la nature.

Note : prenez soin de vos affaires. Comme toutes villes touristiques, les vols sont fréquents. Ne laissez pas vos biens visibles dans une voiture. Ce n’est pas la première fois que l’on entend qu’une vitre a été cassée et des valises ou appareils photos ont été dérobés. Ne pensez pas que ça arrive toujours aux autres et assurez-vous de passer les meilleures vacances en paix.

De Setubal vous pouvez vous rendre à Troia ou Comporta. Nous nous sommes rendu à Comporta. Comporta est un peu un paradis caché et il faut faire quelques recherche pour le trouverJ.

Comporta

Possible de traverser de Setubal à Comporta en Ferry pour la péninsule de Troia. Une fois sur le ferry, vous pouvez quitter votre véhicule et vous installez en hauteur pour profiter de la vie. Le trajet n’est pas long et est bien agréable. Les horaires dans les deux directions se trouvent sur ce site.

A Comporta, c’est très petit. Vous pouvez opter pour les belles plages et le farniente ou juste venir y passer une journée. Pour la haute saison, des petites boutiques voient le jour. Vous aimerez y passer quelques jours si vous êtes adeptes des beautés simples et brutes.

Comporta était à la base la propriété de la dynastie Espirito Santo qui en faisait usage comme réserve de chasse. Suite à une faillite, il aurait accepté de vendre certains terrains essentiellement à des personnes fortunées avides d’un retour à l’essentiel ! Le concept « petite cabane avec une douche en plein air » en séduit plus d’un. L’idée d’un tout à chacun est de rester fidèle à la simplicité de Comporta mais le lieu attire maintenant un autre type d’investisseur. L’idée de voir un immeuble de plusieurs étages émerger ne plait gère à ceux qui y résident à l’année. Le prix de l’immobilier y a d’ailleurs explosé.

Evora

Pour finir notre séjour, nous sommes partis sur un coup de tête pour une journée à Evora et sans regret !

La capitale de la province de l’Alentejo se situe à environ 130 km de Lisbonne et au sud du Tage.

La ville d’Evora fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une ville avec une histoire et quelques sites archéologiques mais on aime ses petites rues étroites et pavées aux petites maisons blanches. On y trouve un charme pittoresque. Flâné de  la célèbre place Giraldo, l’indestructible temple romain corinthien d’Évora appelé par certain le temple de Diane.

Une petite adresse locale que l’on vous recommande chaleureusement :

Un petit restaurant local non loin du centre : Sabores da Terra Rua Miguel Bombarda, 50 | Junto Pousada Juventude, Évora 7005-306. Vous y trouverez pour pas cher de petits plats et soupes du jour. Idéal aussi pour un café et un bon gâteau du jour.

Rejoignez moi sur Instagram et sur la page Facebook Laifouine.

Voyage sans voiture au Portugal : Lisbonne vers Cascais

Boca do inferno – Cascais -Portugal

Si vous n’aimez pas les embouteillages, les longues heures en voiture ou les tracasseries liées à la location d’un véhicule, un séjour à Lisbonne et ses environs est ce qu’il vous faut. En effet, les transports en commun vous permettront d’allier les découvertes urbaines et les plaisirs balnéaires sans grande difficulté.

Un séjour possible serait Lisbonne comme point de chute principal avec une excursion à Cascais , Sintra et Setubal. 

Lisbonne est une ville vibrante avec le charme de ses petites ruelles et l’effervescence culturelle et gastronomique à des prix très abordables. On y mange bien pour presque rien mais cela risque de changer car Lisbonne est une ville à la mode et qui connaît un succès galopant.

Lorsque vous panifiez votre séjour, n’essayez pas de vouloir en faire trop. Lisbonne est une ville qui se marche (et bien sur ces 7 collines, ce n’est pas les talons qu’il faut prendre dans vos bagages), une ville pour prendre le temps et revenir si besoin (et j’aime assez fort l’idée).

Quelques informations pratiques depuis l’aéroport :

le métro se trouve juste à la sortie de l’aéroport. En bas des escalators, des machines pour retirer des cartes de transport rechargeables durant votre séjour. Je vous recommande de bien réfléchir si les billets à la journée avec parfois des réductions vaut la peine pour vous. En ce qui me concerne, pour l’usage que j’en fait, je recharge ma carte avec souvent un aller-retour par jour si mon logement n’est pas au centre ville même car je marche énormément et même avec une éventuelle réduction, c’est beaucoup moins cher.

Notez qu’à Lisbonne, que ce soit pour le métro ou le train, vous devez scanner votre ticket en entrant et en sortant des quais. Gardez le donc à portée de main.  La carte Viva Viagem revient à 0,50 euros. L’inconvénient de cette carte est qu’elle ne convient qu’à un seul type de transport. Ainsi, si vous en avez une pour le métro, il vous en faudra une autre pour le train.

Lorsque je pars plusieurs jours dans la même ville, je jette un œil à la météo. C’est un plus dans l’organisation de mes excursions.

Praia Tamariz

Cascais est plus agréable un jour de beau temps. Pour une journée à la plage , je ne pense pas que ce soit le stop le plus adéquat car la ville donne directement sur une petite plage (Praia Ribeira) et devant une rangée d’embarcation. La plage de Tamariz d’Estoril est très chouette. Tous les arrêts plage se trouve sur la même ligne. Encore une fois, si vous pensez faire de multiples arrêts dans la même journée, le billet all day d’environ 15 euros vaut peut-être la peine (à vérifier). Un trajet vous revient en effet à 2,25 euros (en passant 4 zones). Vous feriez 6 arrêts que vous vous en sortiriez encore pour moins cher. Et puis prenez le temps de profiter. Je dirais de sélectionner deux lieux pour la matinée et pour l’après-midi. Nous avions débuté à Cascais et terminé a Estoril avant de rentrer à Lisbonne.

Vous aimerez probablement la plage de Carcavelos (prix train : 3 zones donc 1,95 euros par adulte et encore moins pour les enfants) avec ses 1,5km de plage. La baignade est apprécié des nageurs et des surfeurs. De Lisbonne, le train pour Carcavelos part de la gare ferroviaire Cais do Sodré (terminus de la ligne verte du métro). Elle est accessible aussi à pied (merci google map). Comme pour la plupart des plages sur la ligne dont Cascais est le terminus, il y a un grand nombre de départs et jusque tard. Comptez 20 minutes de trajets Lisbonne-Carcavelos. La plage est à deux pas de l’arrêt de train contrairement à d’autres où il vous faudra marcher!

Recherchez l’horaire des trains sur Comboios de Portugal

D’autres plages à découvrir entre Lisbonne et Cascais sont:

praia da Poc

Praia de Tamariz

Praia Moitas

Praia da Conceição

Une bonne adresse pour luncher dans les petites rues à l’écart du centre touristique à Cascais est:

Os Bordallos

R. Marques Leal Pancada 28C, 2750-430 Cascais, Portugal

A faire à Caiscais :

Passez le fort de Cascais en direction de la Boca do inferno. Possible de le faire en vélo sur une agréable piste cyclable. A pied c’est bien aussi, vous pouvez vous rapprocher pour voir le phare (Farol-Museu de Sta. Marta). Il est possible de descendre les rochers de se baigner. Surtout ne manquer pas sur le retour de passer par le parc municipal qui est très beau et kidsfriendly.

Le phare de Cascais en marchant en du centre en direction de Boca do inferno

Je vous prépare d’autres articles pour d’autres excursions à partir de Lisbonne.

Pour ne rien rater, rejoignez la page Facebook Laifouine et ma page Instagram

Pour une réduction sur votre première location Airbnb cliquez ici (moins 30 euros de crédit voyage lors de votre inscription).