Escapade à Florence

firenzedsc03591

Enfin, je me pose pour partager avec vous mon avis et nos bons plans suite à notre city-trip à FIRENZE. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que votre séjour à Florence marquera vos esprits et que Florence n’est pas une ville à découvrir en une fois. C’est une belle aventure que de découvrir les ruelles italiennes pleine de vie, de senteurs et de vibrations propres à l’Italie.

Départ à l’aurore en direction de Bruxelles Charleroi. Ryanair offre les billets meilleur marché. C’est d’ailleurs pour ça que Florence a été sélectionné comme destination pour notre voyage.

IMG_6357

Les débats sont souvent ouverts quand à l’usage de cette compagnie low cost. Il y a ceux qui estiment le service de cette compagnie pitoyable, et ceux qui estiment que les prix aussi bas en valent la peine. J’entre plutôt dans cette seconde catégorie. Il y a quelques règles à respecter pour qu’un voyage en low cost ne soit pas pénible ou le soit moins.
  • Choisissez correctement vos heures de vols en fonction de vos moyens de déplacement. Demandez-vous toujours si vous pourrez facilement vous déplacer à 4h du matin pour avoir un vol moins cher.
  • Ne jamais rien acheter à l’intérieur de l’avion car beaucoup trop cher. Pourquoi ne pas prendre avec vous une bouteille vide que vous pourrez remplir d’eau une fois le contrôle passé?
  • Mangez avant de partir de chez vous ou préparez-vous des sandwichs dans votre sac à main ( vous venez de sauver 10 euros  🙂
  • S’habiller chaudement (même si vous voyagez vers une destination tropicale) car il fait plutôt frais à l’intérieur de l’avion. J’ai toujours une paire de chaussette et une écharpe que j’utilise comme couverture ou coussin lors de mes vols.
  • Et pourquoi pas prendre avec vous des bouchons d’oreille (très utile dans le cas des bébés pleurnicheurs ou des promos interminables de Ryanair).
  • Prendre de quoi vous occuper. Le voyage qui tourne environ entre 1h30 où 3h  selon les destinations passe généralement très vite. Je ne manque pas de prendre avec moi un livre ou un magazine. Certains préfèreront écouter de la musique ou dormir. 
  • Il n’y a pas de surprise, les trop grandes quantités de liquides ( >100 ml) ne sont pas permises et les valises ont toujours la taille sac bagage à main. Les sacs à mains sont autorisés ce qui n’a pas toujours été le cas. Il y a toujours ceux qui abusent en remplissant leur sac à main un max. Pour moi, voyager léger c’est une clé d’un voyage agréable! 
  • Mettez vos liquides dans un sac transparent.Ne faites pas de frais, prenez un sac pour congeler vos aliments avec un zip et le tour est joué (un sac ou 2).
  • Pour voyager léger, pensez multi-fonction et association de vos vêtements par exemple. Les exemples ne manquent pas sur Pinterest par exemple. Que prévoir pour un voyage de 10 jours? 
Vous pouvez prendre le risque de prendre des liquides plus de 100 ml mais ayez conscience que ceux-ci peuvent vous être retirés a moment du check-in lors du contrôle. Je suis surprise par l’inégalité des contrôles dans les aéroports. Mon compagnon a pu passer avec un déodorant de + 200 ml au contrôle de l’aéroport de Charleroi mais il n’a pas pu revenir avec de l’Aéroport de Pise où celui-ci a été détecté. Le système a donc des failles (pas toujours rassurant). On peut toutefois s’interroger sur l’intérêt de ce système. Est-ce qu’un déodorant peut vraiment nuire ?
Selon moi, il est important d’avoir une idée de la ville que nous voulons visiter avant de partir. Et une fois sur place vient important d’écouter ses envies et de se laisser porter par le déroulement des journées. Ne surtout pas se mettre la pression pour accomplir un maximum mais plutôt vivre de façon optimale ce qui vous est donné de vivre. Si vous voyagez à plusieurs, je vous conseille de clarifier ce point dès le départ!
Trajet aéroport de Pise-Florence
Une fois à Florence, nous avons pris un bus de Pise à Florence. Comptez une heure de route. Il y a un bus à 5 euros le trajet mais il ne circule pas régulièrement. Il y a une autre navette à environ 9 euros le trajet qui circule toutes les 30 minutes.
Logement 
Nous avons logé dans un Airbnb. Ci-joint un lien ou permettant d’avoir une réduction de 35 euros lors de votre premier voyage Airbnb. Nous recommandons l’appartement de Simone qui nous a accueilli chaleureusement chez lui et a rendu notre voyage à Florence encore plus agréable. Savoir que vous avez un lieu pour venir vous reposer (après une longue journée d’exploration) dans une petite ruelle calme, un lieu propre avec une salle de bain privée à un prix raisonnable, c’est un des atouts de Airbnb! La chaleur et l’accueil y est pour beaucoup. Simone nous à tout de suite partagé ses recommandations sur les lieux où les restaurants où il fait bon manger, se promener dans des lieux qui ne sont pas nécessairement les lieux touristiques, ce qui permet d’éviter les mouvements de foule qui me rendent mal à l’aise.
Les transports en commun sont assez faciles. Vous pouvez acheter vos billets dans les tabac et bar tabac. Ils sont à 1,20 € au lieu de 1,50 € dans les bus même. Et taxis sont semble-t-il à des prix raisonnables.
Street ART est fort présent dans cette ville de la renaissance. L’art est descendu dans les rues et vous surprend à tout moment! Ouvrez les yeux, regardez partout les murs les façades les portes, chaque recoin peut vous cacher un petit trésor. Le Street Art dans toute sa splendeur se révèle petit à petit dans des coins de la ville.
Ne manquez surtout pas de vous rendre sur la place Michelangelo sur les hauteurs et ainsi avoir une vue panoramique sur la ville de Florence rien de plus beau notamment au coucher du soleil. Prenez le temps de monter un peu plus haut la basilique San Miniato del Monte (un vrai coup de coeur) dont l’intérieur est resplendissant ce qui n’est pas le cas de l’intérieur du Duomo qui vous surprend par sa simplicité. Si vous faites la visite de la basilique à la tombée de la nuit, vous pourrez assister au coucher du soleil et voir Florence entrer dans un bain de lumière. 
dsc03584
Le Duomo reste surprenant par les matériaux qui le constituent, par sa grandeur et ses couleurs en façade. L’intérieur lui en jette moins avec son style épuré mais le côté majestueux du lieu vous parlera peut-être.
Florence reste une ville idéale pour faire du shopping entre les rues pleines de grands magasins, de grands noms de la mode et les magasins plus modestes mais qui ne manqueront pas de vous surprendre. Prenez le temps d’aller de rue en rue, de vous perdre dans les petits ruelles, de revenir sur les boulevards. C’est important si vous vous perdez de vous retrouver au bord de la rivière Arno et ainsi retrouver votre chemin. Il sera votre fil conducteur!
dsc03575
Le Ponte Vecchio restera lui aussi un point de repère fiable. Florence, du moins, son centre historique est largement accessible à pied. Passer d’un quartier à l’autre est très facile, il suffit de prendre quelques points de repère et de prendre le temps de vous perdre une ou deux fois dans les petites ruelles pour enfin comprendre cette logique de rue, de monuments historiques, le témoignage du temps passé.
Nous avons visité le Jardin Boboli. Nous n’avons pas aimé le système qui impose deux groupes de visites sur le site. Pas moyen de voir le musée d’art contemporain et le jardin Boboli sauf en payant 2 tickets. Avec notre ticket, on avait accès au musée de la porcelaine, une horreur que vous aurez vu en 5 minutes et le musée des costumes plus élaboré mais dont vous ferez également vite le tour. Ce qui manque dans tout ça c’est de l’interaction ou des animations  ludiques. Certaines expositions sont là pour dire que mais elles manquent d’intensité, de contenu, de passion! Le musée Galiléo , plus petit et moins populaire, est très bien fait. Il fera plaisir aux passionnés de sciences.
Les musées foisonnent et les opportunités de visite ne manquent pas pour les petits voyages. Faites du slow voyage ! Prenez le temps, déterminez au préalable des visites pour la journée et brodez le tout de promenades, de découvertes, de laisser aller au cœur de cette belle ville. De plus, les entrées ne sont pas données malheureusement. Après réflexion nous n’avons pas opté pour la carte CITY VISIT FLORENCE mais elle pourrait être une bonne option si vous comptez enchaîner les musées.
photo-6-01-17-12-27-56
A Florence, vous serez surpris par le prix des cafés et des croissants des pâtisseries qui est assez bas comparé aux prix belges. Toutefois, il vous faut être en dehors du centre historique où les prix sont évidemment plus importants pour les touristes mais ce n’est pas le cas partout. Prenez le temps de trouver quelques bonnes adresses et quelques bons plans. En voici quelques-uns :
12019884_10153042275562014_5768568087268026323_n

 

Laifouine : Facebook – Aimez et partagez la page!

Réduction Airbnb de 35 euros si premier usage : sur ce lien.

Pinterest board : Pinterest Laifouine

 

Laifouinement vôtre!

Exploration Sicile OUEST/NORD/SUD

La Sicile est une destination que je vous recommande. Après y avoir passé 10 jours merveilleux,  je vais tenter de vous donner des pistes pour un séjour réussi sur cette île aux multiples visages. En atterrissant sur l’île, vous serez étonné du contraste des paysages. Malheureusement, la pollution va vous surprendre (si pas vous mettre en rogne!) mais vous serez vite ensorcelé par cette île et ses atmosphères.

En général,  nous avons trouvé les commerçants froids, juste quelques serveurs sympas. Ne vous offensez pas, c’est une tendance qui s’est vue dans l’ensemble des villes visitées.

  • 12 jours pour une première exploration de l’île
  • Surtout pas en juillet et août car trop de touristes et votre séjour en sera affecté. Septembre/octobre ou mai/juin semble pour moi une excellente période.
  • Location de voiture obligatoire pour vous assurer une liberté sur l’île, notamment au niveau des excursions mais aussi des belles plages où passer la journée. Vous trouverez sûrement des ouvrages sur les plus belles plages. Le nôtre nous a été offert dans notre Bed&Breakfast Mondello Resort.
  • Nous recommandons la location d’une petite voiture car les rues sont étroites! Parfois très très étroites.
  • Apprenez quelques notions d’italien car vous en aurez besoin. Sinon, les bons vieux signes de mains feront l’affaire.
  • Prenez plusieurs hôtels : 4 ou 5 à quelques endroits clés sur l’île ( je vous partagerai mes préférences sur les villes visitées et les plages ).
  • Budget nourriture – vous pouvez facilement manger pour 5-10€. Un panini, un sandwich, une arancini (boulette de riz avec au cœur de la viande hachée et petits poids mais souvent vous pourrez tester des variantes) … mais un conseil : n’hésitez pas à vous rendre dans un supermarché à la section charcuterie et fromage locaux. Pour rien, vous aurez un excellent gueuleton avec la boisson de votre choix. Nous l’avons fait quelques fois à la terrasse de notre maison d’hôte et c’était juste parfait et économe. Mais les petits restaurants foisonnent. Pas obligé de prendre entrée / plat 1- Primi / plat 2 – secundi …C’est souvent beaucoup trop! Prenez deux entrées à partager pour la découverte et un plat chacun (soit Primi soit secundi) et si vous n’avez pas assez, il y a toujours le dessert ou la possibilité de reprendre un plat.

Quelles villes valent le détoure dans la partie De l’île que nous avons explorée?

* = les préférences Laifouine 

PALERMO ***

palermo-1
Fontaine Pretoria – Palerme – Sicile – 2016

La capitale de la Sicile est une ville intense avec pas mal d’agitation. Il s’agit d’une ville très contrastée de par ses mélanges culturels passés et présents.

On aime :

  • le faite de se perdre dans des petites ruelles pleine de Charme.
  • Ses églises à n’en pas finir qui peuvent se trouver à n’importe quel coin de rue
  • Sa splendide cathédrale
  • Arrêt au Quattro Canti non loin de la superbe fontaine Pretoria et de l’église de la Martorana
  • L’ambiance populaire et interculturelle

On aime moins:

  • De se perdre dans des rues louches (vraiment louche et on en rigolera plus tard, on l’espère)
  • De payer cher pour toute les visites surtout si on a quelques heures devant nous. De dehors c’est beau aussi, no worry!
  • ( drôle de se retrouver en plein mariage car les églises restent accessibles malgré les cérémonies…)
  • Le sentiment d’insécurité de certaines rues ( à éviter en soirée).

Notre point de repère c’était l’avenue de la liberté où le bus local faisant la liaison avec Mondello fait différents arrêts (1 euro 40 le trajet, billets dans les tabac shop) ! Vous ne pourrez pas louper l’arrêt car c’est une grande avenue avec de beaux magasins sur via della Libertà. Il nous a été conseillé de prendre le bus et non notre voiture de location car la circulation est folle. Je confirme! On sait entrer à Palermo mais on ne sait pas comment en sortir. Le code de la route n’est pas une invention italienne.

Info: les lignes blanches au sol= parking gratuit – bleu =payant et jaune= résident only!

preparation-arancini
Arancini

ERICE ****

Un petit village historique dans les montagnes. Village médiéval qui va vous en mettre plein la vue. Vous pouvez y arriver en téléphérique de Trapani ou en prenant une route en lacet au départ de cette même ville. Ce petit village du Moyen-Âge a conservé son visage d’en-temps. Vous ne louperez pas les petites boutiques de céramiques et de faïences qui mettent une touche de couleur dans ces ruelles de vieilles pierres et, dans cette continuité, mettez-vous du baume au coeur avec une petite pâtisserie locale.

On aime:

  • La vue! Une vue à couper le souffle selon votre position  sur les hauteurs.
  • Ces petites rues pavées (oubliez les talons !) et les petites places intérieures fleuries comme une carte postale qui nous est offerte. Les cortiletti= les petites cours.
  • Les pâtisseries des sœurs du couvent avec leur délicieux Capuccino ! Grazie! Antica Pasticcia del Convento à deux pas de la Piazza Umberto: Via G.F. Guarnotta 1 ( ouvert tous les jours de 9h à minuit.

 

On aime moins: 

  • Le village est petit et on en a vite fait le tour.
  • Le téléphérique à 9€ (aller/retour) car il est assez facile de se parquer à l’entrée de la vieille ville.
  • Notre arancini nous a déçu.
  • Encore une fois des visites des monuments/sites assez chères pour ceux qui ne restent que quelques heures. Donc bien de prévoir une bonne journée et de prendre l’ERICE PASS (15 euros) vous donnant accès à tous les sites.

erice-view

AGRIGENTE ****

Sur la route, on peut se demander si Agrigente en vaut la peine en voyant des immeubles modernes pas très attractifs puis on se pose dans la vieille ville et ses petites rues grimpantes et on se dit « Comme on est bien! ». Je ne vous parle pas de la vue sur l’eau turquoise ou des temples vous faisant replonger dans le passé de la région.

On aime:

  • la vielle ville = centro storico et ses placettes et ruelles imbriquées.
  • le meilleur arancini du voyage sur la place Piazza Marconi en face du point d’info sur une petite terrasse sympa.
  • y passer deux trois nuits pour profiter de la veille ville et de ses plages environnantes comme la superbe Scala dei Truchi ( je recommande un hôtel sympa dans les environs car vous voudrez peut-être y passer quelques jours sur cette plage sûrement une des plus belles de Sicile avec ses hautes falaises calcaires ).

On aime moins: 

  • se parquer dans ses ruelles étroites (repliez toujours vos rétros).
  • les GPS qui ne vous aide pas à sortir de la ville. On recommande de télécharger avant de partir l’application gratuite HERE qui s’utilise gratuitement hors connexion et c’est juste parfait. On était parti avec notre GPS mais il ne devait pas être à jour vu certaines de ses propositions.

Info: 

  • la vallée des temples est seulement à 3 km du vieux centre en descendant la via Francesco Crispi. Un parking de terre et gardé est disponible à l’entrée du site ( 3 euros la journée). Mettez-vous à l’ombre d’un arbre pour ne pas retrouver dans un four après votre visite.
agridento
Illustration by Nizzoli Marcello

MONDELLO ****

C’était notre QG – lieu de localisation de notre B&B Mondello Resort (cfr article sur le Resort) pour le séjour. Ne connaissant rien de la Sicile, nous avons eu beaucoup de chance car cet établissement était parfait mais globalement , je vous recommande de rester quelques jours dans les villes à visiter et éviter des heures de route. C’est pour cette raison que nous n’avons pas été dans la partie Est de l’île à parfois 3 heures de route. Une raison de plus de revenir!

Mondello, c’est la ville balnéaire pour les habitants de Palerme et les touristes. Une superbe plage avec de l’eau turquoise et transparente. Que demande le peuple? Juste ça! Et un bon plat avec du bon vin! Mais oui!!

On aime:

  • Presque tout 🙂
  • Être à deux pas de la plage
  • Faire du vélo
  • Se balader et manger au bord de l’eau
  • Pas trop de monde en ce début septembre
  • Le soleil et cette vue!!!
  • Les familles italiennes dans leur élément
  • La bonne nourriture de chez Scimone à manger sur place ou sur un banc voir sur la plage! Sucré ou salé, c’est juste très bon et à petit prix. Via Regina Elena, 61 Mondello Palermo. L’homme a adoré les pattes et les lasagnes. Moi la salade de riz et légumes.
  • Pour le soir et bien manger à bon prix c’est chez Da Enzo que ça se passe! une petite adresse qu’on nous a été soufflée à l’oreille et juste comme il faut. Les serveurs sont pro et même si ils peuvent vous sembler distants, ils sont très sympas. Pizza ou pasta , c’était délicieux mais les pâtes aux homards c’est une tuerie! Les petites boulettes de sardines aussi – polpette. J’y retournerai pour tester le risotto tiens! C’est l’endroit recommandé par les locaux. Dans le plus chic il y a le Bye Bye Blouse qui surprend car il n’a pas pignon sur rue mais c’est une façade blanche dans une petite rue et on est loin d’imaginer que derrière cette porte se cache un restaurant raffiné (gastronomique) où les serveurs sont en costard. Nous n’avons pas encore testé mais nous avons aimé dans les plus chics le restaurant Le Antiche Mura un peu moins guindé et avec une terrasse qui donne sur un agréable jardin.

On aime moins:

  • Les conducteurs fous
  • Les gens qui laissent leurs crasses sur les plages ( des locaux pour ce que j’ai vu).

SAN VITO LO CAPO ****

Une vrai ville balnéaire avec une plage plus grande que Mondello. Superbe plage et paysage calé au pied d’une falaise. C’est parfait pour y rester quelques jours en famille ou entre amis. On y retournera notamment pour visiter la réserver naturelle de Zingaro. C’est donc bien d’y loger 2,3 jours.

san-vito-1

On aime:

  • Les petites boutiques et maisons.
  • Les petits bancs ou se poser. Street art?
  • La plage of course ou nous avons joué aux raquettes avec plaisir.

On aime moins:

  • Les moustiques (partout sur l’île, soyez équipé pour y faire face)
  • La pizerria El Sombrero recommandé par Le Routard – une horreur!  On ne dira pas merci au Routard pour cette suggestion.

Info: le seul parking non payant se trouve dans une zone en terre à côté du cimetière ( la partie en béton à gauche est payante). Vous pouvez y parquer votre voiture pour la journée. Merci aux jeunes filles qui dans un italo-glish-spanish nous ont donné le plan!

san-vito-sun-kiss
Plage de San Vito – Sicile

CEFALU *****
Notre coup de coeur du voyage. Nous sommes tombés en amour de la vieille ville, sa petite plage et ses petits bateaux. On y revient quelques jours sans faute.

guiz-cefalu1
Merci à Guiz Photography pour cette superbe photo !

Le moins ? Notre lunch à Fritto et Divino (Via Mandralisca). Plat sec pour pas dire sans saveur et une serveuse dépassée par 5 tables. Peut-être la faute à pas de chance. Mais les petites adresses ne manquent pas donc à vos assiettes!

Info: pour un petit cadeau sympa et made in Sicily : La Di Dà Via Mandralisca 62, vous y trouverez des produits de beautés fait en Sicile.

Suivez Laifouine sur Facebook et profitez de mes bons plans et articles!

N’hésitez pas à partager vos bonnes adresses et bons plans ci-dessous!

Je vous souhaite un bon voyage!

 

 

Roma Caput Mundi

Pour un premier voyage à Rome, tout est possible mais lorsqu’on plonge dans un bain d’Histoire, il ne faut pas espérer tout voir en seulement 3 jours. Pas grave, ça nous donne une bonne excuse pour revenir !
L’aéroport de Rome Campanio est minuscule. Il semble qu’il y ait un train jusque la gare de Termini (point stratégique pour se déplacer dans Rome) à 1,50 ou 2 €. Une option à vérifier et à creuser. Nous avons opté pour un shuttle à 8 € A/R. Alors chers amis du voyage, je vous recommande cette option car, au retour, ceux souhaitant acheter leur billet dans le bus se sont vus bloquer l’accès car la priorité était donnée aux préventes. Et quand vous comptez sur ce bus pour ne pas rater votre vol, vous serez bien embêtés pour être polie. Il vous restera le taxi et apprendre quelques gros mots en italien…!
Ohhh Romano te piaca cuesta vida? ( oh Romain, elle te plaît cette vie?) La ville est un véritable musée à ciel ouvert. Elle est belle et nos yeux sont sans cesse émerveillés.

Place St Pierre/ Photo par Laini Lahaye

 Le plus drôle c’est que je n’ai pas vu les vrais Romains. J’ai vu des Anglais, des Français, des Russes, des Chinois… Vous avez compris. C’est en fait un parc d’attraction avec son flux de touristes quotidiens.

Bibite = boisson soft Photo par Laini Lahaye
Bibite = boisson soft
Photo – Laini Lahaye

Pour une première fois, je vous recommande le Roma Pass qui après séjour s’est avéré un bon plan. Disponible pour 3 ou 2 jours, il vous donne droit à 2 entrées pour un site archéologique ou musée et des réductions sur les autres visites .Votre carte s’active au premier usage. On recommande le Colisée en j1 et le Forum romain et le Palatine en j2.

Photo – Laini Lahaye

 

Vous amortissez déjà 24 euros par ce choix . Au Colisée, pas de panique, vous pouvez passer avec cette carte dans la file rapide. Les milliers de guide vous font croire que avec eux vous entrez rapidement mais c’est un piège à touriste. La carte vous suffit. Le guide audio est à 5,50 € , je le recommande pour les fanas d’Histoire ou les patients. Vous pouvez toujours suivre le groupe de touristes juste là, c’est beaucoup plus drôle. Le monument est un vrai bijou. Essayez de prévoir à l’avance une visite de groupe car ça peut s’avérer être moins cher. Un guide nous a accosté pour nous offrir une visite pour 13 € par personne, 24 € pour deux en entrée et 26 € le guide, ça fait cher la vieille pierre les cocos. Ça vaut la peine de voir les alternatives avant de vous faire happer par le rythme de la ville.

Rome – Photo – Laini Lahaye

 

La carte Roma pass s’active lors du scan de votre première visite. Pour le métro, il suffit de la poser sur le rond jaune à l’entrée des métros. Elle est valable pour tous les transports durant le nombre de jours que vous avez choisi. Après les deux premiers musées que vous choisirez, la carte vous donne des réductions sur beaucoup de sites et musées. Dans vos premiers choix, optez pour des musées coûteux pour amortir la carte de 3 jours qui coûte 36 €. Vous aurez également avec votre carte un plan de la ville. Mais on vous recommande de télécharger sur votre portable une carte de Rome (Google Maps ou HERE) pouvant être utilisée sans connexion et qui vous guidera dans la ville si votre smartphone est équipé d’un GPS. C’est pratique et il est alors difficile de se perdre ! Mais peut être aussi pratique de quitter l’hôtel avec le chargeur (écoutez la voix de la sagesse ;)).

Quelques bonnes adresses:
Notre Resto préféré pour de la bonne cuisine italienne. La vraie pas celle pour faire croire!

La Carbonara,

Via Panisperna, 214.

Où loger?

Rome = tourisme et tout est possible pour tous les budgets mais le cher reste à l’ordre du jour. Nous sommes ravis de notre logement un peu reculé de la folie de la ville. Une petite maison de vacances avec un mini jardin où trônent un beau citronnier et des orangers. The Green House. Pour bénéficier d’une réduction de 18 euros lors de votre premier voyage Airbnb, cliquez sur ce lien Laifouine. Si notre Airbnb vous intéresse, envoyez moi un email sur lainifouine@gmail.com .

Laifouine sur Facebook.

Buon viaggio,

Congo Brazza – un autre Congo

Un autre visage de cette belle Afrique. Une vidéo époustouflante, envoûtante, chaleureuse. Une véritable invitation à aimer le Congo et ne plus vouloir s’en passer. Une réponse au regard de victimisation qui trop souvent met des chaînes aux locaux. Il y a du beau, il y a du bon et il faut en être fière et se nourrir de ces cadeaux que nous offrent nos terres et nos gens.

https://vimeo.com/138114461