Dinant autrement

Prenez quelques heures en plus pour découvrir Dinant autrement. Une balade circulaire d’environ 9 kms en partant du centre-ville et qui se termine aux portes de la maison Leffe.

Hop Hop Hop! On met ses chaussures de randonnée et sa gourde dans son sac à dos et on va prendre l’air. Comme moi, prévoyez une douceur pour la pause matage de paysage et c’est parti pour 9 kms de vadrouille!

 

-Mais où allons-nous, me direz-vous ?

*Et bien direction Dinant. 

-Di quoi ? 

*Dinant! Tu ne connais pas cette ville wallonne ? 

-Non, ça sonne comme ‘dinanderie’ mais ça ne me dit rien de plus.

*C’est déjà pas mal car c’est bien dans la ville de Dinant qu’est né l’ensemble des arts du travail du cuivre et du laiton qui caractérise la dinanderie. 

Il est temps de découvrir Dinant, ce petit joyau dans les Ardennes belges. La ville ne manque pas d’atouts entre sa citadelle, son église Notre-Dame, ses croisières sur la Meuse, ses grottes. Prenez le temps également de flâner et contempler les saxophones décorés par des artistes de différents pays.

Pont Charlemagne – Laifouine.com

Mais pourquoi s’arrêter là ? Prenez quelques heures en plus pour découvrir Dinant autrement. Une balade circulaire d’environ 9 kms en partant du centre-ville et qui se termine aux portes de la maison Leffe.

Garez-vous non loin du point info de la ville de Dinant à 2 pas du pont Charlemagne.

Point de départ : parking en bordure de l’Avenue Franchet d’Esperey. Il y a un vieux parcmètre qui fonctionne avec des pièces devant le point info.

Vous pouvez entrer dans la maison du tourisme et demander une carte gratuite de la ville avant de débuter votre marche.

Cette balade vous conduira à la falaise de MONIAT pour y savourer une superbe vue sur la vallée mais le chemin lui-même est très agréable. Nous parlons d’une randonnée d’environ 9 kms sans grandes difficultés. Il y aura toutefois quelques endroits glissants où il faudra redoubler de prudence par temps de pluie. Le parcourir en hiver pourrait également s’avérer dangereux. 

C’est parti (vous ne traversez pas le point Charlemagne), longez tout droit la grande route sur quelques mètres sur le trottoir opposé à la Meuse et en direction de l’hôtel Ibis localisé sur l’autre rive.

Vue de votre parking et du point info Laifouine.com

Juste avant d’atteindre le niveau de l’Ibis sur votre droite, passez sous le pont en dessous de la voie ferrée et longez une ancienne usine de laine. Devant vous, une petite construction emboîte le pas à une végétation sauvage. Au niveau de la petite maison, on détecte un ancien sentier mais les rampes de sécurité sont, pour la plupart, endommagées. Il faut monter ce sentier et passer le mini pont qui débouche sur une petite forêt sur votre gauche. En ce début d’été, la nature est généreuse et il y a quelque chose de mystique sur ce petit tronçon. Poursuivez tout droit et débouchez sur un petit sentier à l’arrière de maisons avec des potagers sur votre droite. Le chemin traverse des jardins. C’est un peu inattendu mais très agréable. Vous remontez alors une ruelle dans un quartier résidentiel. Poursuivez tout droit rue Pont-Cajot. Poursuivez jusqu’au pont sous le chemin de fer. A ce niveau, ne prenez pas le passage souterrain mais le petit chemin (toujours rue du Pont-Cavot) qui conduit sur un hangar à votre gauche. Vous n’êtes pas perdu : sur la face droite du hangar se trouve un fléchage bleu. Longez le hangar et reprenez le sentier juste derrière. 

Au niveau du viaduc, prendre le chemin de terre sur la droite puis tourner directement à gauche en arrivant à la route au sommet. Il y a toujours le fléchage en cas de doute. 

Montez la petite route, dépassez le panneau indiquant qu’on entre dans un domaine de l’état.

Route à monter avant de rependre vers la droite en forêt Laifouine.com

Arrivé à hauteur de la route Charlemagne, prendre le petit sentier sur la gauche qui s’enfonce dans le bois. Vous allez tomber sur des plots en béton. Si le sentier n’est pas dégagé, passez les plots et suivez le sentier dans la forêt. Vous pourriez vous croire dans la jungle avec ces grandes lianes sur ce tronçon du parcours. 

La jungle de Dinant Laifouine.com

A l’embranchement, suivre la flèche vers la gauche signalant le point de vue (sur un arbre, on pourrait passer à côté sans faire attention). Le sentier balisé bleu continue vers la droite mais le petit détour en vaut la peine et quel magnifique point de vue ! Le sentier longe les crêtes des rochers de Moniat sans difficulté. La vue sur la vallée de la Meuse est exceptionnelle.

Après les rochers, reprenez vers la droite pour rejoindre le sentier initial et virez à gauche pour longer la route Charlemagne. Cette partie est celle que nous avons le moins appréciée. Elle est très belle en forêt mais la route Charlemagne à proximité fait énormément de bruit. Au sortir du sentier, tournez à droite, passez sous la route Charlemagne puis virez de nouveau à droite pour emprunter le chemin longeant cette route dans l’autre sens mais cette fois à travers champs. Continuez tout droit le chemin puis la route du Rondchêne jusqu’à un virage à gauche avec un panneau didactique. Il y a aussi une vieille table de pique-nique à ce niveau. 

À cet endroit, prendre le chemin à gauche dans le prolongement de la route avec un peu plus loin la Citadelle de Dinant en point de mire. J’ai adoré les champs de blé comme des vagues d’or à perte d’horizon. La fin du chemin redescend vers Dinant en offrant encore quelques jolis points de vue et passe devant la maison Leffe ce qui est idéal pour une pause dégustation. A ce niveau, il y a également un parking. Vous pouvez redescendre à votre aise en direction du halage et vous promenez avant de rejoindre votre véhicule. Je recommande cette promenade le matin pour finir par un bon lunch sur une des nombreuses terrasses se situant le long de l’eau. Vous aurez alors l’après-midi pour continuer votre exploration de cette belle ville de Dinant.

Envie de rester quelques jours en province de Namur ?

Une bonne adresse pour les couples : La belle Vigne Namur

Airbnb La belle Vigne Namur-Laifouine.com

Réduction  Airbnb jusqu’à 35 euros pour votre première réservation. Truc et astuce du net : créez-vous une nouvelle adresse pour bénéficier d’une nouvelle réduction.

Une autre belle adresse dans les environs : les jardins d’Annevoie.

Prévoyez 1 à 2h pour cette balade dans les jardins. Différents tableaux fleuris vont vous être offerts. Différents styles de jardin sont présentés : du jardin à l’italien à celui à la française ou encore le jardin à l’anglaise et le tout avec beaucoup de goût.

VOYAGE EN SLOVÉNIE  Autour des Alpes Juliennes

Sommaire :

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

BLED

KRANJSKA GORA

BOVEC

KOBARID

TOLMIN

Je suis fan des road trips car on peut s’équiper beaucoup mieux que lors d’un voyage en avion où nous sommes limités en kilos. En plus, en évitant l’avion, on limite notre empreinte carbone et ça fait plaisir!
La Slovénie est un petit pays mais que l’on peut visiter en toutes saisons. Elle offre une variété d’activités sportives et culturelles dans un cadre remarquablement beau.
La Slovénie se divise en 5 régions. Les voici énoncées brièvement :

1) Le lac de Bled et les Alpes Juliennes (par où débuter si vous arrivez en voiture de Belgique). Je vais vous en parler plus en détail dans cet article.

2) L’ouest de la Slovénie avec la vallée de la Soča connue pour ses eaux cristallines mais aussi pour ses vins. C’est à Bovec que nous avons fait du rafting. Une expérience géniale avec Aktivni Planet.

3) Le plateau de Karst et son littoral slovène, c’est essentiellement reconnu pour son histoire vénitienne (on est juste en face de Venise). La partie plage de votre voyage. Je vous en parlerai dans mon article sur la Riviera slovène.
4) Le Sud-est et la vallée de la Krka. Idéale pour les amoureux des châteaux.
5) Basse-Styrie Carinthe et Prekmurje connues plutôt pour leurs thermes et leur gastronomie.
Les stations de ski de Slovénie ont très bonne réputation. C’est un pays qui s’apprécie à toutes les saisons. Nos hôtes s’accordent pour dire que octobre est un bon moment pour visiter la Slovénie : la couleur des paysages de l’automne, le calme de l’hors-saison, la douceur de l’été indien,…

PARC NATIONAL DE TRIGLAV

Le parc est l’un des plus anciens parcs nationaux d’Europe.

Le point culminant des Alpes Juliennes est le Triglav qui se localise à 2864 mètres d’altitude. Ce sommet porte son nom en référence à un dieu de l’ancienne mythologie slovène qui régnait sur le ciel, la terre et les sous-sols. Il est vrai que ces hautes montagnes entre la Slovénie et l’Italie sont juste majestueuses ! Je vais vous parler des quelques stops réalisés et partager mes recommandations.
Mais avant tout, voici quelques conseils pratiques suite à notre road trip Belgique-Slovénie :

  • Nous n’avons eu aucun péage en Allemagne. Il y a beaucoup d’aires de repos et de WC. Les toilettes Sanifaire se paient 70 cents/personne mais vous donne une réduction de 50 cents en magasin.
  • Il vous faut des vignettes pour entrer en Autriche et en Slovénie. Elles s’achètent aux stations-service proches des passages frontières.

En août 2019: une vignette pour l’Autriche coûte 9,20 € et est valable 9 jours. Pensez à en racheter une si votre trajet retour dépasse ce délai.
La vignette pour la Slovénie pour un période de 30 jours vous coûtera environ 30 € (voir le tarif à la date de votre séjour). Elle est en vente dans les bureaux de poste, les bureaux de douane et les stations d’essence.

  • Quid des péages:

7,40 € et 12 € pour le péage entre l’Autriche et la Slovénie.
Pour éviter de payer les 7,40 € et même gagner du temps en cas de trafic important, je vous conseille de prendre la direction Jesenice lorsque vous quittez la Slovénie. Vous arriverez au poste frontière autrichien Wurzenpass- Korenja. Nous sommes repartis par-là en suivant les conseils d’une de nos hôtes.

BLED
En arrivant à Bled, on découvre un univers de collines et de montagnes splendides. On vient dans la région pour profiter de l’air pur, du cadre et de l’accueil des habitants. Je trouve que ce pays est parfait pour les amoureux de la nature, les randonneurs et les cyclistes. C’est aussi un pays parfait pour ceux qui voyagent avec leur chien ou des enfants. Les infrastructures et les espaces publics sont adaptés.

La ville de Bled est essentiellement connue à l’international pour son lac et ses paysages idylliques de carte postale. C’est une ville qualifiée de ville touristique mondaine mais de ce que j’ai vu tout le monde y passe un excellent séjour et y trouve son bonheur en termes de logement ou de restaurants.
Il y a quelque chose de féerique à Bled. Son cadre extraordinaire nous fait sentir comme dans un conte. J’aimerai beaucoup y revenir durant l’automne ou l’hiver.
Nous avons apprécié la balade sur le lac. Nous avions loué une petite barque et 1 heure suffit. Le paiement s’effectue lors du retour. Dans le cas où la balade serait plus longue que prévue, le supplément vous sera facturé. N’oubliez pas l’heure à laquelle vous avez démarrez et le numéro de votre barque ! Votre carte d’identité sera gardée en caution. Nous avons fait le tour de l’île sans visiter l’église (payant). Vous pouvez apprécier la belle terrasse, manger une glace et boire un verre.
Nous n’avons pas essayé la pletna qui est la barque touristique qui permet de rejoindre la petite île.

De Bled, visitez les Gorges de Vintgar:

Elles sont belles mais trop étroites pour l’apprécier avec l’afflux des touristes. Il faut venir très tôt. Selon moi, dès l’ouverture. Dès 10h, la visite devient pénible.
En plus, la balade est courte et chère : 10 € par adulte et 5 € le parking. Soit pour 25 € la balade à deux. Sachez qu’il y a de nombreuses randonnées et balades gratuites partout et spécialement autour de la Soca. J’dis ça mais j’dis rien 😉
Si vous avez visité les Gorges de Pokljuka (moins fréquentées) dites-moi en commentaire si ça en vaut la peine.
De Bled ou de Kranjska Gora, visite du lac Jasna. Trop beau ! A vrai dire, on l’a fait à pied depuis Kranjska Gora qui est très sympa si vous souhaitez passer quelques jours dans la région. J’y reviendrai dans la suite de mon article.

KRANJSKA GORA
Cette ville permet des vacances actives en été comme en hiver. On ne s’y ennuie pas et je trouve l’endroit super pour y séjourner en famille.
Outre les activités sportives proposées, vous pourrez :

  • Faire des randonnées sur la face nord du Triglav
  • Visiter la réserve naturelle de Zelenci. Le bord du lac est superbe mais c’est tout. Gratuit. Attention aux serpents qui rôdent aux abords du lac 😉
  • Visiter le lac Jasna. Ne vous parquez pas près du restaurant (payant) mais plus loin dans le parking gratuit. Vous pouvez également vous y rendre à pied ou en vélo depuis le centre de Kranjska Gora. Idéal pour un picnic au bord de l’eau. C’est superbe. Par beau temps, on peut s’y baigner. Gratuit
  • Cascade de pericnik. Possible de se parquer directement en bas de la cascade. Si comme nous, vous aimez marcher, garez-vous gratuitement sur le parking du musée alpin. Il est le point de départ d’une marche d’1h15 jusqu’à la chute (1 trajet). Gratuit.
  • La chapelle russe- lieu de mémoire et d’histoire.

BOVEC
De Bovec, vous pourrez faire toutes les expériences aquatiques imaginables: canyonisme, nage en eau vive, canoë, kayak, rafting sur la Soča
C’est ce que nous avons choisi et quels bons souvenirs nous ramenons !
Merci à la super équipe de Aktivni Planet
Info@aktivniplanet.si

D’autres activités telles que la descente en tyrolienne, les randos, le parapente, la spéléologie, le vélo…sont possibles.
Je vous recommande de sélectionner quelques randonnées au préalable car le choix est tellement grand que sur place on ne sait pas toujours où donner de la tête.

KOBARID
On y a fait la marche historique (environ 2/3h de marché- itinéraire au point info). Je vous recommande de toujours débuter vos visites par un tour au point info de la ville où des plans gratuits sont disponibles. Les cartes plus précises détaillant les randonnées sont payantes. Toutes les randonnées sont fléchées. Le tout est de savoir où démarrer 😉
Google est votre meilleur ami pour trouver des sites ou des blogs avec des itinéraires sympas comme ces 3 jours de randonnée à Triglav par Le voyage inachevé.

TOLMIN
Étrangement, il y a beaucoup de festival de musique à Tolmin. Comment cette habitude a débuté, je l’ignore. Durant notre séjour, c’était le festival reggae. Il y a aussi le festival punk, le rock…
Nous avons visité les Gorges de Tolmin (parking 7€/3h et entrée 8€ adulte) et fait une marche depuis notre agro-tourisme jusqu’au hameau de Most na Soči qui ne compte pas plus de 430 habitants. Il y a un agréable lac artificiel qui est idéal pour s’adonner au paddle ou nager.
La gorge est superbe et plus ludique et sauvage que Vintgar. Les deux valent la peine.
Il existe différents types d’hébergements. Vous pourrez opter pour des campings, des agro-tourismes, des chambres d’hôtes ou encore des hôtels de différentes capacités.
Pour une réduction Booking : cliquez sur ce lien.
Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

Le safari bleu-Zanzibar

Lorsque vous allez sur l’archipel de Zanzibar, il est possible de faire plusieurs activités. Outre les journées sur les plages paradisiaques, des excursions vous seront proposées à plusieurs endroits sur l’île. L’une d’entre elles est le safari bleu. Cette excursion nous a intéressé par ce qu’elle nous permettait de faire du snorkeling et de vivre plusieurs expériences dans la même journée. Manger des fruits sur un banc de sable, manger un plateau de fruits de mer sur une petite île où se trouve un baboab particulier, aller nager dans les Mangroves furent autant d’activités qui nous ont séduites.

Les prix, eux, semblent se faire à la tête du client. Notre contact nous a fait une offre d’excursion à 60$. Nous étions sur un bateau à moteur avec d’autres personnes dont certaines avaient payé 100 € l’excursion alors que d’autres avait payé 40$ la même excursion. Le petit futé annonçait cette même excursion autour de 90 dollars. Vous avez donc une marge de négociation.

Un masque et un tuba vous seront fournis pour cette excursion. Des palmes également mais ces dernières sont souvent cassées et les masques et tubas sont d’une propreté douteuse. Nous avions amené notre propre matériel. Et ce n’était pas le cas de tous. Je vous recommande chaudement de prendre votre propre matériel pour le snorkeling. Je vous aurais prévenu.

Des boissons fraîches et des fruits (Cannes à sucre, coco, pastèque, ananas, bananes rouges et mini bananes) sont prévues dans votre tour. Le repas, lui, est bien rodé avec une pause lunch dans un espace dédié au pique-nique pour chaque embarcation. Seuls les bières (2$) et les cafés (1$) sont payants sur place.

La visite de la mangrove restera un temps fort de cette excursion : voir les arbres avec les racines prenant leur source dans l’eau était superbe! Les eaux turquoises contribuent au charme du lieu. Y nager est extrêmement agréable et vous pourrez observer de petits crabes violets se balader sur les parois des rochers.

Le point négatif de cette excursion est qu’elle est proposée par de nombreuses compagnies. Vous y rencontrerez donc beaucoup de voyageurs et vos séances de snorkeling seront accompagnées..! Hasard ou non, nous étions les seuls à nager dans les mangroves, ce qui a contribué à la magie du moment.

Pour cette excursion, prévoyez de quoi vous couvrir (lunette de soleil et chapeau) car le soleil peut être traître malgré les nuages souvent présents. Prévoyez des bonnes chaussures d’eau pour les déplacements entre le bateau et le rivage. Prévoyez également de l’alcool pour désinfecter vos mains avant le repas.

Si seul le snorkeling vous intéresse, il existe de sites dédiés et un bateau peut vous y emmener pour 25$.

Vous pouvez consulter mes autres articles sur Zanzibar :

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Pour voyagez en image rejoignez mon Instagram @lainilahaye