Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Ceci n’est pas une blague. TUIfly planifie tous les vendredis des vols aller-retour vers le Paradis. Si des eaux bleues transparentes et les belles plages de sable fin ne vous font pas d’effet, je n’y comprendrais rien. C’est effectivement aussi beau que sur toutes les photos que vous pourrez voir en tapant ‘Zanzibar’ sur un moteur de recherche.

Plage de Paje- Zanzibar

En ce qui me concerne, j’en rêvais et je n’étais pas certaine qu’une telle destination ne soit pas hors de prix. Ce n’est que lorsque j’ai découvert les vols de TUIfly où un aller-retour est possible pour moins de 500 euros que j’ai véritablement étudié la possibilité de m’y rendre.

La première question qui m’est venue à l’esprit est: quelle est la meilleure période pour se rendre à Zanzibar ?

Il s’avère que Zanzibar est une destination agréable toute l’année sauf durant la saison des pluies qui est très intense entre mi-mars et fin mai. Un petit conseil, prenez le temps de vous questionner sur le climat lorsque vous décidez de partir en voyage. Il serait en effet dommage de ne pas profiter de votre séjour parce que la pluie empêche certaines activités.

Nous nous sommes rendus en février sur l’île principale de l’archipel Unguja et il s’avère que c’est une très bonne période notamment pour les kitesurfers venus en masse pour profiter du vent et des belles vagues dans un cadre de rêve sur l’océan indien.

Zanzibar est une destination idéale pour échapper à l’hiver.

Arthur Rimbaud rêvait lui aussi de se rendre sur l’île aux épices. Il écrira ‘ peut-être irai-je un jour à Zanzibar’ mais il n’y mettra jamais les pieds. Des plages de sable blanc fin et éblouissant, un sol ombragé par les nuages malgré une température de 30 degrés, des lignes de cocotiers sauvages qui dansent au gré du vent et des eaux cristallines au 50 nuances de bleu,… Il est vrai que Zanzibar est un véritable poème qui mérite son statut de paradis. Cette archipel à la croisée des routes commerciales océaniques est un véritable paradis d’influences africaine, arabe et indienne. On le ressent dans son architecture, la religion, la gastronomie et la musique.

Parlons de la monnaie locale. Ici, tout peut se payer en Shilling tanzanien, dollars ou euros. Venir avec des euros est plus intéressant car il est plus fort que le dollar (février 2019 ). Si vous payez en monnaie internationale, on vous remboursera toujours en Shilling. Mais chaque établissement applique le taux qu’il souhaite. Je vous recommande de toujours demander avant de consommer et voir si ce dernier vous convient. À Paje, c’est au Spice Shop que la conversion est la plus intéressante. Plus la somme à changer est élevée, plus c’est intéressant. Vous y gagnerez à directement y convertir votre argent à votre arrivée. Attention, payer par carte de crédit comprendra des frais entre 3 et 5 %. Il est donc intéressant de prévoir du liquide avec vous pour votre séjour.

Spice Shop

La vie est rythmée au gré des marées. Sur les plages, nous pouvons voir des des femmes qui ramassent des algues à marée basse, les pêcheurs partant au large sur leur bateau traditionnel. Il s’agit de bateaux à base de bois brut avec une grande voile blanche triangulaire. On les appelle les Dhows.

Que faire sur l’île ?

Plusieurs excursions vous seront proposées. Des rabatteurs se trouveront sur les plages. Les hôtels auront leur liste de partenaires particuliers (TO, Taxi…) . Les choix ne manqueront pas. Il est important de comparer les prix liés aux activités qui sont la plupart du temps similaires. Je vous en présenterai quelques-unes dans différents articles.

Voici une liste exhaustive d’activités: 1. La visite de Stone Town, la capitale 2. La route des épices 3. La visite de prison island pour y voir des tortues 4. La visite des colobes dans la forêt de Jozani 5. Nager avec les dauphins 6. Le safari bleu 7. Participer à une pêche traditionnelle 8. Découvrir la cuisine traditionnelle.

C’est également très facile de louer un vélo 10 dollars ou un scooter 25 dollars (février 2019) pour pouvoir explorer l’île. Les amoureux des sports aquatiques pourront faire du paddle, du kayak, de kitesurf, du snorkeling et de la plongée sous-marine…

À Zanzibar on parle swahili. Vous entendrez souvent les termes ‘pole pole’ ou ‘hakuna matata’ qui semblent familier aux voyageurs grâce au dessin animé le roi lion. Prenez toutefois garde au service qui débute par un pole pole (pas de problème) et qui en implique après des frais, une attente de pourboire de la part de l’intervenant. Prenez également garde aux beach boys ici des Massaïs (Maasaïs) que certains locaux qualifient de commerçant et de faux Massaïs qui n’auraient pas fait le déplacement depuis le Kilimanjaro pour vendre sur l’île de Zanzibar mais qui se substitueraient à des vrais pour un effet de mode touristique. Ils sont beaux dans leurs costumes traditionnels et avec leurs lunettes de soleil extravagantes ou autres artifices. Vous serez rapidement lassés de vous faire aborder par un rituel chaque fois similaire. Salutations, ils engagent la discussion en posant des questions sur vous et votre origine (engagement) avant de vous proposez de voir ce qu’ils vendent. Vous constaterez vite que ce qui se vend sur les plages se vend également dans les échoppes artisanales. J’ai été très déçue par les peintures des échoppes probablement faites à la chaîne et qui selon moi proviennent de Chine. J’ai tout de même trouvé l’échoppe d’un petit peintre aux tableaux colorés peints à la main ainsi que des petites sculptures de Maasaï qui se démarquaient de tout ce qui m’avaient été proposé jusque là.

Pour de beaux souvenirs, je vous conseille de faire un tour au centre des femmes (Sea Weed Center) qui collectent des algues. Leurs produits naturels sont juste extras et leur travail remarquable.

N’hésitez pas à consulter les autres articles sur Zanzibar. Rejoignez-moi également sur la page Facebook et Instagram de LAIFOUINE.

À bientôt sur les routes !

Exploration Rwanda

En mai j’ai réalisé un beau voyage au Rwanda et je prends enfin le temps de partager quelques bons plans avec vous.

Le Rwanda est un pays que vous pouvez explorer seul et durant toute l’année avec son climat modéré.

Langue officiel: anglais mais la plupart de vos intervenants maîtriseront encore bien le français!

Monnaie locale c’est le franc rwandais! Je vous recommande de changer dans un bureau de change. Pratique pour vos déplacements et achats surtout en budget! Mais partout vous pourrez payer en dollars! Il y a dans les banques et certains hôtels comme le Marriott des cash machines (ATM).

Pour les voyageurs n’ayant jamais visité cette partie du monde, la question de la sécurité se pose constamment! Sachez que le Rwanda,  à l’heure actuelle,  est l’un des pays les plus sécurisé qui soit avec de réels moyens mis en place pour assurer la paix pour tous! Donc oui, même le soir les voyageurs peuvent librement circuler sans être dérangés ni se mettre en danger. Comme partout,  une prudence minimale s’impose. Je ne veux pas nourrir les inconscients et les pousser dans la bêtise. Sachez uniquement que ce que vous ferriez dans une ville stable , vous pouvez le faire au Rwanda.

Le pays des mille collines avec ses routes de plus en plus asphaltées (déjà le cas dans toutes les grandes villes et les routes stratégiques), avec ses monts méticuleusement brodés de cultures où les dégradés de verts se mélangent et composent un drap superbe qui couvre les flans des collines qui se succèdent sur votre route. C’est juste magnifique lorsque vous vous rapprochez du lac kivu vous apprécierez le mariage entre l’eau et la terre!

 

Le Rwanda est un pays où la nature trône, vive, touffue, parfois désordonnée mais souvent domptée car la culture notamment du thé est un des moteurs économiques de ce pays. Les champs se succèdent, les marcheurs bordent les routes principales en route vers on ne sait quelle destination car la dernière maison sur notre passage nous semble si loin…Courageux , jamais défait, droit, digne , vers leur destinée. C’est un pays fascinant, une population attachante, surprenante, débrouillarde et digne! On ne mendie pas ou peu, ce qui change du pays voisin , mon Congo. Même dans les coins plus isolés, on ne demande pas. Ca doit être l’éducation, un impact sociologique en lien avec l’histoire peut-être. Mais on regarde, on est curieux, surtout si un muzungu débarque! Moi qui suis métisse, je suis une muzungu de plus , mais mon attitude brise la glace, fait rire et je suis vite à ma place!

KIGALI

De Belgique, il y a des vols avec escale d’une heure au Burundi (vous ne quittez pas l’avion durant l’escale) et vous arrivez à Kigali. Les vols partent le matin et vous arrivez vers 21:00. La plupart des hôtels offrent un service de lift à partir de l’aéroport!

Il est intéressant de vous connaître afin de déterminer le style de logements qui vous convient! Il existe des logements pour tout les budgets à Kigali!

Mid-range accommodation/ villa avec chambres en location : je recommande la charmante maison d’hôte Tea House BnB Kigali (KGL 121 st). 8 chambres décorées dans un esprit local mais contemporain par le couple qui détient cette villa. Une petite carte de restauration est mise à votre disposition et le cuisinier, comme l’équipe est très attentif afin de vous assurer un excellent service. C’est dans un esprit bon enfant, une maison loin de la maison en quelque sorte avec des services qui ajoutent un plus tout en vous assurant une belle indépendance au coeur de la capitale!

Les chambres sont propres et des essuies de bains sont mis à votre disposition.

Si vous utilisez un sèche cheveux, je vous recommande d’en amener un de voyage.

Contact : Florence (Manager): +250 782 181 209

Je vous recommande de réserver à l’avance car la villa est de plus en plus reconnue et full!

Dans un autre genre,  regardez Chez Lando, Lemigo, Mille Collines, Marriott, Serena…

Pour les Budgets, je recommande le St Paul à Kigali. Comme partout au Rwanda , les congrégations religieuses offrent souvent un service de couchage bon marché!

Adresse pour le soir :

J’ai testé le pili-pili bar qui assure aussi un service de restauration (tapas, burger, viande grillée…) et le restaurant Inka steakhouse plus chic pour un repas plus gourmet.

Au pili-pili , il y des coins Lounge pour boire un verre entre amis, il y a une piscine aussi. J’ai eu la chance d’assister à un concert jazz et de savourer le talent d’un saxophoniste locale! N’hésitez pas à chercher sur les réseaux sociaux les pages des lieux que vous souhaitez visiter. C’est une large source d’information pour les voyageurs!

Radisson Blue pour un brunch…Dans un cadre plus formel.

De Kigali, prenez une journée pour faire le trajet jusque Cyangugu (frontière avec la RDC au passage frontière RUZIZI). Tant que c’est possible, vous traverserez la forêt de Nyungwe (cette route va bientôt être payante car il est possible de voir des primates en bordure de route sans accéder au parc).

NYUNGWE – CYANGUGU

A Cyngugu,  en Budget, vous pouvez dormir chez les soeurs de St François juste en face de l’hôtel du lac (vous ne pouvez pas vous tromper). De Cyngugu,  à deux pas, il y a des moto-taxi pouvant vous amener partout . Vous pouvez vous rendre au bord du lac ou au centre de Kamembe au marché (comptez 500 FRW, le trajet, au taux du jour c’est même pas un dollar). Le port du casque est obligatoire même si la plupart sont en mauvais état et ne serviront à rien en cas d’accident!

Pour ceux qui ne veulent pas faire la route, il y a des vols quotidiens de Kigali à l’aéroport de Kamembe. Mais la route en vaut vraiment la peine pour voir les paysages et prendre le poul de ce pays des mille collines.

La plus belle route pour moi est celle de Cyngugu vers Kibuye ! Oh Kibuye cette station balnéaire du Rwanda est époustouflante de beauté et la route qui serpente pour y arriver également ! Le lac et la nature vibrent et invitent à s’y attarder.

Cormoran Hôtel – Kibuye

Pour un voyage sur mesure contactez KIVU TRAVEL :info@kivutravel.com

Vous pouvez voir de belles photos sur @kivutravel

Présent au Rwanda et au Kivu, vous voyagerez avec des spécialistes de la région et des équipes locales passionnées!

 

 

 

Une autre vision du Kivu

Je reviens d’un très beau voyage au cœur de l’Afrique. Après avoir passé deux semaines de Kigali à Gisenyi (la ville frontalière avec la RDC et du côté rwandais de la frontière)  avec une visite au Kivu de Goma, Minova, Lutumba, Idjwi…, je reviens pleine de souvenirs et de force.

Tristement, lorsque l’on parle d’Afrique beaucoup de personnes pensent à la pauvreté, à la misère. Mais l’Afrique est multiple et surtout pleine de talents, de forces, de jeunesse avec une soif d’entreprendre et de sortir de ce misérabilisme ambiant qui lui colle à la peau. Je suis pour cette Afrique positive, pour cette Afrique des possibles, consciente de ses faiblesses, mes yeux rivés sur ses forces!

Rapprochons-nous du centre du continent et arrêtons-nous sur le grand Congo, celui que j’aime appeler ‘Mon Congo des possibles’! Lui, grand comme 80 fois la Belgique !

Majestueux, vibrant, coloré, chaleureux. Un pays qui suscite l’envie, la jalousie, les débats! C’est là, plus à l’Est dans le Kivu que je souhaite vous amener aujourd’hui. Vous en avez peut-être entendu parler car cette région a connu et subit encore par endroit des conflits armés. La population est majoritairement pauvre mais je ne dirais pas démunie. « Art 15, on se débrouille  » est une phrase qui reflète leur état d’esprit. Dans cette région où les Nations-Unies sont présentes à tous les coins de rue de la ville de Goma et même dans les contrées plus reculées de Masisi, la Monuc et le Chinois représentent pour la population locale le prototype de l’étranger! Sur votre passage au cri des enfants vous appelant Muzungu ( blanc sans connotation négative mais comme état de fait) se mêleront des cris « Monuc » prononcés « Monique ». Je souris et je crie Jambo (bonjour en swahili) lorsque je suis en moto taxi. Souvent les enfants me reviennent en cœur « Jambo Sanaa »! C’est cette partie du Congo que je souhaite vous faire connaître au travers de quelques photos et conseils.
Dans cette zone du monde, le tourisme se développe très doucement vu la lourde médiatisation sur des zones attaquées et les mises en garde des ambassades peu désireuses de prévoir des rapatriements d’urgence. Par cet article, je voudrai que le Kivu brille! Je voudrais que le Kivu soit reconnu à sa juste valeur et qu’il ne fasse plus peur. Un jour la Monuc partira mais le Kivu et son peuple resteront. N’attendons pas pour entreprendre et investir malgré les difficultés liées aux mentalités et tracasseries que beaucoup connaissent! Un des atouts de la région c’est le tourisme ! Je vais vous montrer pourquoi!

ZOOM SUR LE KIVU EN IMAGES

Vibrante Goma
Vibrante Goma

Si vous voyagez à partir de Kigali et par la belle route des mille collines, vous passerez par « la grande barrière » (La Corniche n°8 pour votre demande de visa en ligne). Il s’agit en fait d’une simple barrière délimitant les deux pays. Mais des travaux sont en cours pour la mise en place de meilleures infrastructures. Une fois de l’autre côté, vous serez surpris par le mouvement, le bruit, les couleurs qui caractérisent Goma. Cette ville vibre et elle vous entraîne avec elle!

Vue du lac Kivu
Instinctivement, le regard cherche l’eau, le lac
dsc02857
Une bonne drache en perspective mais avec le sourire!
dsc02865
Longue vie au café du Kivu

Les terres riches permettent la culture du café. Visitez une plantation accompagnée d’un expert du café de l’association Comequi. Le plus simple au Kivu c’est de passer par intermédiaire d’une agence de voyage.

dsc02830
Avec ma trousse Give Work de Kisany

Kisany est un projet soutenu par l’association En avant les enfants à Goma. Leur campagne Give Work consiste à donner du travail aux brodeuses du projet car un achat correspond à un jour de salaire. Rejoignez la page Facebook de EALE et  celle de Paprika Kitchen qui durant l’année organise bénévolement des ventes en Belgique au profit de l’association. Et que c’est bon!

dsc02942
Lutumba – RDC le pays des dix mille collines
dsc03057
Le Masisi, la petite Suisse du Congo
dsc03107
Exploration île Idjwi

Une adresse pour voyager au Kivu:

KIVU TRAVEL

info@kivutravel.com

Facebook Kivu Travel

Instagram Kivutravel

Un des trésors du Kivu c’est le Parc des Virunga (jadis le Parc Albert) et j’aurais surement l’occasion de vous en (re)parler. Il mérite un article à lui tout seul!

update-vnp-map-english-3
En orange le parc du Virunga

 

IZY train pas cher entre Bruxelles et Paris

J’ai testé IZY de Thalys , les voyages à 10/15/19 euros de Thalys. J’ai pris la place assise à 19€ et c’est parfait! Vous êtes accueillis à l’entrée du IZY. Vous avez de l’espace et une prise pour votre ordinateur ou pour recharger votre téléphone. Les accoudoirs pour ceux qui aiment et un porte bouteille ce qui est toujours pratique! La poubelle en bas du siège (faut la chercher pour le savoir :)).


C’est quoi le concept?

  • Quelques départs par jour et 2:30 au lieu de 1:30 avec le Thalys.
  •  10€ sans siège ,
  • 15€ dans les couloirs avec siège pliable,
  • 19€ un siège normal. Paris-Bruxelles!
  • Un bagage à main et un sac inclus. Extra bagage =30€ (voir les conditions sur le site).

En 2:30 ( Si des zozos de l’Euro2016 ne viennent pas bloquer les voies) vous serez à Paris! C’est possible tous les jours ! Easy quoi! À nous Paris à toutes les sauces et pendant toute l’année ! Olé!


En cas de retard de plus de 60 minutes complétez le formulaire de compensation en ligne : IZY retard

Retrouvez tous mes bons plans et beaucoup d’autres infos sur ma page Facebook Laifouine