VOYAGE EN SLOVÉNIE  Autour des Alpes Juliennes

Sommaire :

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

BLED

KRANJSKA GORA

BOVEC

KOBARID

TOLMIN

Je suis fan des road trips car on peut s’équiper beaucoup mieux que lors d’un voyage en avion où nous sommes limités en kilos. En plus, en évitant l’avion, on limite notre empreinte carbone et ça fait plaisir!
La Slovénie est un petit pays mais que l’on peut visiter en toutes saisons. Elle offre une variété d’activités sportives et culturelles dans un cadre remarquablement beau.
La Slovénie se divise en 5 régions. Les voici énoncées brièvement :

1) Le lac de Bled et les Alpes Juliennes (par où débuter si vous arrivez en voiture de Belgique). Je vais vous en parler plus en détail dans cet article.

2) L’ouest de la Slovénie avec la vallée de la Soča connue pour ses eaux cristallines mais aussi pour ses vins. C’est à Bovec que nous avons fait du rafting. Une expérience géniale avec Aktivni Planet.

3) Le plateau de Karst et son littoral slovène, c’est essentiellement reconnu pour son histoire vénitienne (on est juste en face de Venise). La partie plage de votre voyage. Je vous en parlerai dans mon article sur la Riviera slovène.
4) Le Sud-est et la vallée de la Krka. Idéale pour les amoureux des châteaux.
5) Basse-Styrie Carinthe et Prekmurje connues plutôt pour leurs thermes et leur gastronomie.
Les stations de ski de Slovénie ont très bonne réputation. C’est un pays qui s’apprécie à toutes les saisons. Nos hôtes s’accordent pour dire que octobre est un bon moment pour visiter la Slovénie : la couleur des paysages de l’automne, le calme de l’hors-saison, la douceur de l’été indien,…

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

Le parc est l’un des plus anciens parcs nationaux d’Europe.

Le point culminant des Alpes Juliennes est le Triglav qui se localise à 2864 mètres d’altitude. Ce sommet porte son nom en référence à un dieu de l’ancienne mythologie slovène qui régnait sur le ciel, la terre et les sous-sols. Il est vrai que ces hautes montagnes entre la Slovénie et l’Italie sont juste majestueuses ! Je vais vous parler des quelques stops réalisés et partager mes recommandations.
Mais avant tout, voici quelques conseils pratiques suite à notre road trip Belgique-Slovénie :

  • Nous n’avons eu aucun péage en Allemagne. Il y a beaucoup d’aires de repos et de WC. Les toilettes Sanifaire se paient 70 cents/personne mais vous donne une réduction de 50 cents en magasin.
  • Il vous faut des vignettes pour entrer en Autriche et en Slovénie. Elles s’achètent aux stations-service proches des passages frontières.

En août 2019: une vignette pour l’Autriche coûte 9,20 € et est valable 9 jours. Pensez à en racheter une si votre trajet retour dépasse ce délai.
La vignette pour la Slovénie pour un période de 30 jours vous coûtera environ 30 € (voir le tarif à la date de votre séjour). Elle est en vente dans les bureaux de poste, les bureaux de douane et les stations d’essence.

  • Quid des péages:

7,40 € et 12 € pour le péage entre l’Autriche et la Slovénie.
Pour éviter de payer les 7,40 € et même gagner du temps en cas de trafic important, je vous conseille de prendre la direction Jesenice lorsque vous quittez la Slovénie. Vous arriverez au poste frontière autrichien Wurzenpass- Korenja. Nous sommes repartis par-là en suivant les conseils d’une de nos hôtes.

BLED
En arrivant à Bled, on découvre un univers de collines et de montagnes splendides. On vient dans la région pour profiter de l’air pur, du cadre et de l’accueil des habitants. Je trouve que ce pays est parfait pour les amoureux de la nature, les randonneurs et les cyclistes. C’est aussi un pays parfait pour ceux qui voyagent avec leur chien ou des enfants. Les infrastructures et les espaces publics sont adaptés.

La ville de Bled est essentiellement connue à l’international pour son lac et ses paysages idylliques de carte postale. C’est une ville qualifiée de ville touristique mondaine mais de ce que j’ai vu tout le monde y passe un excellent séjour et y trouve son bonheur en termes de logement ou de restaurants.
Il y a quelque chose de féerique à Bled. Son cadre extraordinaire nous fait sentir comme dans un conte. J’aimerai beaucoup y revenir durant l’automne ou l’hiver.
Nous avons apprécié la balade sur le lac. Nous avions loué une petite barque et 1 heure suffit. Le paiement s’effectue lors du retour. Dans le cas où la balade serait plus longue que prévue, le supplément vous sera facturé. N’oubliez pas l’heure à laquelle vous avez démarrez et le numéro de votre barque ! Votre carte d’identité sera gardée en caution. Nous avons fait le tour de l’île sans visiter l’église (payant). Vous pouvez apprécier la belle terrasse, manger une glace et boire un verre.
Nous n’avons pas essayé la pletna qui est la barque touristique qui permet de rejoindre la petite île.

De Bled, visitez les Gorges de Vintgar:

Elles sont belles mais trop étroites pour l’apprécier avec l’afflux des touristes. Il faut venir très tôt. Selon moi, dès l’ouverture. Dès 10h, la visite devient pénible.
En plus, la balade est courte et chère : 10 € par adulte et 5 € le parking. Soit pour 25 € la balade à deux. Sachez qu’il y a de nombreuses randonnées et balades gratuites partout et spécialement autour de la Soca. J’dis ça mais j’dis rien 😉
Si vous avez visité les Gorges de Pokljuka (moins fréquentées) dites-moi en commentaire si ça en vaut la peine.
De Bled ou de Kranjska Gora, visite du lac Jasna. Trop beau ! A vrai dire, on l’a fait à pied depuis Kranjska Gora qui est très sympa si vous souhaitez passer quelques jours dans la région. J’y reviendrai dans la suite de mon article.

KRANJSKA GORA
Cette ville permet des vacances actives en été comme en hiver. On ne s’y ennuie pas et je trouve l’endroit super pour y séjourner en famille.
Outre les activités sportives proposées, vous pourrez :

  • Faire des randonnées sur la face nord du Triglav
  • Visiter la réserve naturelle de Zelenci. Le bord du lac est superbe mais c’est tout. Gratuit. Attention aux serpents qui rôdent aux abords du lac 😉
  • Visiter le lac Jasna. Ne vous parquez pas près du restaurant (payant) mais plus loin dans le parking gratuit. Vous pouvez également vous y rendre à pied ou en vélo depuis le centre de Kranjska Gora. Idéal pour un picnic au bord de l’eau. C’est superbe. Par beau temps, on peut s’y baigner. Gratuit
  • Cascade de pericnik. Possible de se parquer directement en bas de la cascade. Si comme nous, vous aimez marcher, garez-vous gratuitement sur le parking du musée alpin. Il est le point de départ d’une marche d’1h15 jusqu’à la chute (1 trajet). Gratuit.
  • La chapelle russe- lieu de mémoire et d’histoire.

BOVEC
De Bovec, vous pourrez faire toutes les expériences aquatiques imaginables: canyonisme, nage en eau vive, canoë, kayak, rafting sur la Soča
C’est ce que nous avons choisi et quels bons souvenirs nous ramenons !
Merci à la super équipe de Aktivni Planet
Info@aktivniplanet.si

D’autres activités telles que la descente en tyrolienne, les randos, le parapente, la spéléologie, le vélo…sont possibles.
Je vous recommande de sélectionner quelques randonnées au préalable car le choix est tellement grand que sur place on ne sait pas toujours où donner de la tête.

KOBARID
On y a fait la marche historique (environ 2/3h de marché- itinéraire au point info). Je vous recommande de toujours débuter vos visites par un tour au point info de la ville où des plans gratuits sont disponibles. Les cartes plus précises détaillant les randonnées sont payantes. Toutes les randonnées sont fléchées. Le tout est de savoir où démarrer 😉
Google est votre meilleur ami pour trouver des sites ou des blogs avec des itinéraires sympas comme ces 3 jours de randonnée à Triglav par Le voyage inachevé.

TOLMIN
Étrangement, il y a beaucoup de festival de musique à Tolmin. Comment cette habitude a débuté, je l’ignore. Durant notre séjour, c’était le festival reggae. Il y a aussi le festival punk, le rock…
Nous avons visité les Gorges de Tolmin (parking 7€/3h et entrée 8€ adulte) et fait une marche depuis notre agro-tourisme jusqu’au hameau de Most na Soči qui ne compte pas plus de 430 habitants. Il y a un agréable lac artificiel qui est idéal pour s’adonner au paddle ou nager.
La gorge est superbe et plus ludique et sauvage que Vintgar. Les deux valent la peine.
Il existe différents types d’hébergements. Vous pourrez opter pour des campings, des agro-tourismes, des chambres d’hôtes ou encore des hôtels de différentes capacités.
Pour une réduction Booking : cliquez sur ce lien.
Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

Exploration Rotterdam

Rotterdam est une ville cataloguée comme ville industrielle avec un immense port, le 1er  plus grand d’Europe et le 3ème plus grand mondial.  Néanmoins, la deuxième ville la plus peuplée des Pays-Bas est bourrée de charme et d’endroits à découvrir. Certains diront que c’est un peu comme le New-York d’Europe. Laissez-vous tenter par un weekend au Pays-Bas.

Selon moi, Rotterdam est une ville qui nécessite quelques recherches avant de s’y rendre afin de pouvoir l’apprécier. Ce n’est pas une ville comme Venise où je vous recommanderais de vous perdre dans les ruelles surtout si vous avez peu de temps. Je pense que l’erreur de beaucoup de voyageurs est de s’attendre à retrouver une ville comme Amsterdam et ses charmantes façades. Pour moi, c’est une ville attachante avec une effervescence culturelle avec beaucoup à offrir. Une ville qui n’a pas peur de se repenser et d’innover dans son développement urbain. En plus de cela, la mer n’est pas très loin ce qui contribue à une atmosphère unique.

Malgré des aprioris existants sur une ville industrielle et terne, c’est une ville vibrante avec un certain peps urbain.

Construite en 1270, la ville de Rotterdam a vu le jour autour de la rivière Rotte. On construisait autour de la rivière pour une question de sécurité. La ville comprend le port le plus large d’Europe et le deuxième plus grand d’Hollande après celui d’Amsterdam, sa cousine.

Cette ville totalement détruite lors de la seconde guerre mondiale est partie pour un futur lumineux.

La guerre avait presque effacé de la carte le vieux centre de la ville. La ville a été reconstruite sans un réel souci du passé architectural. C’est pourquoi l’architecture moderne est si prédominante. Certains édifices sont impressionnants et peuvent constituer un musée à ciel ouvert pour les amoureux d’architecture.

Rotterdam- Liege c’est 2 heures de route et on se demande pourquoi on a attendu si longtemps pour s’y rendre.

Comme il s’agissait d’une surprise pour mon anniversaire, j’ai découvert en arrivant notre hôtel CitizenM Rotterdam. Un hôtel avec des chambres équipées en domotique. Des chambres, petites, lumineuses, bien agencées et une literie confortable. Une tablette vous permet de gérer les stores, la luminosité, de sélectionner des ambiances musicales et vous sert aussi de réveil ou de télécommande pour la télévision ! C’était une première pour moi ce genre de logement et ça nous a plu. Le petit déjeuner était varié (sucré et salé) et les cafés étaient très bons!

Pour la nourriture, j’ai un peu du mal à me faire un avis. Je suis en arrivant très déçue par les nombreux fast-foods disséminés un peu partout dans la ville. Je m’attendais à une variété de petits restaurants d’options saines et on n’a pas expérimenté cela. A creuser donc lors de notre prochaine visite.

Que pouvez-vous visiter ?

Nous avons tout fait à pied sans difficulté. Il y a énormément de Parking disponibles et bien aménagés.

ZONE MUSEE DU PARC

  • Musée d’histoire naturelle. Il est situé dans le parc des musées juste en face de celui de l’art (Kunsthal)
  • Kunsthalcafé et kunstart museum 14 euros adultes : art contemporain. Traverser le parc vers l’Euromast.
  • Museum Bojimans Van Beuningen (Museumpark 18, 3015 CX)
  • Het Nieuwe Instituut  (Museumpark 25, 3015) 14 euros adultes: juste en face du parc menant au café
  • Euromast (Parkhaven 20, 3016 GM) : alors, je suis pas du tout à l’aise en hauteur mais je ne voulais pas louper Rotterdam du haut. Et malgré une petite trouille, je ne regrette pas. On a juste eu très froid au sommet en attendant d’entrer dans la bulle qui tourne et nous donne une vision de la vile à 360°.
  • Swan Marketmarché vintage de Rotterdam  qui durant notre visite s’est déroulé dans le parc des musées!! Dommage pour le temps, mais j’adore ce genre d’évènements avec petites échoppes d’artisans/designers et musique en live avec une zone nourriture ! J’ai même gagné un adorable sac de Ivana Van Der Ende. Il est juste parfait pour mes prochaines escapades et mes vacances à la plage! Vous aimerez aussi ses superbes coussins ou ses vêtements sur mesure.

WITTE DE WITHKWARTIER

  • (Witte de Withstraat 50, 3012) – Une large rue que nous traversons pour aller d’une zone à l’autre. C’est la rue connue pour sa multi culturalité, son street art, ses restaurants…Il y a des auberges dont le King Kong où nous avons fait un stop café très agréable ! Une adresse à garder !
  • Musée maritime 

ZONE DU VIEUX PORT

  • Oude Haven (Oude Haven ,3001) (vieux port) : le vieux port est tout petit avec quelques bars et restaurants.
  • Markethal (Dominee Jan Scharpstraat 298, 3011 GZ) : ce marché intérieur est très agréable. Il est beau avec sa fresque dite la plus grande du monde. La partie commerçante se marie avec des appartements localisés dans l’arche. Vous y trouverez des petites échoppes de fromages, saucissons, douceurs …Des petites échoppes de nourritures également. Il est très fréquenté !
  • Kube Houses : c’est un peu avec le Markethal et l’Erasmusbrug la carte de visite de la ville de Rotterdam. Ces cubes jaunes planchés qui incarnent l’innovation et la réflexion architecturelle au cœur de la ville. The Cube Houses – Les maisons cubes de l’architecte Piet Blom construites en 1984 et qui incarne le Rotterdam moderne. Chaque cube penché à 45 degrés forme un village dans les arbres. Vous pouvez visiter un appartement témoin.

ZONE du NEW-YORK HOTEL

  • Erasmusbrug (Gros pont blanc- le pont Erasmus) – (Erasmusbrug qui mène au New York Hotel, point de départ de milliers de fermiers vers l’eldorado de l’Amérique du Nord dans l’espoir d’une vie meilleure. On les imagine presque là sur le départ vers leur Eldorado. C’est un très beau bâtiment.
  • Le musée de la photographie (Las Palmas, Wilhelminakade 332, 3072 AR)
  • Félix Food Factory : un coup de cœur. Un ensemble de petits commerçants réunis dans un espace convivial offrant principalement de la nourriture, des boissons,… Vous pouvez acheter à chaque échoppe de quoi déguster ou à l’entrée acheter une planche avec un parcours par échoppe et aller retirer à chaque échoppe ce qui est proposé dans votre menu à 15 euros. Nous avons opté pour une planche pour deux et puis ajouter ce qui nous plaisait le plus après dégustation.
  • Floating forest – La forêt flottante de Rotterdam – une révolution verte ?

La première forêt flottante de la ville fut inaugurée en 2016 à l’occasion de la journée nationale des arbres. Par cette démarche, la ville revisite ses espaces verts en inaugurant ce premier espace sur le plan d’eau du port du Rhin. Il s’agit d’une belle façon de repenser la relation de l’homme avec son environnement et son habitat. La mise en place a elle été faite à partir de matériaux recyclés. C’est un projet également éducatif où des étudiants du campus de Rotterdam et le département d’ingénierie de la ville ont collaboré avec le collectif d’artiste Mothership pour la localisation viable et le système d’irrigation des arbres. Il semble qu’il soit possible d’adopter un arbre et contribuer à votre manière à un développement urbain innovateur mais… cela risque de faire mal au portefeuille.

Il y a toujours une première fois : Venise!

DSC07446

Venise, même sans y avoir mis les pieds. On se dit tous qu’on connaît. On en rêve tous de ces canaux, de ces petites ruelles , de son carnaval…On aime moins ses prix élevés mais Venise reste Venise, une ville qui vous renverse au premier regard et vous marque à jamais. J’ai laissé les gondoles à Venise mais je suis revenue avec des petits conseils et quelques bons plans Laifouine!

Gondole ou pas ?

DSC07735

Faire un tour en gondole à Venise c’est presque un must. Les prix pour cette expérience pourront vite vous faire tourner la tête. Il existe des alternatives intéressantes pour profiter de cette aventure sans faire exploser votre budget.

Pour nous , c’était un partage de gondole par une agence (30 minutes  /25 Euros/personne au lieu de 20 min/80 Euros/pax). Il semble que certaines personnes peuvent vous aborder en rue et vous proposer ce genre de partage. Sachez que c’est illégal.

Cela ne vous tente pas ? Pourquoi ne pas prendre une leçon privée pour apprendre à naviguer ? Vous pourrez aussi mélanger dégustation et balade en gondole et à 4 voyageurs, l’offre est très intéressante pour 2h30. Pour en savoir plus ROW VENICE.

Notre balade en gondole et sur les îles, nous les avions réservés au préalable sur VENICE LINK. Pour nos réservations, il n’y a eu aucun souci. Les  billets vous seront envoyés électroniquement. Il suffit de les imprimer et d’être à temps sur les lieux de rendez-vous (Sinon ils partent sans vous !). N’oubliez pas de valider vos tickets en agence ou à un guichet en arrivant.

Pour l’excursion de 3h30 offerte pour Burano/Murano et Torcello (20 Euros par personne). Les avis étaient mitigés. Certains disent que c’est trop rapide et on n’en profite pas. Pour nous, c’était excellent pour avoir cette première approche de ces 3 lieux majeurs du lagon de Venise. Mais si vous souhaitez uniquement profiter des petites maisons de couleurs de Burano, prenez un vaporeto (bus sur eau) qui circule régulièrement vers la petite île et vous laisse le loisir de l’explorer à votre aise.

Parce que je vous aime bien, voici ma liste des choses gratuites à faire à Venise :

  • Flâner sur la place St Marc. Surtout ne pas y manger ou s’installer à un café si vous ne voulez pas voir votre budget prendre un sale coup. Un expresso à 6 euros ou plus ? On passe notre tour ! Surtout qu’il suffit de vous rendre à quelques rues de là pour trouver un café qui fera votre bonheur ! Mais qu’est-ce qu’ils sont forts ces Italiens avec le café!! Sur la place, contemplez le superbe style italo-byzantin de la Basilique St Marc qui en 1807 est devenue la cathédrale de la ville de Venise. Au préalable, il s’agissait de la chapelle des Doge à qui elle est restée physiquement connectée.
  • Balade sur le front de mer / Riva Degli Shiavoni. Un endroit animé de la ville ou se côtoient touristes et locaux ! En marchant, il est possible de rejoindre l’île de St-Elena reliée à Venise par 3 ponts. Vous y trouverez la marine, le stade de foot et le parc Rimembraze.
  • Non loin de St Marc se trouve également la place des lions. Celle-ci tire son nom des deux sculptures de Giovanni Bonazza (1722).
  • Venise, ville d’eau dispose aussi de son parc public (Giardini publicci). Peut-être pas le plus beau mais idéal pour faire un break et éviter les bains de full.
  • Le pont de Rialto : il s’agit du pont principal qui enjambe le grand Canal de Venise. C’est l’attraction touristique la plus vieille et populaire de Venise. Mais Venise ce n’est pas que ça!
  • Le marché de Rialto : une belle façon de se plonger dans la vie locale des habitants. D’étales en étales, les couleurs et senteurs se bousculent et annoncent avec justesse la richesse gastronomie italienne.
  • Le campo santa Margherita – En journée comme en soirée, c’est un endroit recommandé pour prendre un verre ou manger un morceau. On y trouve des tapas, des plats assez classiques à ma grande déception, c’est un peu partout pareil. Mais la place reste une charmante petite place vénitienne, entourée de restaurants et de magasins typiques, populaire auprès des étudiants universitaires essentiellement.
  • Musée de la musique, petite espace d’exposition qui ravira les amoureux de la musique classique.
  • Le quartier de Dorsoduro et ses petites boutiques. Dans ce même quartier vous trouverez des boutiques de masques ( et oui, ça reste une ville de carnaval quand même !). Nous avons eu cette chance de découvrir Venise à l’ouverture de sa période de carnaval.
  • Trouvez les deux ponts sans parapets restant de Venise : Ponte de Chiodo ( quartier Cannaregio) le second se trouve sur l’île de Torcello. Bon la visite de Torcello, c’est par respect pour l’histoire car sinon, il n’y a rien! 🙂
  • Flâner le long du Cannaregio (quartier juif). Un régale de prendre un Spritz au bord de l’eau sous le soleil de février ! Oui, c’est possible!
  • Terrasse avec vue panoramique de Venise-gratuite et sous réservation- l’établissement se réserve le droit de ne pas garantir la visite. Les visites durent 15 minutes . Il faut être à l’heure ou votre place sera redistribuée.

Calle del Fontego dei Tedeschi, Rialto Bridge, 30124 Venice, Italy (Nearest Vaporetto Stop: Rialto).

Burano/Murano et Torcello. 

En faisant quelques recherches pour la préparation de ce voyage, je suis inévitablement tombée directement sur les photos colorées de l’île de Burano. Il n’en fallait pas plus pour me séduire et ajouter cette destination atypique à notre découverte de la capitale de l’amour.

Pour vous y rendre il existe différentes formules.

Prenez le Vaporetto n° 12 depuis la Fondamenta Nove. Un bateau part à toutes les demi-heures et le trajet est d’environ 40 minutes. Un aller vous coûtera 7€. En ce qui nous concerne nous avons opté pour une excursion en français de 4 heures nous permettant à la fois de découvrir Burano, Murano et Torcello.

Burano, ville de pêcheurs avec ses façades multicolorées restent le plus photographié internationalement. L’histoire explique que ces couleurs permettaient aux marins de regagner leur chaumière les jours de grand brouillard. On y mange encore de l’excellent poisson. La ville reste connue aussi pour sa dentelle. Renseignez-vous sur la légende sur les origines de cet artisanat sur l’île. Cela ne fera que rajouter à la magie du lieu.

Considéré comme l’un des endroits les plus colorés du monde, le choix des façades et contrôlé et un habitant voulant repeindre sa maison devra obtenir la permission de la ville et choisir sur une liste de couleurs autorisées.

Murano, c’est l’île reconnue pour son verre coloré et ses verriés isolés sur lîle pour une question de sécurité à Venise. Ce verre reconnu internationalement, vous ne pourrez pas le louper sur Venise, les verres de restaurants ou en virine des boutiques par exemple.

Mais tu as logé où? 

DSC07309

Je faisais des yeux bien ronds en cherchant un logement dans Venise! Les prix des hôtels explosaient. Et les photos ne me faisaient pas envie du tout! Il y a l’option de choisir un logement en dehors de Venise qui est assez bien desservi mais je trouve que c’est une perte de temps et une certaine contrainte.

J’ai fini par nous trouver un chouette Airbnb qui répondait à mes attentes. Ne connaissant pas Venise, je ne savais pas trop si c’était fort loin du centre. Une 20ène de minutes de marche selon Google Map. Une moyenne pour se rendre d’un point à un autre de Venise.

Il s’avère que je suis très contente d’être restée Chez Massimo et Jenny dans une de leurs 3 chambres à 5 minutes de la Place de Rome (où arrivent les bus de l’aéroport de Trevise – 1h15 de trajet  par bus ATVO – 20 Euros pour l’aller et le retour si achat en ligne), à 5 minutes de la gare ferroviaire et directe dans l’ambiance romantique de Venise! De plus nos hôtes accueillent de façon professionnelle et prennent le temps de vous donner de bons plans.

Notre Airbnb: MOON&LAGOON

Si c’est votre première utilisation de Airbnb. Utilisez ce lien pour avoir une réduction de 35 euros sur votre Prix de location: Réduction Laifouine 

 

Sicile – B&B Mondello Resort 

 

La Piscine de Mondello Resort B&B

Àprès avoir cherché plusieurs jours quelle formule nous allions utiliser pour explorer la Sicile, l’homme a opté pour un B&B de qualité à Mondello et la location d’une voiture pour l’ensemble du séjour. Notre réservation Europecar n’a pas du bien fonctionner car notre voiture n’était pas disponible à l’arrivée et nous avons eu non pas un upgrade mais une voiture plus petite encore. Une fois sur l’île, le fait d’avoir une petite voiture nous a bien arrangé mais à nous d’écrire à Europecar pour récupérer la différence, chose qui ne se produira pas car il semble que la catégorie était à la fin similaire selon un courrier reçu ( mauvais point, je ne dis pas bravo à leur service client ).

 

Le B&B Mondello Resort est un de nos meilleurs choix! Certes c’est plus de l’ordre du Deluxe mais le service également et c’est plaisant. Il ne faut pas confondre avec Mondello Design (sans piscine) mais de même qualité.

Notre chambre était la chambre Mondello. Chaque chambre a un nom.  La nôtre, la Mondello, avec sa salle de bain et son coin bureau était en blanc et bleu . Un style épuré et propre. Les chambres sont nettoyées chaque jour et les lits refaits. Les draps et essuies sont changés tous les 3 jours. Un vrai bonheur de rentrer dans une chambre fraîche après une journée d’excursion .

Terrasse pour le petit-déjeuner au soleil.BAM!

 

Vive les douches italiennes, moi je dis!

Salle de bain dans chaque chambre.

 

Coin salon.

 Robert (le propriétaire de la villa) a aménagé la maison d’été familiale pour en faire une maison d’hôte confortable pour ses clients en vacances à Mondello. Il souhaite réaménager la partie inférieure également pour ceux souhaitant voyager dans la région hors saison et profiter d’un agréable salon.

Mondello est une petite station balnéaire à une quinzaine de minute de Palermo en voiture.

On se perd au début dans le dédale des rues mais petit à petit on se sent comme à la maison. Le tout c’est de retrouver le bord de mer ou trône un restaurant flottant. Il sera votre meilleur repaire! Quelques bonnes adresses sur mon précédent article: Exploration Sicile OUEST/NORD/SUD.

 

Mondello plage à 10 minutes à pied du B&B

 

La piscine du Mondello resort B&B


  

Mondello

 

Une rue sous-eau après une nuit pluvieuse.

 

Playa! Mondello Beach!


Sur la plage, les yeux fermés, sous la caresse du soleil, comme on se rappelle bien. Comme on se glisse magiquement dans le souvenir. Dans ce bonheur.

Plage
[ Marie Sizun ]

 

Les services au Mondello sont:

  • essuies de plage et de bain ( changés tous les 3 jours comme les draps)
  • Des pantoufles à votre arrivée.
  • Petits déjeuner / un buffet varié avec un accueil charmant du personnel.
  • Roberto, ses amis et sa famille seront à votre service pour vous assurer le meilleur séjour possible. Ils vous remettront une carte de la ville et de Palerme avec les endroits clés et information sur les plus belles plages et que faire sur l’île ( anglais et italien ).
  • Produits anti-moustique dans toutes les chambres et gratuitement à votre disposition comme celui pour après l’attaque bzzzzzz :).
  • Vélo pour vous balader ( attention à la circulation de folie !)
  • Superbe piscine dans un petit jardin privé attenant au B&B.
  • Air conditionné dans chaque chambre.
  • Vaisselles à disposition pour les petits repas improvisés sur votre terrasse privée.
  • frigo dans la chambre

Ce choix de Resort et les rencontres que nous y avons faites ont participé grandement à la réussite de notre séjour.

Je vous recommande chaudement d’y passer quelques jours.

Restez informé des nouveautés en vous abonnant ou en rejoignant la page Facebook Laifouine.

Portez-vous bien! Et à bientôt sur la route.

Exploration Sicile OUEST/NORD/SUD

La Sicile est une destination que je vous recommande. Après y avoir passé 10 jours merveilleux,  je vais tenter de vous donner des pistes pour un séjour réussi sur cette île aux multiples visages. En atterrissant sur l’île, vous serez étonné du contraste des paysages. Malheureusement, la pollution va vous surprendre (si pas vous mettre en rogne!) mais vous serez vite ensorcelé par cette île et ses atmosphères.

En général,  nous avons trouvé les commerçants froids, juste quelques serveurs sympas. Ne vous offensez pas, c’est une tendance qui s’est vue dans l’ensemble des villes visitées.

  • 12 jours pour une première exploration de l’île
  • Surtout pas en juillet et août car trop de touristes et votre séjour en sera affecté. Septembre/octobre ou mai/juin semble pour moi une excellente période.
  • Location de voiture obligatoire pour vous assurer une liberté sur l’île, notamment au niveau des excursions mais aussi des belles plages où passer la journée. Vous trouverez sûrement des ouvrages sur les plus belles plages. Le nôtre nous a été offert dans notre Bed&Breakfast Mondello Resort.
  • Nous recommandons la location d’une petite voiture car les rues sont étroites! Parfois très très étroites.
  • Apprenez quelques notions d’italien car vous en aurez besoin. Sinon, les bons vieux signes de mains feront l’affaire.
  • Prenez plusieurs hôtels : 4 ou 5 à quelques endroits clés sur l’île ( je vous partagerai mes préférences sur les villes visitées et les plages ).
  • Budget nourriture – vous pouvez facilement manger pour 5-10€. Un panini, un sandwich, une arancini (boulette de riz avec au cœur de la viande hachée et petits poids mais souvent vous pourrez tester des variantes) … mais un conseil : n’hésitez pas à vous rendre dans un supermarché à la section charcuterie et fromage locaux. Pour rien, vous aurez un excellent gueuleton avec la boisson de votre choix. Nous l’avons fait quelques fois à la terrasse de notre maison d’hôte et c’était juste parfait et économe. Mais les petits restaurants foisonnent. Pas obligé de prendre entrée / plat 1- Primi / plat 2 – secundi …C’est souvent beaucoup trop! Prenez deux entrées à partager pour la découverte et un plat chacun (soit Primi soit secundi) et si vous n’avez pas assez, il y a toujours le dessert ou la possibilité de reprendre un plat.

Quelles villes valent le détoure dans la partie De l’île que nous avons explorée?

* = les préférences Laifouine 

PALERMO ***

palermo-1
Fontaine Pretoria – Palerme – Sicile – 2016

La capitale de la Sicile est une ville intense avec pas mal d’agitation. Il s’agit d’une ville très contrastée de par ses mélanges culturels passés et présents.

On aime :

  • le faite de se perdre dans des petites ruelles pleine de Charme.
  • Ses églises à n’en pas finir qui peuvent se trouver à n’importe quel coin de rue
  • Sa splendide cathédrale
  • Arrêt au Quattro Canti non loin de la superbe fontaine Pretoria et de l’église de la Martorana
  • L’ambiance populaire et interculturelle

On aime moins:

  • De se perdre dans des rues louches (vraiment louche et on en rigolera plus tard, on l’espère)
  • De payer cher pour toute les visites surtout si on a quelques heures devant nous. De dehors c’est beau aussi, no worry!
  • ( drôle de se retrouver en plein mariage car les églises restent accessibles malgré les cérémonies…)
  • Le sentiment d’insécurité de certaines rues ( à éviter en soirée).

Notre point de repère c’était l’avenue de la liberté où le bus local faisant la liaison avec Mondello fait différents arrêts (1 euro 40 le trajet, billets dans les tabac shop) ! Vous ne pourrez pas louper l’arrêt car c’est une grande avenue avec de beaux magasins sur via della Libertà. Il nous a été conseillé de prendre le bus et non notre voiture de location car la circulation est folle. Je confirme! On sait entrer à Palermo mais on ne sait pas comment en sortir. Le code de la route n’est pas une invention italienne.

Info: les lignes blanches au sol= parking gratuit – bleu =payant et jaune= résident only!

preparation-arancini
Arancini

ERICE ****

Un petit village historique dans les montagnes. Village médiéval qui va vous en mettre plein la vue. Vous pouvez y arriver en téléphérique de Trapani ou en prenant une route en lacet au départ de cette même ville. Ce petit village du Moyen-Âge a conservé son visage d’en-temps. Vous ne louperez pas les petites boutiques de céramiques et de faïences qui mettent une touche de couleur dans ces ruelles de vieilles pierres et, dans cette continuité, mettez-vous du baume au coeur avec une petite pâtisserie locale.

On aime:

  • La vue! Une vue à couper le souffle selon votre position  sur les hauteurs.
  • Ces petites rues pavées (oubliez les talons !) et les petites places intérieures fleuries comme une carte postale qui nous est offerte. Les cortiletti= les petites cours.
  • Les pâtisseries des sœurs du couvent avec leur délicieux Capuccino ! Grazie! Antica Pasticcia del Convento à deux pas de la Piazza Umberto: Via G.F. Guarnotta 1 ( ouvert tous les jours de 9h à minuit.

 

On aime moins: 

  • Le village est petit et on en a vite fait le tour.
  • Le téléphérique à 9€ (aller/retour) car il est assez facile de se parquer à l’entrée de la vieille ville.
  • Notre arancini nous a déçu.
  • Encore une fois des visites des monuments/sites assez chères pour ceux qui ne restent que quelques heures. Donc bien de prévoir une bonne journée et de prendre l’ERICE PASS (15 euros) vous donnant accès à tous les sites.

erice-view

AGRIGENTE ****

Sur la route, on peut se demander si Agrigente en vaut la peine en voyant des immeubles modernes pas très attractifs puis on se pose dans la vieille ville et ses petites rues grimpantes et on se dit « Comme on est bien! ». Je ne vous parle pas de la vue sur l’eau turquoise ou des temples vous faisant replonger dans le passé de la région.

On aime:

  • la vielle ville = centro storico et ses placettes et ruelles imbriquées.
  • le meilleur arancini du voyage sur la place Piazza Marconi en face du point d’info sur une petite terrasse sympa.
  • y passer deux trois nuits pour profiter de la veille ville et de ses plages environnantes comme la superbe Scala dei Truchi ( je recommande un hôtel sympa dans les environs car vous voudrez peut-être y passer quelques jours sur cette plage sûrement une des plus belles de Sicile avec ses hautes falaises calcaires ).

On aime moins: 

  • se parquer dans ses ruelles étroites (repliez toujours vos rétros).
  • les GPS qui ne vous aide pas à sortir de la ville. On recommande de télécharger avant de partir l’application gratuite HERE qui s’utilise gratuitement hors connexion et c’est juste parfait. On était parti avec notre GPS mais il ne devait pas être à jour vu certaines de ses propositions.

Info: 

  • la vallée des temples est seulement à 3 km du vieux centre en descendant la via Francesco Crispi. Un parking de terre et gardé est disponible à l’entrée du site ( 3 euros la journée). Mettez-vous à l’ombre d’un arbre pour ne pas retrouver dans un four après votre visite.
agridento
Illustration by Nizzoli Marcello

MONDELLO ****

C’était notre QG – lieu de localisation de notre B&B Mondello Resort (cfr article sur le Resort) pour le séjour. Ne connaissant rien de la Sicile, nous avons eu beaucoup de chance car cet établissement était parfait mais globalement , je vous recommande de rester quelques jours dans les villes à visiter et éviter des heures de route. C’est pour cette raison que nous n’avons pas été dans la partie Est de l’île à parfois 3 heures de route. Une raison de plus de revenir!

Mondello, c’est la ville balnéaire pour les habitants de Palerme et les touristes. Une superbe plage avec de l’eau turquoise et transparente. Que demande le peuple? Juste ça! Et un bon plat avec du bon vin! Mais oui!!

On aime:

  • Presque tout 🙂
  • Être à deux pas de la plage
  • Faire du vélo
  • Se balader et manger au bord de l’eau
  • Pas trop de monde en ce début septembre
  • Le soleil et cette vue!!!
  • Les familles italiennes dans leur élément
  • La bonne nourriture de chez Scimone à manger sur place ou sur un banc voir sur la plage! Sucré ou salé, c’est juste très bon et à petit prix. Via Regina Elena, 61 Mondello Palermo. L’homme a adoré les pattes et les lasagnes. Moi la salade de riz et légumes.
  • Pour le soir et bien manger à bon prix c’est chez Da Enzo que ça se passe! une petite adresse qu’on nous a été soufflée à l’oreille et juste comme il faut. Les serveurs sont pro et même si ils peuvent vous sembler distants, ils sont très sympas. Pizza ou pasta , c’était délicieux mais les pâtes aux homards c’est une tuerie! Les petites boulettes de sardines aussi – polpette. J’y retournerai pour tester le risotto tiens! C’est l’endroit recommandé par les locaux. Dans le plus chic il y a le Bye Bye Blouse qui surprend car il n’a pas pignon sur rue mais c’est une façade blanche dans une petite rue et on est loin d’imaginer que derrière cette porte se cache un restaurant raffiné (gastronomique) où les serveurs sont en costard. Nous n’avons pas encore testé mais nous avons aimé dans les plus chics le restaurant Le Antiche Mura un peu moins guindé et avec une terrasse qui donne sur un agréable jardin.

On aime moins:

  • Les conducteurs fous
  • Les gens qui laissent leurs crasses sur les plages ( des locaux pour ce que j’ai vu).

SAN VITO LO CAPO ****

Une vrai ville balnéaire avec une plage plus grande que Mondello. Superbe plage et paysage calé au pied d’une falaise. C’est parfait pour y rester quelques jours en famille ou entre amis. On y retournera notamment pour visiter la réserver naturelle de Zingaro. C’est donc bien d’y loger 2,3 jours.

san-vito-1

On aime:

  • Les petites boutiques et maisons.
  • Les petits bancs ou se poser. Street art?
  • La plage of course ou nous avons joué aux raquettes avec plaisir.

On aime moins:

  • Les moustiques (partout sur l’île, soyez équipé pour y faire face)
  • La pizerria El Sombrero recommandé par Le Routard – une horreur!  On ne dira pas merci au Routard pour cette suggestion.

Info: le seul parking non payant se trouve dans une zone en terre à côté du cimetière ( la partie en béton à gauche est payante). Vous pouvez y parquer votre voiture pour la journée. Merci aux jeunes filles qui dans un italo-glish-spanish nous ont donné le plan!

san-vito-sun-kiss
Plage de San Vito – Sicile

CEFALU *****
Notre coup de coeur du voyage. Nous sommes tombés en amour de la vieille ville, sa petite plage et ses petits bateaux. On y revient quelques jours sans faute.

guiz-cefalu1
Merci à Guiz Photography pour cette superbe photo !

Le moins ? Notre lunch à Fritto et Divino (Via Mandralisca). Plat sec pour pas dire sans saveur et une serveuse dépassée par 5 tables. Peut-être la faute à pas de chance. Mais les petites adresses ne manquent pas donc à vos assiettes!

Info: pour un petit cadeau sympa et made in Sicily : La Di Dà Via Mandralisca 62, vous y trouverez des produits de beautés fait en Sicile.

Suivez Laifouine sur Facebook et profitez de mes bons plans et articles!

N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses et bons plans ci-dessous!

Je vous souhaite un bon voyage!

 

 

IZY train pas cher entre Bruxelles et Paris

J’ai testé IZY de Thalys , les voyages à 10/15/19 euros de Thalys. J’ai pris la place assise à 19€ et c’est parfait! Vous êtes accueillis à l’entrée du IZY. Vous avez de l’espace et une prise pour votre ordinateur ou pour recharger votre téléphone. Les accoudoirs pour ceux qui aiment et un porte bouteille ce qui est toujours pratique! La poubelle en bas du siège (faut la chercher pour le savoir :)).


C’est quoi le concept?

  • Quelques départs par jour et 2:30 au lieu de 1:30 avec le Thalys.
  •  10€ sans siège ,
  • 15€ dans les couloirs avec siège pliable,
  • 19€ un siège normal. Paris-Bruxelles!
  • Un bagage à main et un sac inclus. Extra bagage =30€ (voir les conditions sur le site).

En 2:30 ( Si des zozos de l’Euro2016 ne viennent pas bloquer les voies) vous serez à Paris! C’est possible tous les jours ! Easy quoi! À nous Paris à toutes les sauces et pendant toute l’année ! Olé!


En cas de retard de plus de 60 minutes complétez le formulaire de compensation en ligne : IZY retard

Retrouvez tous mes bons plans et beaucoup d’autres infos sur ma page Facebook Laifouine

Roma Caput Mundi

Pour un premier voyage à Rome, tout est possible mais lorsqu’on plonge dans un bain d’Histoire, il ne faut pas espérer tout voir en seulement 3 jours. Pas grave, ça nous donne une bonne excuse pour revenir !
L’aéroport de Rome Campanio est minuscule. Il semble qu’il y ait un train jusque la gare de Termini (point stratégique pour se déplacer dans Rome) à 1,50 ou 2 €. Une option à vérifier et à creuser. Nous avons opté pour un shuttle à 8 € A/R. Alors chers amis du voyage, je vous recommande cette option car, au retour, ceux souhaitant acheter leur billet dans le bus se sont vus bloquer l’accès car la priorité était donnée aux préventes. Et quand vous comptez sur ce bus pour ne pas rater votre vol, vous serez bien embêtés pour être polie. Il vous restera le taxi et apprendre quelques gros mots en italien…!
Ohhh Romano te piaca cuesta vida? ( oh Romain, elle te plaît cette vie?) La ville est un véritable musée à ciel ouvert. Elle est belle et nos yeux sont sans cesse émerveillés.

Place St Pierre/ Photo par Laini Lahaye

 Le plus drôle c’est que je n’ai pas vu les vrais Romains. J’ai vu des Anglais, des Français, des Russes, des Chinois… Vous avez compris. C’est en fait un parc d’attraction avec son flux de touristes quotidiens.

Bibite = boisson soft Photo par Laini Lahaye
Bibite = boisson soft
Photo – Laini Lahaye

Pour une première fois, je vous recommande le Roma Pass qui après séjour s’est avéré un bon plan. Disponible pour 3 ou 2 jours, il vous donne droit à 2 entrées pour un site archéologique ou musée et des réductions sur les autres visites .Votre carte s’active au premier usage. On recommande le Colisée en j1 et le Forum romain et le Palatine en j2.

Photo – Laini Lahaye

 

Vous amortissez déjà 24 euros par ce choix . Au Colisée, pas de panique, vous pouvez passer avec cette carte dans la file rapide. Les milliers de guide vous font croire que avec eux vous entrez rapidement mais c’est un piège à touriste. La carte vous suffit. Le guide audio est à 5,50 € , je le recommande pour les fanas d’Histoire ou les patients. Vous pouvez toujours suivre le groupe de touristes juste là, c’est beaucoup plus drôle. Le monument est un vrai bijou. Essayez de prévoir à l’avance une visite de groupe car ça peut s’avérer être moins cher. Un guide nous a accosté pour nous offrir une visite pour 13 € par personne, 24 € pour deux en entrée et 26 € le guide, ça fait cher la vieille pierre les cocos. Ça vaut la peine de voir les alternatives avant de vous faire happer par le rythme de la ville.

Rome – Photo – Laini Lahaye

 

La carte Roma pass s’active lors du scan de votre première visite. Pour le métro, il suffit de la poser sur le rond jaune à l’entrée des métros. Elle est valable pour tous les transports durant le nombre de jours que vous avez choisi. Après les deux premiers musées que vous choisirez, la carte vous donne des réductions sur beaucoup de sites et musées. Dans vos premiers choix, optez pour des musées coûteux pour amortir la carte de 3 jours qui coûte 36 €. Vous aurez également avec votre carte un plan de la ville. Mais on vous recommande de télécharger sur votre portable une carte de Rome (Google Maps ou HERE) pouvant être utilisée sans connexion et qui vous guidera dans la ville si votre smartphone est équipé d’un GPS. C’est pratique et il est alors difficile de se perdre ! Mais peut être aussi pratique de quitter l’hôtel avec le chargeur (écoutez la voix de la sagesse ;)).

Quelques bonnes adresses:
Notre Resto préféré pour de la bonne cuisine italienne. La vraie pas celle pour faire croire!

La Carbonara,

Via Panisperna, 214.

Où loger?

Rome = tourisme et tout est possible pour tous les budgets mais le cher reste à l’ordre du jour. Nous sommes ravis de notre logement un peu reculé de la folie de la ville. Une petite maison de vacances avec un mini jardin où trônent un beau citronnier et des orangers. The Green House. Pour bénéficier d’une réduction de 18 euros lors de votre premier voyage Airbnb, cliquez sur ce lien Laifouine. Si notre Airbnb vous intéresse, envoyez moi un email sur lainifouine@gmail.com .

Laifouine sur Facebook.

Buon viaggio,

Un voyage même mini, ça se prépare! Ready? Go!

Quand l’appel du large est à la porte que pouvons-nous faire? Rien, si ce n’est se connecter et trouver le vol low-cost pour une destination de notre choix! Et hop…! Nous voilà embarqués pour un citytrip à Romaaaaa! Ciao!

Dans ce genre d’aventure, si vous voyagez accompagné, je vous recommande un minimum de préparation pour vous assurer un voyage agréable. Que ce soit entre copines ou avec votre amoureux, les attentes ne sont pas toujours les mêmes et peuvent vite devenir source de frustration. Si vous ne faites pas preuve d’une grande patience et bien organisez-vous! Mais avant tout apprenez à laisser couler car un citytrip = bonheur ! Oui !
Où se loger ? Un hôtel ? Une petite recherche sur Google et vous aurez déjà une vue d’ensemble. Il est intéressant de repérer les quartiers sympas et les moyens de transport. Vous ne voulez pas passer la majorité du séjour dans des transports. Une fois votre budget logement décidé, quel type de logement? Booking ou Budgetplace (plus pour des auberges de jeunesse mais aussi des chambres doubles disponibles) seront de bons alliés, les commentaires des anciens clients pourront vous orienter mais n’hésitez pas à tenter l’aventure car un client n’est pas l’autre. Les B&B vous sembleront peut-être moins impersonnels avec le sentiment d’être à la maison? Pour notre prochain voyage, nous optons pour Airbnb. Vous connaissez surement ce site où les particuliers mettent à votre disposition une chambre ou un logement entier. Pour vous inscrire, n’hésitez pas à vous rendre sur ce lien et vous recevrez une réduction de 18 euros pour votre premier séjour. N’hésite pas à m’envoyer un mail si ça ne fonctionne pas sur lainifouine@gmail.com.

Retrouvez nous sur Facebook.

Laifouinement vôtre