Ma sélection Glamping en Belgique

Ces hébergements alternatifs offrent généralement un niveau de confort superieur en terme de literie, sanitaire et de restauration.

L’industrie du tourisme tente de varier ses offres pour répondre aux attentes des multiples voyageurs. On s’accorde sur le fait que la pupart des voyageurs aspirent à de bonnes nuits de sommeil et des réveils enchanteurs.

Sur Instagram , j’ai réalisé un sondage sur vos catégories de logements favoris. Le Glamping n’avait pas explosé les scores. Pourtant vous êtes plusieurs à m’avoir demandé d’en savoir plus et m’avoir indiqué que vous seriez intéressés de tester ce genre de proposition de séjour alternatif.

Le mélange entre glamour et camping semble vous laisser perplexe mais personne n’a testé. Les amateurs de confort pensent tomber dans le roots total et passent leur tour tandis que les amoureux des choses simples sont effrayés d’un trop plein de chichis. Ces hébergements alternatifs offrent généralement un niveau de confort supérieur en terme de literie, sanitaire et de restauration.

J’ai fait une sélection d’adresses glamping ‘Made in Belgium‘ ayant retenu mon attention. L’occasion de varier vos séjours dans notre plat pays et pourquoi pas donner l’envie à d’autres de venir en Belgique dont les atouts dépassent largement le délicieux chocolat et la bière.

Les charmantes cabanes de Nutchel:

Imaginez des cabanes aux allures de ‘tiny house‘ (petite maison en bois transportable de plus en plus populaire) nichées dans les Bois des Ardennes à Martelange en Belgique. Des cabanes qui se fondent dans la forêt avec un usage limité d’électricité. On s’y chauffe au feu de bois et on s’y éclaire à la bougie ou avec une lampe à huile mais on y dort dans un lit confortable et après une longue journée de marche, de vélo ou d’exploration. On peut y prendre une bonne douche chaude et préparer un bon repas dans la petite cuisine disponible.

TreeTrunkwithhottub_RESIZED
http://www.nutchel.be

Les grandes baies qui donnent sur la forêt et la nature envionnante font rêver. Le Camp se veut respectueux de l’environnement et durable. Les cabanes n’ont pas de fondation profonde. Elles peuvent se démonter facilement sans impacter fortement l’environnement. Nous ne sommes que de passage, faisons en sorte que celà se remarque le moins possible après notre départ.

Le Val de L’Aisne dans les Ardennes:

Toujours dans les belles Ardennes belges, voici un camping éclectique! Il y en aura pour tout le monde et pour tous les budgets. Outre les installations classiques, le camping de Val de L’Aisne offre 5 offres insolites :

  1. Les Tentes Lodges (capacité 5 personnes, kidsfriendly, cuisine et sanitaires)
  2. Les Sphairs (capacité 2 personnes + 1 divan)
  3. Le roulettes (capacité 5 personnes, kidsfriendly, cuisine et toilette)
  4. Les sheddies (capacité 2 personnes)
  5. Les tentes suspendues en forme de goutte d’eau (capacité 2 personnes)
20200528_205306_0000
http://www.levaldelaisne.be

L’idée est bien d’offrir des alternatives au camping traditionnel sans renoncer au confort moderne. La première option vous offre un espace de 27,5m² tout confort. Un espace idéal pour un groupe ou une famille. La deuxième option est peut-être la plus romantique avec votre espace mi-futuriste en bordure de lac avec vue sur le ciel depuis votre couchage. Votre intimité est présevée et vous disposez d’une terrasse mais il n’y a pas de sanitaires privés. Les blocs sanitaires sont proches. La troisième option est la roulotte esprit bohème qui plait beaucoup. La quatrième plaira aux petits budgets et aux amoureux de la pêche car elle se situe juste en face de l’espace pêche. Les sheddies comprennent un grand matelas dans une structure en bois. La dernière option que je trouve trop mignonne c’est la goutte d’eau. Une tente à 4 mètres de hauteur pour 2,75 mètres de diamètre. Ne me dites pas que rien ne vous fait envie!

La balade des Gnomes à Durbuy:

On reste dans les Ardennes, je n’en peux rien, ils sont forts! Partons pour Durbuy dans un hôtel vous offrant la magie de 11 chambres de caractère. Parlons de Glamping d’intérieur! Je triche un peu car certaines options de logement sont à l’intérieur en dehors du logement ‘le cheval de Troie’ ou ‘la roulotte LACHO-DROM’ mais c’est mon blog alors je peux sortir un peu du cadre! Et on n’est pas loin du Glamping entre la chambre ‘ la cabane dans la forêt’ ou la chambre ‘les étoiles dans le désert’! 11 univers surprenants et uniques pour nourrir votre imaginaire!

Chambre Le cheval de Troie
Chambre Le Cheval de Troie – http://www.labaladedesgnomes.be

Le Aqualodge à Ermeton-sur-Biert:

Votre cabane les pieds dans l’eau. 6 lodges sur pilotis. Tu cherches un lieu cocooning et romantique ? C’est excatement l’adresse qu’il te faut. Bois, bougies et grosses couvertures … Le décor est planté! Tu ne sais plus trop si tu es en chalet de montagne ou à la mer mais tu as des papillons dans le ventre! Tu commandes un petit-déjeuner Prince de l’Etang ou Reine des Libellulles avec un massage (48h à l’avance of course!) et tu veux plus jamais rentrer chez toi! On comprend! N’hésitez pas à venir seul, juste pour vous chouchouter et vous reposer car on a que le bien qu’on se donne!

3028508666
http://www.aqualodge.be

Tentes Ecochique à Westouter:

Une petite perle pour goûter à la sensation du camping avec luxe. Dans un cadre reposant et pour vous délecter autour de l’étang de baignade (piscine biologique), l’espace est idéal pour des occasions comme les anniversaires ou les enterrements de vie de garçon/jeune fille. On peut y louer des vélos électriques et le camp dispose d’une tente glamping familiale. La localisation est propice à la visite de domaines vinicoles et pour déguster du vin belge.

20200528_211858_0000
http://www.ecochique.be

Et pour finir ma sélection, je vous propose du Glamping sur l’eau avec HomeBoat Glamping à 40 km de Bruges dans la ville de Nieuwpoort.

sam_1366
http://www.homeboat.eu

N’hésitez pas à partager vos belles adresses Glaming en Belgique et ailleurs en commentaire.

À bientôt pour de nouvelles découvertes!

3 villes portugaises en lumière

C’est un peu par hasard que j’ai découvert Setubal. J’avais entendu parler de Comporta et de ses belles plages bordées de pins et je voulais m’y rendre et j’ai donc creusé sur ce qui était intéressant à faire ou voir dans les environs. Je ne m’étais pas rendue compte qu’à 40 minutes de Lisbonne s’offrait un monde totalement différent. Des plages, des villages balnéaires, des parcs naturels…

3 villes portugaises en lumière

Setubal

A 50 Km de Lisbonne

Le train fait le trajet de Lisbonne à Setubal. C’est donc facilement accessible sans voiture. Les transports en commun desservent les plages (ce qui est recommandé car il n’y a pas beaucoup de places de parking disponibles à l’abord des plages). Une fois à la première plage, une navette assure le transport entre les différentes plages. Les plages sont vraiment belles. En voici un avant-goût ici pour vous aider à choisir où vous poser.

Nous avions opté pour la location de voiture de l’aéroport de Lisbonne ce qui nous permet une grande flexibilité et un certain confort de voyage avec nos valises.  Toutefois pour se rendre à la plage, nous avions pris le bus non loin de notre Airbnb et sans regret car il n’y avait aucune place proche des plages sauf si vous êtes très matinal.

Setubal est une petite ville tranquille et paisible avec un agréable centre historique où il fait bon flâner et quel régal choisir son restaurant de poisson pour le souper. Mais il y a un restaurant argentin plu que reconnu pour ses viandes et ne mangez pas trop avant de vous y rendre car les portions sont belles et c’est bon ! Il faut absolument réserver au préalable.

Comment débuter votre journée ? Pourquoi ne pas vous rendre au marché « Mercado do Livramento ». C’est un stop en plus d’être un plaisir pour les yeux, les produits sont magnifiques et frais. Des poissons, des fruits frais, du pain, des fruits secs… Au centre du marché des géants qui représentent les anciens vendeurs. Un clin d’œil à l’histoire et une fierté aussi de son patrimoine. Vous aimerez le superbe mur du fond de ce marché couvert en azulejos blanc bleu et jaune. Un espace atypique et charmant où il fait bon prendre son temps. Comptez au moins 30 minutes pour cette visite. – Accès gratuit

La casa Baia – La maison de promotion du tourisme! La belle maison bleue où il fait bon passer et repasser. A l’entrée un guichet d’information touristique suivi d’un petit salon (belle déco !) avec devant vous une boutique de vins et liqueurs de la région et vers la gauche  une terrasse extérieure où il fait bon se poser les douces soirées d’été avec les amis ou en amoureux pour prendre un dernier verre ? – Accès gratuit

Il est recommandé aussi de vous rendre au port de São Filipe. Un très beau cadre offrant une superbe vue panoramique sur la ville.  On y va pour le cadre et pour y boire un verre. Renseignez-vous sur les horaires d’été et d’hiver au préalable. Si vous n’êtes pas motorisé, je vous recommande de prendre un taxi à la sortie du centre et de revenir à pied. Comptez une 20ène de minute de marche. Vous aimerez les vues de la baie, la visite de la petite chapelle et de ses murs aux azulejos bleus et blancs.- Accès gratuit

Serra Da Arrabida – Vous êtes dans un splendide cadre naturel où il fait bon marcher et nager. Ne sous-estimer pas les efforts physiques dans les escarpements. Il y a  de nombreux sentiers pour les amoureux de la nature.

Note : prenez soin de vos affaires. Comme toutes villes touristiques, les vols sont fréquents. Ne laissez pas vos biens visibles dans une voiture. Ce n’est pas la première fois que l’on entend qu’une vitre a été cassée et des valises ou appareils photos ont été dérobés. Ne pensez pas que ça arrive toujours aux autres et assurez-vous de passer les meilleures vacances en paix.

De Setubal vous pouvez vous rendre à Troia ou Comporta. Nous nous sommes rendu à Comporta. Comporta est un peu un paradis caché et il faut faire quelques recherche pour le trouverJ.

Comporta

Possible de traverser de Setubal à Comporta en Ferry pour la péninsule de Troia. Une fois sur le ferry, vous pouvez quitter votre véhicule et vous installez en hauteur pour profiter de la vie. Le trajet n’est pas long et est bien agréable. Les horaires dans les deux directions se trouvent sur ce site.

A Comporta, c’est très petit. Vous pouvez opter pour les belles plages et le farniente ou juste venir y passer une journée. Pour la haute saison, des petites boutiques voient le jour. Vous aimerez y passer quelques jours si vous êtes adeptes des beautés simples et brutes.

Comporta était à la base la propriété de la dynastie Espirito Santo qui en faisait usage comme réserve de chasse. Suite à une faillite, il aurait accepté de vendre certains terrains essentiellement à des personnes fortunées avides d’un retour à l’essentiel ! Le concept « petite cabane avec une douche en plein air » en séduit plus d’un. L’idée d’un tout à chacun est de rester fidèle à la simplicité de Comporta mais le lieu attire maintenant un autre type d’investisseur. L’idée de voir un immeuble de plusieurs étages émerger ne plait gère à ceux qui y résident à l’année. Le prix de l’immobilier y a d’ailleurs explosé.

Evora

Pour finir notre séjour, nous sommes partis sur un coup de tête pour une journée à Evora et sans regret !

La capitale de la province de l’Alentejo se situe à environ 130 km de Lisbonne et au sud du Tage.

La ville d’Evora fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une ville avec une histoire et quelques sites archéologiques mais on aime ses petites rues étroites et pavées aux petites maisons blanches. On y trouve un charme pittoresque. Flâné de  la célèbre place Giraldo, l’indestructible temple romain corinthien d’Évora appelé par certain le temple de Diane.

Une petite adresse locale que l’on vous recommande chaleureusement :

Un petit restaurant local non loin du centre : Sabores da Terra Rua Miguel Bombarda, 50 | Junto Pousada Juventude, Évora 7005-306. Vous y trouverez pour pas cher de petits plats et soupes du jour. Idéal aussi pour un café et un bon gâteau du jour.

Rejoignez moi sur Instagram et sur la page Facebook Laifouine.

2 Escapades à partir de Lisbonne

Journée 1 :

Non loin de Lisbonne, un incontournable à visiter reste la vallée de Sintra et ses châteaux. Les possibilités d’escapade sont nombreuses. Faites une recherche préalablement en fonction de vos affinités et sélectionner 2 à 3 visites. Je ne suis pas adepte du « on fait un max en peu de temps sans s’imprégner du lieu ». Certains voyageurs combinent la visite de Sintra et Cascais. Le parcours que je vous propose est le suivant : 1) Palais des Maures et 2) Palais et parc de la Pena .

img_0469

Nous avions préparé un pique-nique car le centre historique et les échoppes établissent leurs prix en fonction des touristes. Ce n’est pas bon marché. De plus, vous vous déplacerez entre les châteaux et n’aurez peut-être pas l’occasion de vous poser et manger facilement car en pleine nature vous n’aurez pas beaucoup ou pas de choix.

Au palais des Maures, il y a un petit stand (pas nécessaire de dire que rien de gastronomique ne vous sera proposé) et une machine ou vous pourrez acheter des boissons et de quoi grignoter (chips, sandwich mou…). Le palais fut construit au IXème siècle de par sa localisation parfaite pour profiter des vues imprenables sur la mer et sur la région. Détérioré avec le temps, les croisades et les effets de la nature (tremblement de terre…) il sera restauré au cours du 19ème siècle.

snapseed

Au palais de la Pena, la cafétéria est littéralement prise d’assaut non-stop. La terrasse est occupée et l’espace pour commander un café est très mal agencé et ça peut prendre très longtemps pour passer votre commande.

Si comme moi vous vous documentez avant un voyage, vous lirez probablement que la visite au palais des Maures est mieux par jour de beau temps. Pour nous, il faisait un peu couvert mais cela ne faisait qu’apporter une touche féérique à cette ambiance tantôt elfique tantôt médiévale. Il y avait beaucoup de vent mais cette brume au-dessus de Sintra  et de ses châteaux éclectiques est juste belle. Nous avons aimé marcher dans la forêt et parcourir la muraille de fortification. On ne peut que comprendre pourquoi les familles royales et bourgeoises aimaient venir s’y ressourcer et y vivre. Les palais sont superbes et celui de la Pena est parmi les plus beaux et aujourd’hui il fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. On valide cette décision ! Vous aimerez les couleurs vives (bravo Ferdinand II !!). On aime beaucoup son parc de 200 hectares.

img_0424

Vous pouvez entrer et visiter les jardins et les alentours du palais uniquement ou décider de faire le tour de salles intérieures. Nous l‘avons fait mais ce n’est pas notre truc. Ce n’est pas uniquement la visite mais la vitesse de croisière ! On avance à la vitesse d’un escargot car nous sommes nombreux à nous suivre entassés (j’ose dire) de pièce en pièce. J’ajouterai que je ne valide pas les goûts du designer d’intérieur. Quoique j’aime beaucoup les lustres néogothiques de la salle arabe ! Plus sérieusement, ça reste intéressant de voir le contexte de vie du passé. Je n’arrêtai pas de me dire : « ils devaient être vachement triste dans une chambre aussi sombre et dans un bureau aussi chargé … ». J’ai l’impression que seuls les extérieurs étaient joyeux ! C’est dans ces moments-là que j’aimerai avoir ma petite baguette magique et remonter le temps pour me poser à côté Maria ou Elda et taper une longue discussion avec elles ( #empoweredtoempower quoi !). Mais en fait le côté chargé s’expliquerait par le fait que Ferdinand et Elda avait peur du vide. Ahhh ben d’accord ! lol

Pour vous y rendre :

Sintra se situe à 25 km de Lisbonne.

Prenez le train en partance de Rossio

C’est possible mais pas nécessairement le bon plan de venir en voiture car les places de parkings sont rares et les petites routes vers les châteaux  qu’utilisent les bus assurant les transferts et les tchuk tchuk qui n’hésitent pas à faire les queues de poissons pour passer plus vite … Il faut avoir de la patience et/ou le cœur bien attaché !

Pour les visites, prenez le bus 434 qui est un bus circulaire vous menant à la gare et vers différents châteaux.

Journée 2 :

Voici un second parcours que je vous propose :

  • Monsatère de Jeronimo
  • Tour de Belem
  • Piquenique au bord du Tage ou dans le jardin des Olivier en face de la tour de Belem
  • Visite du Maat et terminer l’après-midi au LX Factory

Le Monastère de Jeronimo est imposant et superbe ! Non loin du fameux restaurant connu pour ses pastels de Natas vous trouverez cet édifice à l’architecture manuéline impressionnante par son souci du détail et la blancheur accentuée par les rayons du soleil.

Surtout, levez-vous tôt si vous souhaitez entrer dans le monastère car en matinée, il y avait déjà une file sur toute la longueur du bâtiment (et il est très très grand !).

Traversez la rue pour profiter des différents jardins comme le jardim da plaça de imperio. Traversez l’av.Braselia en direction de la tour de Belem. Longez le port en direction du jardin de la tour de Belem où vous verrez au loin la tour défensive médiévale faisant face au Tage. Son intérieur peut lui aussi être visité.

Reprenez la route en direction du pont du 25 avril. Non loin de celui-ci, vous arriverez au MAAT, ce musée aux allures futuristes. Profitez de l’exposition d’art contemporain du moment. Vous pouvez prendre un ticket vous permettant de visiter le musée voisin, un musée de l’électricité bien ficelé avec des mises en scène sur mesure, des vidéos explicatives, un espace éducatif pour les enfants…

Prenez ensuite la route du Lx Factory. Nous y sommes allés à pied depuis le MAAT et c’est une bonne trotte. Mais c’est également l’occasion de longer le Tage avec la vue sur le pont du 25 avril et le Jésus sur l’autre rive. Sur votre gauche, vous aurez des spots pour traverser la grande voie motorisée. J’ai utilisé le GPS sur mon potable et nous sommes arrivés sans souci. Il y a plusieurs entrées possibles.

 

Le Lx factory est un lieu alternatif comme un petit village de créatifs plein de petits restaurants. L’ambiance y est familiale et agréable. Passez de boutique en boutique et choisissez un lieu pour une douceur sucrée ou salée. N’y allez pas trop tôt car les boutique n’ouvrent pas avant midi.

Nous avons ensuite repris le tram vers le centre à l’arrêt : Calçada do Duque – 1,30€ le trajet retour vers le centre de Lisbonne (descendre à l’arrêt de la gare Cais do Sodré).

Pour plus de bons plans : Instagram, Facebook, Réduction Airbnb sur 1er usage

Exploration Rotterdam

Rotterdam est une ville cataloguée comme ville industrielle avec un immense port, le 1er  plus grand d’Europe et le 3ème plus grand mondial.  Néanmoins, la deuxième ville la plus peuplée des Pays-Bas est bourrée de charme et d’endroits à découvrir. Certains diront que c’est un peu comme le New-York d’Europe. Laissez-vous tenter par un weekend au Pays-Bas.

Selon moi, Rotterdam est une ville qui nécessite quelques recherches avant de s’y rendre afin de pouvoir l’apprécier. Ce n’est pas une ville comme Venise où je vous recommanderais de vous perdre dans les ruelles surtout si vous avez peu de temps. Je pense que l’erreur de beaucoup de voyageurs est de s’attendre à retrouver une ville comme Amsterdam et ses charmantes façades. Pour moi, c’est une ville attachante avec une effervescence culturelle avec beaucoup à offrir. Une ville qui n’a pas peur de se repenser et d’innover dans son développement urbain. En plus de cela, la mer n’est pas très loin ce qui contribue à une atmosphère unique.

Malgré des aprioris existants sur une ville industrielle et terne, c’est une ville vibrante avec un certain peps urbain.

Construite en 1270, la ville de Rotterdam a vu le jour autour de la rivière Rotte. On construisait autour de la rivière pour une question de sécurité. La ville comprend le port le plus large d’Europe et le deuxième plus grand d’Hollande après celui d’Amsterdam, sa cousine.

Cette ville totalement détruite lors de la seconde guerre mondiale est partie pour un futur lumineux.

La guerre avait presque effacé de la carte le vieux centre de la ville. La ville a été reconstruite sans un réel souci du passé architectural. C’est pourquoi l’architecture moderne est si prédominante. Certains édifices sont impressionnants et peuvent constituer un musée à ciel ouvert pour les amoureux d’architecture.

Rotterdam- Liege c’est 2 heures de route et on se demande pourquoi on a attendu si longtemps pour s’y rendre.

Comme il s’agissait d’une surprise pour mon anniversaire, j’ai découvert en arrivant notre hôtel CitizenM Rotterdam. Un hôtel avec des chambres équipées en domotique. Des chambres, petites, lumineuses, bien agencées et une literie confortable. Une tablette vous permet de gérer les stores, la luminosité, de sélectionner des ambiances musicales et vous sert aussi de réveil ou de télécommande pour la télévision ! C’était une première pour moi ce genre de logement et ça nous a plu. Le petit déjeuner était varié (sucré et salé) et les cafés étaient très bons!

Pour la nourriture, j’ai un peu du mal à me faire un avis. Je suis en arrivant très déçue par les nombreux fast-foods disséminés un peu partout dans la ville. Je m’attendais à une variété de petits restaurants d’options saines et on n’a pas expérimenté cela. A creuser donc lors de notre prochaine visite.

Que pouvez-vous visiter ?

Nous avons tout fait à pied sans difficulté. Il y a énormément de Parking disponibles et bien aménagés.

ZONE MUSEE DU PARC

  • Musée d’histoire naturelle. Il est situé dans le parc des musées juste en face de celui de l’art (Kunsthal)
  • Kunsthalcafé et kunstart museum 14 euros adultes : art contemporain. Traverser le parc vers l’Euromast.
  • Museum Bojimans Van Beuningen (Museumpark 18, 3015 CX)
  • Het Nieuwe Instituut  (Museumpark 25, 3015) 14 euros adultes: juste en face du parc menant au café
  • Euromast (Parkhaven 20, 3016 GM) : alors, je suis pas du tout à l’aise en hauteur mais je ne voulais pas louper Rotterdam du haut. Et malgré une petite trouille, je ne regrette pas. On a juste eu très froid au sommet en attendant d’entrer dans la bulle qui tourne et nous donne une vision de la vile à 360°.
  • Swan Marketmarché vintage de Rotterdam  qui durant notre visite s’est déroulé dans le parc des musées!! Dommage pour le temps, mais j’adore ce genre d’évènements avec petites échoppes d’artisans/designers et musique en live avec une zone nourriture ! J’ai même gagné un adorable sac de Ivana Van Der Ende. Il est juste parfait pour mes prochaines escapades et mes vacances à la plage! Vous aimerez aussi ses superbes coussins ou ses vêtements sur mesure.

WITTE DE WITHKWARTIER

  • (Witte de Withstraat 50, 3012) – Une large rue que nous traversons pour aller d’une zone à l’autre. C’est la rue connue pour sa multi culturalité, son street art, ses restaurants…Il y a des auberges dont le King Kong où nous avons fait un stop café très agréable ! Une adresse à garder !
  • Musée maritime 

ZONE DU VIEUX PORT

  • Oude Haven (Oude Haven ,3001) (vieux port) : le vieux port est tout petit avec quelques bars et restaurants.
  • Markethal (Dominee Jan Scharpstraat 298, 3011 GZ) : ce marché intérieur est très agréable. Il est beau avec sa fresque dite la plus grande du monde. La partie commerçante se marie avec des appartements localisés dans l’arche. Vous y trouverez des petites échoppes de fromages, saucissons, douceurs …Des petites échoppes de nourritures également. Il est très fréquenté !
  • Kube Houses : c’est un peu avec le Markethal et l’Erasmusbrug la carte de visite de la ville de Rotterdam. Ces cubes jaunes planchés qui incarnent l’innovation et la réflexion architecturelle au cœur de la ville. The Cube Houses – Les maisons cubes de l’architecte Piet Blom construites en 1984 et qui incarne le Rotterdam moderne. Chaque cube penché à 45 degrés forme un village dans les arbres. Vous pouvez visiter un appartement témoin.

ZONE du NEW-YORK HOTEL

  • Erasmusbrug (Gros pont blanc- le pont Erasmus) – (Erasmusbrug qui mène au New York Hotel, point de départ de milliers de fermiers vers l’eldorado de l’Amérique du Nord dans l’espoir d’une vie meilleure. On les imagine presque là sur le départ vers leur Eldorado. C’est un très beau bâtiment.
  • Le musée de la photographie (Las Palmas, Wilhelminakade 332, 3072 AR)
  • Félix Food Factory : un coup de cœur. Un ensemble de petits commerçants réunis dans un espace convivial offrant principalement de la nourriture, des boissons,… Vous pouvez acheter à chaque échoppe de quoi déguster ou à l’entrée acheter une planche avec un parcours par échoppe et aller retirer à chaque échoppe ce qui est proposé dans votre menu à 15 euros. Nous avons opté pour une planche pour deux et puis ajouter ce qui nous plaisait le plus après dégustation.
  • Floating forest – La forêt flottante de Rotterdam – une révolution verte ?

La première forêt flottante de la ville fut inaugurée en 2016 à l’occasion de la journée nationale des arbres. Par cette démarche, la ville revisite ses espaces verts en inaugurant ce premier espace sur le plan d’eau du port du Rhin. Il s’agit d’une belle façon de repenser la relation de l’homme avec son environnement et son habitat. La mise en place a elle été faite à partir de matériaux recyclés. C’est un projet également éducatif où des étudiants du campus de Rotterdam et le département d’ingénierie de la ville ont collaboré avec le collectif d’artiste Mothership pour la localisation viable et le système d’irrigation des arbres. Il semble qu’il soit possible d’adopter un arbre et contribuer à votre manière à un développement urbain innovateur mais… cela risque de faire mal au portefeuille.

Exploration Rwanda

En mai j’ai réalisé un beau voyage au Rwanda et je prends enfin le temps de partager quelques bons plans avec vous.

Le Rwanda est un pays que vous pouvez explorer seul et durant toute l’année avec son climat modéré.

Langue officiel: anglais mais la plupart de vos intervenants maîtriseront encore bien le français!

Monnaie locale c’est le franc rwandais! Je vous recommande de changer dans un bureau de change. Pratique pour vos déplacements et achats surtout en budget! Mais partout vous pourrez payer en dollars! Il y a dans les banques et certains hôtels comme le Marriott des cash machines (ATM).

Pour les voyageurs n’ayant jamais visité cette partie du monde, la question de la sécurité se pose constamment! Sachez que le Rwanda,  à l’heure actuelle,  est l’un des pays les plus sécurisé qui soit avec de réels moyens mis en place pour assurer la paix pour tous! Donc oui, même le soir les voyageurs peuvent librement circuler sans être dérangés ni se mettre en danger. Comme partout,  une prudence minimale s’impose. Je ne veux pas nourrir les inconscients et les pousser dans la bêtise. Sachez uniquement que ce que vous ferriez dans une ville stable , vous pouvez le faire au Rwanda.

Le pays des mille collines avec ses routes de plus en plus asphaltées (déjà le cas dans toutes les grandes villes et les routes stratégiques), avec ses monts méticuleusement brodés de cultures où les dégradés de verts se mélangent et composent un drap superbe qui couvre les flans des collines qui se succèdent sur votre route. C’est juste magnifique lorsque vous vous rapprochez du lac kivu vous apprécierez le mariage entre l’eau et la terre!

 

Le Rwanda est un pays où la nature trône, vive, touffue, parfois désordonnée mais souvent domptée car la culture notamment du thé est un des moteurs économiques de ce pays. Les champs se succèdent, les marcheurs bordent les routes principales en route vers on ne sait quelle destination car la dernière maison sur notre passage nous semble si loin…Courageux , jamais défait, droit, digne , vers leur destinée. C’est un pays fascinant, une population attachante, surprenante, débrouillarde et digne! On ne mendie pas ou peu, ce qui change du pays voisin , mon Congo. Même dans les coins plus isolés, on ne demande pas. Ca doit être l’éducation, un impact sociologique en lien avec l’histoire peut-être. Mais on regarde, on est curieux, surtout si un muzungu débarque! Moi qui suis métisse, je suis une muzungu de plus , mais mon attitude brise la glace, fait rire et je suis vite à ma place!

KIGALI

De Belgique, il y a des vols avec escale d’une heure au Burundi (vous ne quittez pas l’avion durant l’escale) et vous arrivez à Kigali. Les vols partent le matin et vous arrivez vers 21:00. La plupart des hôtels offrent un service de lift à partir de l’aéroport!

Il est intéressant de vous connaître afin de déterminer le style de logements qui vous convient! Il existe des logements pour tout les budgets à Kigali!

Mid-range accommodation/ villa avec chambres en location : je recommande la charmante maison d’hôte Tea House BnB Kigali (KGL 121 st). 8 chambres décorées dans un esprit local mais contemporain par le couple qui détient cette villa. Une petite carte de restauration est mise à votre disposition et le cuisinier, comme l’équipe est très attentif afin de vous assurer un excellent service. C’est dans un esprit bon enfant, une maison loin de la maison en quelque sorte avec des services qui ajoutent un plus tout en vous assurant une belle indépendance au coeur de la capitale!

Les chambres sont propres et des essuies de bains sont mis à votre disposition.

Si vous utilisez un sèche cheveux, je vous recommande d’en amener un de voyage.

Contact : Florence (Manager): +250 782 181 209

Je vous recommande de réserver à l’avance car la villa est de plus en plus reconnue et full!

Dans un autre genre,  regardez Chez Lando, Lemigo, Mille Collines, Marriott, Serena…

Pour les Budgets, je recommande le St Paul à Kigali. Comme partout au Rwanda , les congrégations religieuses offrent souvent un service de couchage bon marché!

Adresse pour le soir :

J’ai testé le pili-pili bar qui assure aussi un service de restauration (tapas, burger, viande grillée…) et le restaurant Inka steakhouse plus chic pour un repas plus gourmet.

Au pili-pili , il y des coins Lounge pour boire un verre entre amis, il y a une piscine aussi. J’ai eu la chance d’assister à un concert jazz et de savourer le talent d’un saxophoniste locale! N’hésitez pas à chercher sur les réseaux sociaux les pages des lieux que vous souhaitez visiter. C’est une large source d’information pour les voyageurs!

Radisson Blue pour un brunch…Dans un cadre plus formel.

De Kigali, prenez une journée pour faire le trajet jusque Cyangugu (frontière avec la RDC au passage frontière RUZIZI). Tant que c’est possible, vous traverserez la forêt de Nyungwe (cette route va bientôt être payante car il est possible de voir des primates en bordure de route sans accéder au parc).

NYUNGWE – CYANGUGU

A Cyngugu,  en Budget, vous pouvez dormir chez les soeurs de St François juste en face de l’hôtel du lac (vous ne pouvez pas vous tromper). De Cyngugu,  à deux pas, il y a des moto-taxi pouvant vous amener partout . Vous pouvez vous rendre au bord du lac ou au centre de Kamembe au marché (comptez 500 FRW, le trajet, au taux du jour c’est même pas un dollar). Le port du casque est obligatoire même si la plupart sont en mauvais état et ne serviront à rien en cas d’accident!

Pour ceux qui ne veulent pas faire la route, il y a des vols quotidiens de Kigali à l’aéroport de Kamembe. Mais la route en vaut vraiment la peine pour voir les paysages et prendre le poul de ce pays des mille collines.

La plus belle route pour moi est celle de Cyngugu vers Kibuye ! Oh Kibuye cette station balnéaire du Rwanda est époustouflante de beauté et la route qui serpente pour y arriver également ! Le lac et la nature vibrent et invitent à s’y attarder.

Cormoran Hôtel – Kibuye

Pour un voyage sur mesure contactez KIVU TRAVEL :info@kivutravel.com

Vous pouvez voir de belles photos sur @kivutravel

Présent au Rwanda et au Kivu, vous voyagerez avec des spécialistes de la région et des équipes locales passionnées!

 

 

 

Escapade à Florence

firenzedsc03591

Enfin, je me pose pour partager avec vous mon avis et nos bons plans suite à notre city-trip à FIRENZE. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que votre séjour à Florence marquera vos esprits et que Florence n’est pas une ville à découvrir en une fois. C’est une belle aventure que de découvrir les ruelles italiennes pleine de vie, de senteurs et de vibrations propres à l’Italie.

Départ à l’aurore en direction de Bruxelles Charleroi. Ryanair offre les billets meilleur marché. C’est d’ailleurs pour ça que Florence a été sélectionné comme destination pour notre voyage.

IMG_6357

Les débats sont souvent ouverts quand à l’usage de cette compagnie low cost. Il y a ceux qui estiment le service de cette compagnie pitoyable, et ceux qui estiment que les prix aussi bas en valent la peine. J’entre plutôt dans cette seconde catégorie. Il y a quelques règles à respecter pour qu’un voyage en low cost ne soit pas pénible ou le soit moins.
  • Choisissez correctement vos heures de vols en fonction de vos moyens de déplacement. Demandez-vous toujours si vous pourrez facilement vous déplacer à 4h du matin pour avoir un vol moins cher.
  • Ne jamais rien acheter à l’intérieur de l’avion car beaucoup trop cher. Pourquoi ne pas prendre avec vous une bouteille vide que vous pourrez remplir d’eau une fois le contrôle passé?
  • Mangez avant de partir de chez vous ou préparez-vous des sandwichs dans votre sac à main ( vous venez de sauver 10 euros  🙂
  • S’habiller chaudement (même si vous voyagez vers une destination tropicale) car il fait plutôt frais à l’intérieur de l’avion. J’ai toujours une paire de chaussette et une écharpe que j’utilise comme couverture ou coussin lors de mes vols.
  • Et pourquoi pas prendre avec vous des bouchons d’oreille (très utile dans le cas des bébés pleurnicheurs ou des promos interminables de Ryanair).
  • Prendre de quoi vous occuper. Le voyage qui tourne environ entre 1h30 où 3h  selon les destinations passe généralement très vite. Je ne manque pas de prendre avec moi un livre ou un magazine. Certains préfèreront écouter de la musique ou dormir. 
  • Il n’y a pas de surprise, les trop grandes quantités de liquides ( >100 ml) ne sont pas permises et les valises ont toujours la taille sac bagage à main. Les sacs à mains sont autorisés ce qui n’a pas toujours été le cas. Il y a toujours ceux qui abusent en remplissant leur sac à main un max. Pour moi, voyager léger c’est une clé d’un voyage agréable! 
  • Mettez vos liquides dans un sac transparent.Ne faites pas de frais, prenez un sac pour congeler vos aliments avec un zip et le tour est joué (un sac ou 2).
  • Pour voyager léger, pensez multi-fonction et association de vos vêtements par exemple. Les exemples ne manquent pas sur Pinterest par exemple. Que prévoir pour un voyage de 10 jours? 
Vous pouvez prendre le risque de prendre des liquides plus de 100 ml mais ayez conscience que ceux-ci peuvent vous être retirés a moment du check-in lors du contrôle. Je suis surprise par l’inégalité des contrôles dans les aéroports. Mon compagnon a pu passer avec un déodorant de + 200 ml au contrôle de l’aéroport de Charleroi mais il n’a pas pu revenir avec de l’Aéroport de Pise où celui-ci a été détecté. Le système a donc des failles (pas toujours rassurant). On peut toutefois s’interroger sur l’intérêt de ce système. Est-ce qu’un déodorant peut vraiment nuire ?
Selon moi, il est important d’avoir une idée de la ville que nous voulons visiter avant de partir. Et une fois sur place vient important d’écouter ses envies et de se laisser porter par le déroulement des journées. Ne surtout pas se mettre la pression pour accomplir un maximum mais plutôt vivre de façon optimale ce qui vous est donné de vivre. Si vous voyagez à plusieurs, je vous conseille de clarifier ce point dès le départ!
Trajet aéroport de Pise-Florence
Une fois à Florence, nous avons pris un bus de Pise à Florence. Comptez une heure de route. Il y a un bus à 5 euros le trajet mais il ne circule pas régulièrement. Il y a une autre navette à environ 9 euros le trajet qui circule toutes les 30 minutes.
Logement 
Nous avons logé dans un Airbnb. Ci-joint un lien ou permettant d’avoir une réduction de 35 euros lors de votre premier voyage Airbnb. Nous recommandons l’appartement de Simone qui nous a accueilli chaleureusement chez lui et a rendu notre voyage à Florence encore plus agréable. Savoir que vous avez un lieu pour venir vous reposer (après une longue journée d’exploration) dans une petite ruelle calme, un lieu propre avec une salle de bain privée à un prix raisonnable, c’est un des atouts de Airbnb! La chaleur et l’accueil y est pour beaucoup. Simone nous à tout de suite partagé ses recommandations sur les lieux où les restaurants où il fait bon manger, se promener dans des lieux qui ne sont pas nécessairement les lieux touristiques, ce qui permet d’éviter les mouvements de foule qui me rendent mal à l’aise.
Les transports en commun sont assez faciles. Vous pouvez acheter vos billets dans les tabac et bar tabac. Ils sont à 1,20 € au lieu de 1,50 € dans les bus même. Et taxis sont semble-t-il à des prix raisonnables.
Street ART est fort présent dans cette ville de la renaissance. L’art est descendu dans les rues et vous surprend à tout moment! Ouvrez les yeux, regardez partout les murs les façades les portes, chaque recoin peut vous cacher un petit trésor. Le Street Art dans toute sa splendeur se révèle petit à petit dans des coins de la ville.
Ne manquez surtout pas de vous rendre sur la place Michelangelo sur les hauteurs et ainsi avoir une vue panoramique sur la ville de Florence rien de plus beau notamment au coucher du soleil. Prenez le temps de monter un peu plus haut la basilique San Miniato del Monte (un vrai coup de coeur) dont l’intérieur est resplendissant ce qui n’est pas le cas de l’intérieur du Duomo qui vous surprend par sa simplicité. Si vous faites la visite de la basilique à la tombée de la nuit, vous pourrez assister au coucher du soleil et voir Florence entrer dans un bain de lumière. 
dsc03584
Le Duomo reste surprenant par les matériaux qui le constituent, par sa grandeur et ses couleurs en façade. L’intérieur lui en jette moins avec son style épuré mais le côté majestueux du lieu vous parlera peut-être.
Florence reste une ville idéale pour faire du shopping entre les rues pleines de grands magasins, de grands noms de la mode et les magasins plus modestes mais qui ne manqueront pas de vous surprendre. Prenez le temps d’aller de rue en rue, de vous perdre dans les petits ruelles, de revenir sur les boulevards. C’est important si vous vous perdez de vous retrouver au bord de la rivière Arno et ainsi retrouver votre chemin. Il sera votre fil conducteur!
dsc03575
Le Ponte Vecchio restera lui aussi un point de repère fiable. Florence, du moins, son centre historique est largement accessible à pied. Passer d’un quartier à l’autre est très facile, il suffit de prendre quelques points de repère et de prendre le temps de vous perdre une ou deux fois dans les petites ruelles pour enfin comprendre cette logique de rue, de monuments historiques, le témoignage du temps passé.
Nous avons visité le Jardin Boboli. Nous n’avons pas aimé le système qui impose deux groupes de visites sur le site. Pas moyen de voir le musée d’art contemporain et le jardin Boboli sauf en payant 2 tickets. Avec notre ticket, on avait accès au musée de la porcelaine, une horreur que vous aurez vu en 5 minutes et le musée des costumes plus élaboré mais dont vous ferez également vite le tour. Ce qui manque dans tout ça c’est de l’interaction ou des animations  ludiques. Certaines expositions sont là pour dire que mais elles manquent d’intensité, de contenu, de passion! Le musée Galiléo , plus petit et moins populaire, est très bien fait. Il fera plaisir aux passionnés de sciences.
Les musées foisonnent et les opportunités de visite ne manquent pas pour les petits voyages. Faites du slow voyage ! Prenez le temps, déterminez au préalable des visites pour la journée et brodez le tout de promenades, de découvertes, de laisser aller au cœur de cette belle ville. De plus, les entrées ne sont pas données malheureusement. Après réflexion nous n’avons pas opté pour la carte CITY VISIT FLORENCE mais elle pourrait être une bonne option si vous comptez enchaîner les musées.
photo-6-01-17-12-27-56
A Florence, vous serez surpris par le prix des cafés et des croissants des pâtisseries qui est assez bas comparé aux prix belges. Toutefois, il vous faut être en dehors du centre historique où les prix sont évidemment plus importants pour les touristes mais ce n’est pas le cas partout. Prenez le temps de trouver quelques bonnes adresses et quelques bons plans. En voici quelques-uns :
12019884_10153042275562014_5768568087268026323_n

 

Laifouine : Facebook – Aimez et partagez la page!

Réduction Airbnb de 35 euros si premier usage : sur ce lien.

Pinterest board : Pinterest Laifouine

 

Laifouinement vôtre!

Un voyage même mini, ça se prépare! Ready? Go!

Quand l’appel du large est à la porte que pouvons-nous faire? Rien, si ce n’est se connecter et trouver le vol low-cost pour une destination de notre choix! Et hop…! Nous voilà embarqués pour un citytrip à Romaaaaa! Ciao!

Dans ce genre d’aventure, si vous voyagez accompagné, je vous recommande un minimum de préparation pour vous assurer un voyage agréable. Que ce soit entre copines ou avec votre amoureux, les attentes ne sont pas toujours les mêmes et peuvent vite devenir source de frustration. Si vous ne faites pas preuve d’une grande patience et bien organisez-vous! Mais avant tout apprenez à laisser couler car un citytrip = bonheur ! Oui !
Où se loger ? Un hôtel ? Une petite recherche sur Google et vous aurez déjà une vue d’ensemble. Il est intéressant de repérer les quartiers sympas et les moyens de transport. Vous ne voulez pas passer la majorité du séjour dans des transports. Une fois votre budget logement décidé, quel type de logement? Booking ou Budgetplace (plus pour des auberges de jeunesse mais aussi des chambres doubles disponibles) seront de bons alliés, les commentaires des anciens clients pourront vous orienter mais n’hésitez pas à tenter l’aventure car un client n’est pas l’autre. Les B&B vous sembleront peut-être moins impersonnels avec le sentiment d’être à la maison? Pour notre prochain voyage, nous optons pour Airbnb. Vous connaissez surement ce site où les particuliers mettent à votre disposition une chambre ou un logement entier. Pour vous inscrire, n’hésitez pas à vous rendre sur ce lien et vous recevrez une réduction de 18 euros pour votre premier séjour. N’hésite pas à m’envoyer un mail si ça ne fonctionne pas sur lainifouine@gmail.com.

Retrouvez nous sur Facebook.

Laifouinement vôtre