POMPEI et PROCIDA depuis Naples

Probablement l’une des excursions les plus populaires lors d’un voyage à Naples. C’est facile de s’y rendre depuis la station de train (métro Garibaldi). Prenez le circumvesuviana (train) en direction de Sorrento. Sur le site vous faites un saut dans le temps en parcourant les ruines bien conservées qui donnent une idée du style de vie avant l’éruption du Vésuve.
Pour vous y rendre, notez que le site comporte 3 accès dont le plus populaire est la Porta Marina Superiore à quelques mètres de la gare Pompei Scavi-Villa dei Misteri. Cette entrée est intéressante car vous pourrez y louer des audio-guides. Vous y trouverez également la consigne à bagage qui est gratuite et des plans gratuits au point info.
A l’entrée, il y a de nombreuses files et elles sont bien longues. Pour l’accès rapide ou si vous disposez de la carte offrant l’accès ARTECARD CAMPANIA, vous devez vous placer dans les deux files les plus à gauche (accès internet), du côté de la consigne à bagage. Vous y montrerez votre carte ou ticket acheté sur le net et vous aurez un ticket d’entrée car l’accès est électronique. En gros, vous devrez quand même faire la file 2 fois : pour obtenir votre billet rapide et pour entrer sur le site par après au passage électronique.
Vous pouvez prendre l’audio-guide ou payer une application sur Pompei sur votre GSM (vérifiez qu’il soit chargé). Malgré le plan gratuit et un petit guide explicatif que vous trouverez au point info, je recommande l’audio –guide plus riche en informations. Pas besoin d’en prendre un par personne mais un pour votre groupe par exemple.
Les deux autres entrées (Piazza Anfiteatro et Esedra) disposent aussi d’une consigne gratuite mais pas d’autres services. À vous de voir par où vous souhaitez débuter et terminer votre visite.
Toilettte sur le site : Entrée Porta Marina, Piazza Anfiteatro et à la cafétaria.

Notez que les billets sont à entrée unique, donc vous n’aurez qu’un seul accès sur le site. Vous ne pourrez pas revenir sur le site si vous sortez, donc pensez à mettre de bonnes chaussures de marche, à prendre une bouteille d’eau, des lunettes de soleil…Tout ce qui pourrait vous être utile pour une demi-journée voir une journée complète dans l’enceinte du site archéologique de Pompei. Le plus malin est de venir avec de quoi grignoter et pique-niquer. Il existe une caféteria qui est prise d’assaut entre midi et 14h.

Vous apprendrez beaucoup lors de cette visite.
• Saviez-vous que les rues de Pompei n’avaient pas de noms et qu’elles étaient identifiées par leurs fontaines portant des bas-reliefs ?
• Saviez-vous que seuls les chariots de Pompei avaient la bonne dimension pour circuler dans ses rues étroites ? 1,35 mètre de large

• Saviez-vous que les magasins à Pompei fermaient avec des portes coulissantes alors que celles des maisons privées avaient des portes à double battant ?
• A quoi servait l’urine de chameau à l’époque ?
• Savez-vous à quoi servent les gros blocs de pierres au milieu des rues étroites ?

• Saviez-vous que les romains ne buvaient pas de vin pur mais du vin coupé avec de l’eau, du miel et des épices ?

Je vous recommande une autre excursion agréable.

Pour cette première découverte de Naples, je n’ai pas opté pour la fameuse île de Capri mais pour une visite moins populaire et plus tranquille, celle de l’île de Procida.

Procida est une petite île pleine de charme et assez secrète. L’île est encore un port de pêche au charme fou. Seulement 4,1 km² comprenant 3 marina et une douzaine de plages. On y accède en 30 minutes par bateau rapide ou en 1h par ferry. Les couleurs chaudes des façades de ses petites maisons serrées les unes contre les autres et les vues en font un coin idéal pour une excursion à partir de Naples. Elle est aussi beaucoup moins fréquentée que l’île de Capri dont nous avons tous entendu parler sans même y avoir mis les pieds. Mais pensez aussi à explorer l’île d’Ischa et ses sources thermales et la côte Amalfitaine

Coup de cœur pour la Marina Corricella ou nous avons mangé à la Pizzeria Fuego au bord de l’eau pour terminer en savourant une glace un peu plus loin au Chiaro di Luna (Via Marina di Corricella, 87, 80079 Procida NA, Italie). Un délice !
Prix ferry aller-retour : 25,20 avec Caremar
Consulter des options de Ferry et des horaires sur : https://www.directferries.fr/?dfpid=1427&affid=2&rurl=
Foncez sur cette petite île du cinéma, à l’eau cristalline qui sent bon la dolce vita !

Pour vos sélections logements :

Réduction sur Booking

Réduction pour votre 1er usage de Airbnb

Escapade à Naples

Lorsque l’on lit des avis sur Naples, il n’y a pas de demi-mesure. Soit on adore ou on déteste cette ville.
Je pense que Naples est une ville qui peut répondre aux attentes de tout le monde si l’on prend le temps de la connaître en profondeur, cette ville turbulente et éruptive à l’image de son volcan.

Quand et comment s’y rendre ?

Mai et septembre ne sont pas des mois trop chauds et ne sont pas en pleine saison. J’ai trouvé pourtant qu’il y avait beaucoup de monde lors de ma visite fin avril. Alors, je ne souhaite pas venir voir en juillet ou août.

Nous avons voyagé avec Bruxelles SN. Une fois à l’ aéroport de Capodichino, Nous avons prix l’Alibus pour 5 euros par trajet par personne. L’arrêt de bus se situe à 300 mètres devant vous en sortant de l’aéroport. Un panneau vous indique où attendre. Les bus se succèdent à intervalles réguliers (toutes les 15 minutes environ). Les bus sont toujours pleins. Ce n’est pas très agréable mais le trajet jusqu’à la gare de Garibaldi n’est pas long (15 minutes jusque l’arrêt Garibaldi). Les billets s’achètent directement dans le bus si vous ne l’avez pas fait en ligne.
Descendez à la gare Garibaldi où vous pourrez prendre le métro vers votre point du chute. C’est dans cette gare au guichet « tourisme » que j’ai acheté l’artecard de 3 jours. Je vous en parle dans mon point les bons plans Laifouine.

Les arrêts de Alibus sont:

Piazza Garibaldi
Porta di Massa
Station Maritima (terminus) : cet arrêt n’est pas loin des embarcadères pour les îles (molo bevelero).

Comptez 45 minutes entre l’aéroport et le terminus et 30 si la circulation est fluide.
Il est dit qu’avec le même billet vous pouvez prendre une correspondance bus ou métro dans les limites de 90 minutes après le compostage (à vérifier). A Garibaldi, nous avons pris possession de notre carte pour 3 jours dès lors je n’ai pas eu l’opportunité de tester.

Où loger ?
Je compare souvent les offres d’hôtels ou de Airbnb et je sélectionne l’option qui répond le mieux à mes attentes en termes de confort et de tarif pour la saison. Dans les deux cas, profitez d’une réduction pour chaque option :

Réduction pour votre réservation sur Airbnb
Réduction pour votre réservation sur Booking

Bons plans Laifouine :

Avez-vous déjà pensé à proposer une chambre ou un bien en location avec Airbnb? Si votre lien est dans un lieu touristique, ce sera un complément financier non négligeable. Si vous êtes excentré, tentez votre chance car votre bien se situe peut-être sur le parcours de certains voyageurs. Ci-joint un lien pour vous lancer dans cette aventure : Devenir hôte Airbnb. 

Campania Artecard:
Pour moi, Naples n’est pas une ville à visiter en voiture mais en plutôt en transport. La circulation y est intense et dangereuse. Je recommande la compania artecard disponible pour plusieurs périodes. Il y a différentes catégories et avantages. J’ai testé celle de 3 jours en fonction de notre programme. Elle donne accès à deux sites de la région gratuitement dont Pompéi (avec le transport compris hors centre inclus) et à 50% sur les autres sites et musées. Cette carte donne également accès à tous les transports gratuitement durant ces 3 jours (métro, bus, funiculaire, train circumvesuve pour les deux sites choisis). Notez que les 3 jours doivent être consécutifs. Si vous restez plus longtemps, il existe une carte de 7 jours (vérifiez les avantages) mais vous pouvez utiliser la carte lors de 3 journées plus chargées et prendre le reste à l’unité. Comptez 1.10 €  le ticket de métro unitaire.

Aperçu des différents tarifs pour les transports :

  • 1.10 € Corso singola dans Naples (zone1) (achat dans un bureau tabac ou en machine dans la station).
  • 1.50 € si achat du billet dans le bus directement.
  • Billet multi-trajets de 1.60 € valable 90 minutes, en italien biglietto à tempo. Avec ce billet, on peut par exemple prendre 1 fois le métro puis le funiculaire mais on ne peut pas faire 2 fois le même trajet.
  • 4.50 € le billet journalier de minuit à minuit.
  • 16 € l’hebdomadaire.
    Renseignez-vous sur la Campania artecard qui vous convient sur unicocampania.it et n’hésitez pas à télécharger l’application gratuite sur votre smartphone.

Bonnes adresses:
TANDEM
Il y a 3 établissements. Celui d’origine qui est petit avec une petite terrasse (Via Paladino 51). Il est bon de réserver car très prisé et petit mais faites comme nous et allez chez le petit frère Tandem où vous pourrez savourer les mêmes plats à base de ragoût mijoté durant 7 h (Via Sedile di Porto 51). Un régal! Testez la bruschetta au 4 saveurs pour vous ouvrir l’appétit.
Celui qui fait des plats à emporter (Tandem d’Asporto)
Le Tandem de via Sedile m’a bien plus et j’y ai donc dîné 2 fois. Leur spécialité c’est le ragoût. Leurs gnocchis au ragoût j’en salive encore. Cet établissement est plus grand et nous avons eu à chaque fois un très bon accueil.

Pour un bon verre de vin avec une planche mixte : ENOTECA BELLEDONNE Via Belledonne a Chiaia 18 . Attention, selon les lieux les aperitivi peuvent être gratuits mais ils ne seront pas forcément à votre goût. Les aperitivi prennent la forme d’un buffet dont vous pouvez disposer en prenant un verre.

Naples se divise en plusieurs quartiers. Voici mon avis et mes recommandations sur ceux visités durant mon séjour.
Le quartier de la gare offre peu d’intérêt, c’est un lieu de transit avec quelques boutiques. ATM dans la gare mais payant (environ 4 euros la transaction, non merci !) . A l’extérieur, il y a sur la rue principale une Deutsche Bank, juste devant l’arrêt de dépôt Alibus. L’arrêt de départ en direction de l’aéroport se trouve de l’autre côté de la place sur la gauche de la gare après la vague de taxis en attente.

Naples Sant’Elmo Laifouine.com

Naples est une ville de forte personnalité avec ses quartiers variés en passant par les ruelles escarpées de l’avenue Spaccanapoli  avant de vos rendre dans les ruelles tortueuses des quartiers espagnols ou faire un plongeon culturel dans les musées du centre historique. Prenez alors le funiculaire vers les hauteurs de Vemero avant de finir votre épopée dans le quartier branché et vibrant de Chiaia.

Centre historique-Spaccanapoli: le centre historique se trouve juste derrière la place de Dante (Métro Dante). Cette partie de la ville est un véritable musée à ciel ouvert où se succèdent églises et édifices anciens.
La traduction littérale de Spaccanapoli est ‘fend-Naples’. Ce n’est peut-être pas l’idéal pour séjourner à cause du bruit de la foule et de l’agitation dans ce quartier très prisé pour ses architectures historiques. Néanmoin, cela reste un plaisir de venir y manger et prendre un verre.
Où prendre un verre ? NÉO Art Gallery via Constantinopoli ou Liberia Berisio via Port’Alba. Les cafés du caffè Mexico non loin de la place de Dante ont une excellente réputation!

Traversez la via tribunal (elle traverse Naples d’ouest en est) qui affiche son caractère populaire et commerçant. Il y a beaucoup de monde mais j’ai aimé cette rue piétonne ancienne bordée de palais, d’églises et de magasins.

SPACCANAPOLI est une succession de ruelles de 2km de long dans ce quartier. Les architectures historiques se succèdent entre la via Benedetto Croce et la via San Biagio dei Librai.

Le port et sa croisette :
Je n’ ai pas réellement apprécié cet endroit où on est passé avec la visite gratuite du château Castel dell’Ovo. Mais on y trouve les marchants ambulants et les restaurants pour touristes. Je ne m’y suis pas arrêtée mais si les prix vous conviennent pourquoi ne pas y prendre l’apéro? J’ai entendu du bien de Borgo Marinari qui est un ancien village de pêcheurs devenu un petit port de plaisance. Je le mets sur ma liste pour un prochaine visite.

Le quartier de Chiaia : Je pense ne pas avoir vu l’ensemble de ce quartier qui tire son nom de mot playa (plage) et j’y reviendrai avec plaisir pour y flâner un peu plus. Il y a des petites boutiques, des petits resto-bar. Le coin bobo-chic  avec ses palais et ses immeubles en front de mer. Mais prenez le temps de vous en éloigner un peu en direction des ruelles plus populaires. Si ‘occasion s’offre à vous, rendez vous au marché à l’angle de via Pasquale  et de via Santa Teresa à Chiaia. Vous y trouverez les parfums, les couleurs et les senteurs qui nous plaisent tant en Italie!

Le quartier de Vomero:

Historiquement, la localisation de la colline de Vomero en faisait depuis le 14ème siècle un lieu stratégique de protection de la ville. Le château de Sant’Elmo y a été construit par les Espagnols. L’évolution de l’architecture actuelle en a fait un quartier de résidences bourgeoises. Les plus beaux hôtels s’y trouvent souvent car ils offrent une vue époustouflante sur la Baie de Naples. Faites toutefois attention de vous renseigner sur les horaires de funiculaires surtout en soirée car ils ne circulent pas tout le temps.

Les quartiers espagnols :
Partez de la place Dante et descendez en direction du port. Sur votre droite se profileront les ruelles du quartier espagnol. On voit beaucoup de photos circuler mais il ne s’y pas grand chose. Malgré tout, le charme des petites ruelles en font un lieu agréable. Moi j’ai trouvé cette zone trop touristique. Il y a beaucoup trop de bruit de scooters (les voitures n’y ont pas accès). C’est aussi un des quartiers les moins ensoleillés à cause du côté exigu de ses rues montantes vers le quartier de Veromo.

Non loin de là, rendez vous sur la Piazza del Plébiscito qui est pour moi la plus monumentale. Elle affiche la grandeur de la dynastie des Bourbons-Siciles pour qui Naples était la capitale.
Voir la Basilica San Francisco di Paola et le Palazzo Reale.

‘Naples est la ville la plus photogénique, la plus humaine de toutes les villes d’ Italie et du monde’ .

Pour moi qui aime la photographie et la bonne nourriture, j’y ai passé un excellent séjour et je vous recommande la découverte de cette ville avant peut-être de partir vers ses 3 îles Capri, Ischia et Procida.