Spoiler alert : Europa-Park n’est pas une destination réservée aux enfants !

Le parc d’Europa-Park se situe à Rust, à la frontière entre l’Allemagne, la France et la Suisse. En ces temps incertains, les mesures de sécurité y sont très bien respectées et l’ensemble du personnel veille au grain. Il en va de la sécurité de tous et cela permet le travail en maintenant l’ouverture du parc qui est leur gagne-pain.

Il y a beaucoup de gommettes vertes à remettre au parc et je vous en parlerai dans cet article.

Questions bons points :

  1. Pas de files d’attente à vous rendre malade

Après pratique, je confirme que le temps dans les files est moindre comparé à d’autres parcs d’attraction. Que ce soit au niveau de l’entrée ou pour attendre votre tour à une attraction.

Recommandations : Si vous êtes à un parking, dès votre entrée, alors que les autres foncent vers leur première activité, allez déjà régler votre carte parking de 7 euros pour la journée. Comme cela, vous évitez la file à l’heure de rentrer, quand tout le monde est fatigué et tire la tronche quand cela traine.

Un autre conseil : le parc ferme à 18 :00. Soit vous prévoyez de partir à 17h soit à 20h car il y aura un bouchon à la sortie du parking c’est certain. Soit vous prévoyez de partir plus tôt ou de manger en toute tranquillité en attendant que la route se libère pour sortir du parc. Comme pour tous les parcs, si vous pouvez prévoir des pique-niques faites le. Je trouve toujours dommage de dépenser son argent dans des fastfoods beaucoup trop chers et souvent pas bons.

  1. On n’en fait pas vite le tour

Pour profiter du parc et de ses attractions, nous vous recommandons d’y passer au moins deux journées. A la sortie du parc, dans Rust, vous vous sentez dans un village. Des travaux étaient en cours lors de notre passage mais on pouvait déjà voir la beauté du lieu une fois les travaux achevés. Certaines façades en colombage ou effet colombage donnent du charme au centre. Il y a clairement une volonté de travailler l’atmosphère à l’extérieur du parc comme un prolongement de ce dernier. Il faut savoir que les habitants vivent du tourisme. Des restaurants et des auberges se succèdent et composent l’essentiel des bâtiments dans le périmètre du parc. Il y a cet esprit village de vacances qui m’a énormément plu.

Vous pouvez aussi dormir au cœur du parc. Il y a des options pour plusieurs budgets.

  1. Une belle broche d’activités pour les petits

Bons plans : il existe une application avec un plan du parc que vous pouvez télécharger au préalable. A l’entrée du parc se trouve les plans papiers du parc (gratuit). Je vous recommande de débuter votre journée par le Monorail (LU20). C’est un train qui surplombe le parc et en fait le tour et du haut cela vous permettra de vous familiariser avec les différentes zones et peut-être choisir les activités qui vous feront envie. Le petit train panoramique (DE40) faisant le tour du site est aussi sympa et il s’arrête à plusieurs lieux style pop in/pop off. Le souci quand vous avez une poussette c’est qu’il faut revenir au point de départ.

Sur l’application vous pouvez vérifier les âges et les tailles autorisées par attractions. Vous pouvez télécharger l’application gratuitement.

N’oublier pas maillot plus essuies, surtout pour les petits, car il y a des jeux et jets d’eau à plusieurs endroits du parc.

  1. Idéal pour les jours de beau temps

Plusieurs activités sont apaisantes. Prévoyez votre pique-nique pour vous poser dans un des espaces détentes du parc. On peut également au niveau du secteur France s’asseoir les pieds dans l’eau. Et pour vous convaincre de rester quelques jours dans la région, en plus d’Europapark, passez une journée au parc aquatique de Rulantica. Les parcs sont proches l’un de l’autre.

  1. Le parc est vraiment beau

Les décors, les paysages, les points d’eau, les montages de fleurs, les couleurs…On prend autant de plaisir à faire les jeux qu’à se poser sur un banc.

Spéciale love pour le Voletrium (DE20), le Fjord Rafting (SKA30) et Poseidon (GR20). Pour les petits le Snorri Touren (SKA10) en Islande est très sympa, c’est comme plonger dans l’océan dans l’esprit de la maison des poupées de Disney.

Ma gommette rouge :

Ce qui m’a fortement déplu , c’est dans la section Univers de l’Aventure Afrique. Je trouve déplacé dans une société où l’on appelle à la décolonisation des mentalités d’appeler l’air de repos/l’air pour manger le ‘colonial food station’ et mettre des colons comme personnages pour les radeaux de la jungle(AB10) n’est pas nécessaire. Un changement de ces éléments serait une excellente idée. Si vous passez par là (ou pas en fait !), prenez des photos et taggez Europapark pour demander ce changement !

J’ai de bonnes adresses pour vous à Rust :

  • Pour manger en dehors du parc et à deux pas de notre maison d’hôte : The Grill restaurant.
  • Dans le parc, LE restaurant Le Food Loop (Lu31) a beaucoup de succès de par son originalité. La file ne fait que confirmer l’engouement pour ce lieu. Je suis tombée dessus par hasard et si je reviens je m’y engouffre.
    Food Loop à Europa Park en Allemagne permet aux clients de commander de la nourriture via un ordinateur sur chaque table, cela envoie la commande à la cuisine et en quelques minutes la nourriture descend sur l’une des nombreuses pistes de montagnes russes et est livrée à votre table.
  • Bon plan logement : notre appartement d’hôte qui était idéalement située avec deux parkings privés et qui était parfaite pour toute la famille. On y a logé 6 adultes et 2 enfants dans une chambre familiale (1 double et 2 lits single) et 2 chambres doubles. Nous étions situés à 10 minutes à pied du parc. Un emplacement parfait ! Réduction et lien en bas des photos.

Réduction Airbnb jusqu’à 35 euros pour votre première réservation. Truc et astuce du net : créez-vous une nouvelle adresse pour bénéficier d’une nouvelle réduction.

Une fois sur le site au travers du lien de réduction, choisissez un logement ou optez pour un des 2 appartements de Saskia.

Échappée belle… À Rouen !

En quête d’une destination pour le weekend ?

Rouen est une ville pleine de charme et d’histoire. Je vous recommande la découverte de cette ville aux colombages colorés et aux artères élégantes. C’est sur la place du Vieux-Marché que Jeanne d’Arc a connu le bûcher (1431). Elle reste un personnage emblématique de la ville. Rouen, capitale de la Normandie, est traversée par la Seine dont les quais sont propices à de belles balades.

Rouen à plusieurs points d’attractions que je vous invite à parcourir.

LA GROSSE HORLOGE

Il s’agit d’une horloge de style renaissance localisée au cœur de la vieille ville à quelques mètres de la Cathédrale de Rouen.
Outre sa belle esthétique qui la classe parmi les plus belles horloges de France, celle de Rouen contient une des mécaniques horlogères les plus anciennes de France. Si cette horloge vous intéresse, n’hésitez pas à faire un arrêt au petit musée qui y est consacré.

LA CATHÉDRALE DE ROUEN
Anciennement l’un des édifices les plus hauts du monde, la cathédrale reste fascinante de par sa façade que l’on croirait brodée tellement le travail qui a été réalisé est délicat et long.
Quel art que la réalisation de ces façades de style gothique ! Je reste toujours bouche bée devant le travail des compagnons ayant sculpté la pierre.
L’entrée y est gratuite. J’apprécie particulièrement les vitraux colorés et les jeux de lumières qui en jaillissent.

LA VIELLE VILLE /COLOMBAGES
Pour moi, le coup de cœur de ce premier contact avec la ville ce sont ces façades anciennes. Une ville à explorer à pieds pour profiter des particularités des belles maisons colorées en colombages. On se demande parfois comment certaines tiennent debout.
Le quartier Maclou et ses petits restaurants est un passage recommandé et vous pourrez y voir quelques boutiques d’artisans et d’antiquaires.

Beaucoup d’historiens disent que Jeanne d’Arc a été brûlée sur le bûcher sur la place du Vieux-Marché. Une long monument avec une croix au sommet marquerait l’emplacement où cette dernière aurait été tuée à l’âge de 19 ans. Un musée sur son histoire peut être visité rue Saint-Romain au numéro 7. Jeanne d’Arc reste une figure emblématique de la ville.

Pour vos sélections logements lors de vos escapades :

Réduction sur Booking

Réduction pour votre 1er usage de Airbnb

Rejoignez Laifouine sur Instagram.

Escapade à Naples

Lorsque l’on lit des avis sur Naples, il n’y a pas de demi-mesure. Soit on adore ou on déteste cette ville.
Je pense que Naples est une ville qui peut répondre aux attentes de tout le monde si l’on prend le temps de la connaître en profondeur, cette ville turbulente et éruptive à l’image de son volcan.

Quand et comment s’y rendre ?

Mai et septembre ne sont pas des mois trop chauds et ne sont pas en pleine saison. J’ai trouvé pourtant qu’il y avait beaucoup de monde lors de ma visite fin avril. Alors, je ne souhaite pas venir voir en juillet ou août.

Nous avons voyagé avec Bruxelles SN. Une fois à l’ aéroport de Capodichino, Nous avons prix l’Alibus pour 5 euros par trajet par personne. L’arrêt de bus se situe à 300 mètres devant vous en sortant de l’aéroport. Un panneau vous indique où attendre. Les bus se succèdent à intervalles réguliers (toutes les 15 minutes environ). Les bus sont toujours pleins. Ce n’est pas très agréable mais le trajet jusqu’à la gare de Garibaldi n’est pas long (15 minutes jusque l’arrêt Garibaldi). Les billets s’achètent directement dans le bus si vous ne l’avez pas fait en ligne.
Descendez à la gare Garibaldi où vous pourrez prendre le métro vers votre point du chute. C’est dans cette gare au guichet « tourisme » que j’ai acheté l’artecard de 3 jours. Je vous en parle dans mon point les bons plans Laifouine.

Les arrêts de Alibus sont:

Piazza Garibaldi
Porta di Massa
Station Maritima (terminus) : cet arrêt n’est pas loin des embarcadères pour les îles (molo bevelero).

Comptez 45 minutes entre l’aéroport et le terminus et 30 si la circulation est fluide.
Il est dit qu’avec le même billet vous pouvez prendre une correspondance bus ou métro dans les limites de 90 minutes après le compostage (à vérifier). A Garibaldi, nous avons pris possession de notre carte pour 3 jours dès lors je n’ai pas eu l’opportunité de tester.

Où loger ?
Je compare souvent les offres d’hôtels ou de Airbnb et je sélectionne l’option qui répond le mieux à mes attentes en termes de confort et de tarif pour la saison. Dans les deux cas, profitez d’une réduction pour chaque option :

Réduction pour votre réservation sur Airbnb
Réduction pour votre réservation sur Booking

Bons plans Laifouine :

Avez-vous déjà pensé à proposer une chambre ou un bien en location avec Airbnb? Si votre lien est dans un lieu touristique, ce sera un complément financier non négligeable. Si vous êtes excentré, tentez votre chance car votre bien se situe peut-être sur le parcours de certains voyageurs. Ci-joint un lien pour vous lancer dans cette aventure : Devenir hôte Airbnb. 

Campania Artecard:
Pour moi, Naples n’est pas une ville à visiter en voiture mais en plutôt en transport. La circulation y est intense et dangereuse. Je recommande la compania artecard disponible pour plusieurs périodes. Il y a différentes catégories et avantages. J’ai testé celle de 3 jours en fonction de notre programme. Elle donne accès à deux sites de la région gratuitement dont Pompéi (avec le transport compris hors centre inclus) et à 50% sur les autres sites et musées. Cette carte donne également accès à tous les transports gratuitement durant ces 3 jours (métro, bus, funiculaire, train circumvesuve pour les deux sites choisis). Notez que les 3 jours doivent être consécutifs. Si vous restez plus longtemps, il existe une carte de 7 jours (vérifiez les avantages) mais vous pouvez utiliser la carte lors de 3 journées plus chargées et prendre le reste à l’unité. Comptez 1.10 €  le ticket de métro unitaire.

Aperçu des différents tarifs pour les transports :

  • 1.10 € Corso singola dans Naples (zone1) (achat dans un bureau tabac ou en machine dans la station).
  • 1.50 € si achat du billet dans le bus directement.
  • Billet multi-trajets de 1.60 € valable 90 minutes, en italien biglietto à tempo. Avec ce billet, on peut par exemple prendre 1 fois le métro puis le funiculaire mais on ne peut pas faire 2 fois le même trajet.
  • 4.50 € le billet journalier de minuit à minuit.
  • 16 € l’hebdomadaire.
    Renseignez-vous sur la Campania artecard qui vous convient sur unicocampania.it et n’hésitez pas à télécharger l’application gratuite sur votre smartphone.

Bonnes adresses:
TANDEM
Il y a 3 établissements. Celui d’origine qui est petit avec une petite terrasse (Via Paladino 51). Il est bon de réserver car très prisé et petit mais faites comme nous et allez chez le petit frère Tandem où vous pourrez savourer les mêmes plats à base de ragoût mijoté durant 7 h (Via Sedile di Porto 51). Un régal! Testez la bruschetta au 4 saveurs pour vous ouvrir l’appétit.
Celui qui fait des plats à emporter (Tandem d’Asporto)
Le Tandem de via Sedile m’a bien plus et j’y ai donc dîné 2 fois. Leur spécialité c’est le ragoût. Leurs gnocchis au ragoût j’en salive encore. Cet établissement est plus grand et nous avons eu à chaque fois un très bon accueil.

Pour un bon verre de vin avec une planche mixte : ENOTECA BELLEDONNE Via Belledonne a Chiaia 18 . Attention, selon les lieux les aperitivi peuvent être gratuits mais ils ne seront pas forcément à votre goût. Les aperitivi prennent la forme d’un buffet dont vous pouvez disposer en prenant un verre.

Naples se divise en plusieurs quartiers. Voici mon avis et mes recommandations sur ceux visités durant mon séjour.
Le quartier de la gare offre peu d’intérêt, c’est un lieu de transit avec quelques boutiques. ATM dans la gare mais payant (environ 4 euros la transaction, non merci !) . A l’extérieur, il y a sur la rue principale une Deutsche Bank, juste devant l’arrêt de dépôt Alibus. L’arrêt de départ en direction de l’aéroport se trouve de l’autre côté de la place sur la gauche de la gare après la vague de taxis en attente.

Naples Sant’Elmo Laifouine.com

Naples est une ville de forte personnalité avec ses quartiers variés en passant par les ruelles escarpées de l’avenue Spaccanapoli  avant de vos rendre dans les ruelles tortueuses des quartiers espagnols ou faire un plongeon culturel dans les musées du centre historique. Prenez alors le funiculaire vers les hauteurs de Vemero avant de finir votre épopée dans le quartier branché et vibrant de Chiaia.

Centre historique-Spaccanapoli: le centre historique se trouve juste derrière la place de Dante (Métro Dante). Cette partie de la ville est un véritable musée à ciel ouvert où se succèdent églises et édifices anciens.
La traduction littérale de Spaccanapoli est ‘fend-Naples’. Ce n’est peut-être pas l’idéal pour séjourner à cause du bruit de la foule et de l’agitation dans ce quartier très prisé pour ses architectures historiques. Néanmoin, cela reste un plaisir de venir y manger et prendre un verre.
Où prendre un verre ? NÉO Art Gallery via Constantinopoli ou Liberia Berisio via Port’Alba. Les cafés du caffè Mexico non loin de la place de Dante ont une excellente réputation!

Traversez la via tribunal (elle traverse Naples d’ouest en est) qui affiche son caractère populaire et commerçant. Il y a beaucoup de monde mais j’ai aimé cette rue piétonne ancienne bordée de palais, d’églises et de magasins.

SPACCANAPOLI est une succession de ruelles de 2km de long dans ce quartier. Les architectures historiques se succèdent entre la via Benedetto Croce et la via San Biagio dei Librai.

Le port et sa croisette :
Je n’ ai pas réellement apprécié cet endroit où on est passé avec la visite gratuite du château Castel dell’Ovo. Mais on y trouve les marchants ambulants et les restaurants pour touristes. Je ne m’y suis pas arrêtée mais si les prix vous conviennent pourquoi ne pas y prendre l’apéro? J’ai entendu du bien de Borgo Marinari qui est un ancien village de pêcheurs devenu un petit port de plaisance. Je le mets sur ma liste pour un prochaine visite.

Le quartier de Chiaia : Je pense ne pas avoir vu l’ensemble de ce quartier qui tire son nom de mot playa (plage) et j’y reviendrai avec plaisir pour y flâner un peu plus. Il y a des petites boutiques, des petits resto-bar. Le coin bobo-chic  avec ses palais et ses immeubles en front de mer. Mais prenez le temps de vous en éloigner un peu en direction des ruelles plus populaires. Si ‘occasion s’offre à vous, rendez vous au marché à l’angle de via Pasquale  et de via Santa Teresa à Chiaia. Vous y trouverez les parfums, les couleurs et les senteurs qui nous plaisent tant en Italie!

Le quartier de Vomero:

Historiquement, la localisation de la colline de Vomero en faisait depuis le 14ème siècle un lieu stratégique de protection de la ville. Le château de Sant’Elmo y a été construit par les Espagnols. L’évolution de l’architecture actuelle en a fait un quartier de résidences bourgeoises. Les plus beaux hôtels s’y trouvent souvent car ils offrent une vue époustouflante sur la Baie de Naples. Faites toutefois attention de vous renseigner sur les horaires de funiculaires surtout en soirée car ils ne circulent pas tout le temps.

Les quartiers espagnols :
Partez de la place Dante et descendez en direction du port. Sur votre droite se profileront les ruelles du quartier espagnol. On voit beaucoup de photos circuler mais il ne s’y pas grand chose. Malgré tout, le charme des petites ruelles en font un lieu agréable. Moi j’ai trouvé cette zone trop touristique. Il y a beaucoup trop de bruit de scooters (les voitures n’y ont pas accès). C’est aussi un des quartiers les moins ensoleillés à cause du côté exigu de ses rues montantes vers le quartier de Veromo.

Non loin de là, rendez vous sur la Piazza del Plébiscito qui est pour moi la plus monumentale. Elle affiche la grandeur de la dynastie des Bourbons-Siciles pour qui Naples était la capitale.
Voir la Basilica San Francisco di Paola et le Palazzo Reale.

‘Naples est la ville la plus photogénique, la plus humaine de toutes les villes d’ Italie et du monde’ .

Pour moi qui aime la photographie et la bonne nourriture, j’y ai passé un excellent séjour et je vous recommande la découverte de cette ville avant peut-être de partir vers ses 3 îles Capri, Ischia et Procida.

3 villes portugaises en lumière

C’est un peu par hasard que j’ai découvert Setubal. J’avais entendu parler de Comporta et de ses belles plages bordées de pins et je voulais m’y rendre et j’ai donc creusé sur ce qui était intéressant à faire ou voir dans les environs. Je ne m’étais pas rendue compte qu’à 40 minutes de Lisbonne s’offrait un monde totalement différent. Des plages, des villages balnéaires, des parcs naturels…

3 villes portugaises en lumière

Setubal

A 50 Km de Lisbonne

Le train fait le trajet de Lisbonne à Setubal. C’est donc facilement accessible sans voiture. Les transports en commun desservent les plages (ce qui est recommandé car il n’y a pas beaucoup de places de parking disponibles à l’abord des plages). Une fois à la première plage, une navette assure le transport entre les différentes plages. Les plages sont vraiment belles. En voici un avant-goût ici pour vous aider à choisir où vous poser.

Nous avions opté pour la location de voiture de l’aéroport de Lisbonne ce qui nous permet une grande flexibilité et un certain confort de voyage avec nos valises.  Toutefois pour se rendre à la plage, nous avions pris le bus non loin de notre Airbnb et sans regret car il n’y avait aucune place proche des plages sauf si vous êtes très matinal.

Setubal est une petite ville tranquille et paisible avec un agréable centre historique où il fait bon flâner et quel régal choisir son restaurant de poisson pour le souper. Mais il y a un restaurant argentin plu que reconnu pour ses viandes et ne mangez pas trop avant de vous y rendre car les portions sont belles et c’est bon ! Il faut absolument réserver au préalable.

Comment débuter votre journée ? Pourquoi ne pas vous rendre au marché « Mercado do Livramento ». C’est un stop en plus d’être un plaisir pour les yeux, les produits sont magnifiques et frais. Des poissons, des fruits frais, du pain, des fruits secs… Au centre du marché des géants qui représentent les anciens vendeurs. Un clin d’œil à l’histoire et une fierté aussi de son patrimoine. Vous aimerez le superbe mur du fond de ce marché couvert en azulejos blanc bleu et jaune. Un espace atypique et charmant où il fait bon prendre son temps. Comptez au moins 30 minutes pour cette visite. – Accès gratuit

La casa Baia – La maison de promotion du tourisme! La belle maison bleue où il fait bon passer et repasser. A l’entrée un guichet d’information touristique suivi d’un petit salon (belle déco !) avec devant vous une boutique de vins et liqueurs de la région et vers la gauche  une terrasse extérieure où il fait bon se poser les douces soirées d’été avec les amis ou en amoureux pour prendre un dernier verre ? – Accès gratuit

Il est recommandé aussi de vous rendre au port de São Filipe. Un très beau cadre offrant une superbe vue panoramique sur la ville.  On y va pour le cadre et pour y boire un verre. Renseignez-vous sur les horaires d’été et d’hiver au préalable. Si vous n’êtes pas motorisé, je vous recommande de prendre un taxi à la sortie du centre et de revenir à pied. Comptez une 20ène de minute de marche. Vous aimerez les vues de la baie, la visite de la petite chapelle et de ses murs aux azulejos bleus et blancs.- Accès gratuit

Serra Da Arrabida – Vous êtes dans un splendide cadre naturel où il fait bon marcher et nager. Ne sous-estimer pas les efforts physiques dans les escarpements. Il y a  de nombreux sentiers pour les amoureux de la nature.

Note : prenez soin de vos affaires. Comme toutes villes touristiques, les vols sont fréquents. Ne laissez pas vos biens visibles dans une voiture. Ce n’est pas la première fois que l’on entend qu’une vitre a été cassée et des valises ou appareils photos ont été dérobés. Ne pensez pas que ça arrive toujours aux autres et assurez-vous de passer les meilleures vacances en paix.

De Setubal vous pouvez vous rendre à Troia ou Comporta. Nous nous sommes rendu à Comporta. Comporta est un peu un paradis caché et il faut faire quelques recherche pour le trouverJ.

Comporta

Possible de traverser de Setubal à Comporta en Ferry pour la péninsule de Troia. Une fois sur le ferry, vous pouvez quitter votre véhicule et vous installez en hauteur pour profiter de la vie. Le trajet n’est pas long et est bien agréable. Les horaires dans les deux directions se trouvent sur ce site.

A Comporta, c’est très petit. Vous pouvez opter pour les belles plages et le farniente ou juste venir y passer une journée. Pour la haute saison, des petites boutiques voient le jour. Vous aimerez y passer quelques jours si vous êtes adeptes des beautés simples et brutes.

Comporta était à la base la propriété de la dynastie Espirito Santo qui en faisait usage comme réserve de chasse. Suite à une faillite, il aurait accepté de vendre certains terrains essentiellement à des personnes fortunées avides d’un retour à l’essentiel ! Le concept « petite cabane avec une douche en plein air » en séduit plus d’un. L’idée d’un tout à chacun est de rester fidèle à la simplicité de Comporta mais le lieu attire maintenant un autre type d’investisseur. L’idée de voir un immeuble de plusieurs étages émerger ne plait gère à ceux qui y résident à l’année. Le prix de l’immobilier y a d’ailleurs explosé.

Evora

Pour finir notre séjour, nous sommes partis sur un coup de tête pour une journée à Evora et sans regret !

La capitale de la province de l’Alentejo se situe à environ 130 km de Lisbonne et au sud du Tage.

La ville d’Evora fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une ville avec une histoire et quelques sites archéologiques mais on aime ses petites rues étroites et pavées aux petites maisons blanches. On y trouve un charme pittoresque. Flâné de  la célèbre place Giraldo, l’indestructible temple romain corinthien d’Évora appelé par certain le temple de Diane.

Une petite adresse locale que l’on vous recommande chaleureusement :

Un petit restaurant local non loin du centre : Sabores da Terra Rua Miguel Bombarda, 50 | Junto Pousada Juventude, Évora 7005-306. Vous y trouverez pour pas cher de petits plats et soupes du jour. Idéal aussi pour un café et un bon gâteau du jour.

Rejoignez moi sur Instagram et sur la page Facebook Laifouine.

2 Escapades à partir de Lisbonne

Journée 1 :

Non loin de Lisbonne, un incontournable à visiter reste la vallée de Sintra et ses châteaux. Les possibilités d’escapade sont nombreuses. Faites une recherche préalablement en fonction de vos affinités et sélectionner 2 à 3 visites. Je ne suis pas adepte du « on fait un max en peu de temps sans s’imprégner du lieu ». Certains voyageurs combinent la visite de Sintra et Cascais. Le parcours que je vous propose est le suivant : 1) Palais des Maures et 2) Palais et parc de la Pena .

img_0469

Nous avions préparé un pique-nique car le centre historique et les échoppes établissent leurs prix en fonction des touristes. Ce n’est pas bon marché. De plus, vous vous déplacerez entre les châteaux et n’aurez peut-être pas l’occasion de vous poser et manger facilement car en pleine nature vous n’aurez pas beaucoup ou pas de choix.

Au palais des Maures, il y a un petit stand (pas nécessaire de dire que rien de gastronomique ne vous sera proposé) et une machine ou vous pourrez acheter des boissons et de quoi grignoter (chips, sandwich mou…). Le palais fut construit au IXème siècle de par sa localisation parfaite pour profiter des vues imprenables sur la mer et sur la région. Détérioré avec le temps, les croisades et les effets de la nature (tremblement de terre…) il sera restauré au cours du 19ème siècle.

snapseed

Au palais de la Pena, la cafétéria est littéralement prise d’assaut non-stop. La terrasse est occupée et l’espace pour commander un café est très mal agencé et ça peut prendre très longtemps pour passer votre commande.

Si comme moi vous vous documentez avant un voyage, vous lirez probablement que la visite au palais des Maures est mieux par jour de beau temps. Pour nous, il faisait un peu couvert mais cela ne faisait qu’apporter une touche féérique à cette ambiance tantôt elfique tantôt médiévale. Il y avait beaucoup de vent mais cette brume au-dessus de Sintra  et de ses châteaux éclectiques est juste belle. Nous avons aimé marcher dans la forêt et parcourir la muraille de fortification. On ne peut que comprendre pourquoi les familles royales et bourgeoises aimaient venir s’y ressourcer et y vivre. Les palais sont superbes et celui de la Pena est parmi les plus beaux et aujourd’hui il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. On valide cette décision ! Vous aimerez les couleurs vives (bravo Ferdinand II !!). On aime beaucoup son parc de 200 hectares.

img_0424

Vous pouvez entrer et visiter les jardins et les alentours du palais uniquement ou décider de faire le tour de salles intérieures. Nous l‘avons fait mais ce n’est pas notre truc. Ce n’est pas uniquement la visite mais la vitesse de croisière ! On avance à la vitesse d’un escargot car nous sommes nombreux à nous suivre entassés (j’ose dire) de pièce en pièce. J’ajouterai que je ne valide pas les goûts du designer d’intérieur. Quoique j’aime beaucoup les lustres néogothiques de la salle arabe ! Plus sérieusement, ça reste intéressant de voir le contexte de vie du passé. Je n’arrêtai pas de me dire : « ils devaient être vachement triste dans une chambre aussi sombre et dans un bureau aussi chargé … ». J’ai l’impression que seuls les extérieurs étaient joyeux ! C’est dans ces moments-là que j’aimerai avoir ma petite baguette magique et remonter le temps pour me poser à côté Maria ou Elda et taper une longue discussion avec elles ( #empoweredtoempower quoi !). Mais en fait le côté chargé s’expliquerait par le fait que Ferdinand et Elda avait peur du vide. Ahhh ben d’accord ! lol

Pour vous y rendre :

Sintra se situe à 25 km de Lisbonne.

Prenez le train en partance de Rossio

C’est possible mais pas nécessairement le bon plan de venir en voiture car les places de parkings sont rares et les petites routes vers les châteaux  qu’utilisent les bus assurant les transferts et les tchuk tchuk qui n’hésitent pas à faire les queues de poissons pour passer plus vite … Il faut avoir de la patience et/ou le cœur bien attaché !

Pour les visites, prenez le bus 434 qui est un bus circulaire vous menant à la gare et vers différents châteaux.

Journée 2 :

Voici un second parcours que je vous propose :

  • Monsatère de Jeronimo
  • Tour de Belem
  • Piquenique au bord du Tage ou dans le jardin des Olivier en face de la tour de Belem
  • Visite du Maat et terminer l’après-midi au LX Factory

Le Monastère de Jeronimo est imposant et superbe ! Non loin du fameux restaurant connu pour ses pastels de Natas vous trouverez cet édifice à l’architecture manuéline impressionnante par son souci du détail et la blancheur accentuée par les rayons du soleil.

Surtout, levez-vous tôt si vous souhaitez entrer dans le monastère car en matinée, il y avait déjà une file sur toute la longueur du bâtiment (et il est très très grand !).

Traversez la rue pour profiter des différents jardins comme le jardim da plaça de imperio. Traversez l’av.Braselia en direction de la tour de Belem. Longez le port en direction du jardin de la tour de Belem où vous verrez au loin la tour défensive médiévale faisant face au Tage. Son intérieur peut lui aussi être visité.

Reprenez la route en direction du pont du 25 avril. Non loin de celui-ci, vous arriverez au MAAT, ce musée aux allures futuristes. Profitez de l’exposition d’art contemporain du moment. Vous pouvez prendre un ticket vous permettant de visiter le musée voisin, un musée de l’électricité bien ficelé avec des mises en scène sur mesure, des vidéos explicatives, un espace éducatif pour les enfants…

Prenez ensuite la route du Lx Factory. Nous y sommes allés à pied depuis le MAAT et c’est une bonne trotte. Mais c’est également l’occasion de longer le Tage avec la vue sur le pont du 25 avril et le Jésus sur l’autre rive. Sur votre gauche, vous aurez des spots pour traverser la grande voie motorisée. J’ai utilisé le GPS sur mon potable et nous sommes arrivés sans souci. Il y a plusieurs entrées possibles.

 

Le Lx factory est un lieu alternatif comme un petit village de créatifs plein de petits restaurants. L’ambiance y est familiale et agréable. Passez de boutique en boutique et choisissez un lieu pour une douceur sucrée ou salée. N’y allez pas trop tôt car les boutique n’ouvrent pas avant midi.

Nous avons ensuite repris le tram vers le centre à l’arrêt : Calçada do Duque – 1,30€ le trajet retour vers le centre de Lisbonne (descendre à l’arrêt de la gare Cais do Sodré).

Pour plus de bons plans : Instagram, Facebook, Réduction Airbnb sur 1er usage

Voyage sans voiture au Portugal : Lisbonne vers Cascais

Boca do inferno – Cascais -Portugal

Si vous n’aimez pas les embouteillages, les longues heures en voiture ou les tracasseries liées à la location d’un véhicule, un séjour à Lisbonne et ses environs est ce qu’il vous faut. En effet, les transports en commun vous permettront d’allier les découvertes urbaines et les plaisirs balnéaires sans grande difficulté.

Un séjour possible serait Lisbonne comme point de chute principal avec une excursion à Cascais , Sintra et Setubal. 

Lisbonne est une ville vibrante avec le charme de ses petites ruelles et l’effervescence culturelle et gastronomique à des prix très abordables. On y mange bien pour presque rien mais cela risque de changer car Lisbonne est une ville à la mode et qui connaît un succès galopant.

Lorsque vous panifiez votre séjour, n’essayez pas de vouloir en faire trop. Lisbonne est une ville qui se marche (et bien sur ces 7 collines, ce n’est pas les talons qu’il faut prendre dans vos bagages), une ville pour prendre le temps et revenir si besoin (et j’aime assez fort l’idée).

Quelques informations pratiques depuis l’aéroport :

le métro se trouve juste à la sortie de l’aéroport. En bas des escalators, des machines pour retirer des cartes de transport rechargeables durant votre séjour. Je vous recommande de bien réfléchir si les billets à la journée avec parfois des réductions vaut la peine pour vous. En ce qui me concerne, pour l’usage que j’en fait, je recharge ma carte avec souvent un aller-retour par jour si mon logement n’est pas au centre ville même car je marche énormément et même avec une éventuelle réduction, c’est beaucoup moins cher.

Notez qu’à Lisbonne, que ce soit pour le métro ou le train, vous devez scanner votre ticket en entrant et en sortant des quais. Gardez le donc à portée de main.  La carte Viva Viagem revient à 0,50 euros. L’inconvénient de cette carte est qu’elle ne convient qu’à un seul type de transport. Ainsi, si vous en avez une pour le métro, il vous en faudra une autre pour le train.

Lorsque je pars plusieurs jours dans la même ville, je jette un œil à la météo. C’est un plus dans l’organisation de mes excursions.

Praia Tamariz

Cascais est plus agréable un jour de beau temps. Pour une journée à la plage , je ne pense pas que ce soit le stop le plus adéquat car la ville donne directement sur une petite plage (Praia Ribeira) et devant une rangée d’embarcation. La plage de Tamariz d’Estoril est très chouette. Tous les arrêts plage se trouve sur la même ligne. Encore une fois, si vous pensez faire de multiples arrêts dans la même journée, le billet all day d’environ 15 euros vaut peut-être la peine (à vérifier). Un trajet vous revient en effet à 2,25 euros (en passant 4 zones). Vous feriez 6 arrêts que vous vous en sortiriez encore pour moins cher. Et puis prenez le temps de profiter. Je dirais de sélectionner deux lieux pour la matinée et pour l’après-midi. Nous avions débuté à Cascais et terminé a Estoril avant de rentrer à Lisbonne.

Vous aimerez probablement la plage de Carcavelos (prix train : 3 zones donc 1,95 euros par adulte et encore moins pour les enfants) avec ses 1,5km de plage. La baignade est apprécié des nageurs et des surfeurs. De Lisbonne, le train pour Carcavelos part de la gare ferroviaire Cais do Sodré (terminus de la ligne verte du métro). Elle est accessible aussi à pied (merci google map). Comme pour la plupart des plages sur la ligne dont Cascais est le terminus, il y a un grand nombre de départs et jusque tard. Comptez 20 minutes de trajets Lisbonne-Carcavelos. La plage est à deux pas de l’arrêt de train contrairement à d’autres où il vous faudra marcher!

Recherchez l’horaire des trains sur Comboios de Portugal

D’autres plages à découvrir entre Lisbonne et Cascais sont:

praia da Poc

Praia de Tamariz

Praia Moitas

Praia da Conceição

Une bonne adresse pour luncher dans les petites rues à l’écart du centre touristique à Cascais est:

Os Bordallos

R. Marques Leal Pancada 28C, 2750-430 Cascais, Portugal

A faire à Caiscais :

Passez le fort de Cascais en direction de la Boca do inferno. Possible de le faire en vélo sur une agréable piste cyclable. A pied c’est bien aussi, vous pouvez vous rapprocher pour voir le phare (Farol-Museu de Sta. Marta). Il est possible de descendre les rochers de se baigner. Surtout ne manquer pas sur le retour de passer par le parc municipal qui est très beau et kidsfriendly.

Le phare de Cascais en marchant en du centre en direction de Boca do inferno

Je vous prépare d’autres articles pour d’autres excursions à partir de Lisbonne.

Pour ne rien rater, rejoignez la page Facebook Laifouine et ma page Instagram

Pour une réduction sur votre première location Airbnb cliquez ici (moins 30 euros de crédit voyage lors de votre inscription).