Sur les routes de l’Algarve – Babymoon destination

Photo Algarve

Bienvenue en Algarve, la belle et authentique !

Nous souhaitions nous rendre dans une destination facile pour nos dernières vacances à deux avant l’arrivée de notre fille. À 2h55 de Bruxelles, nous voici à l’aéroport de Faro avec un vol depuis Bruxelles SN sans escale. Ce qui nous a également décidé d’opter pour cette destination, en plus de la promesse de dépaysement, c’est l’absence de longues heures de route entre les points d’intérêts ce qui est plus agréable pour une femme enceinte.

En résumé:

13 jours de voyage / destination babymoon (dernier voyage à 2 avant l’arrivée de bébé)

3 hôtels sélectionnés :
  1. Charlotte be my guest Olhao
  2. PortoBay Falesia Olhos de Agua
  3. Sao Paulo Hotel Boutique Tavira

Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. Milan Kundera

Durant notre séjour, nous avons essentiellement exploré la partie Est de l’Algarve avec une escapade jusque Lagos.

Charlotte be my guest – Olhao

La première semaine, je nous ai sélectionné une agréable petite maison d’hôtes. Cinq chambres dans une maison insolite, ancienne propriété d’artistes et qui, aujourd’hui, appartient à Charlotte, une belge qui y a créé un petit coin de paradis. Nous avons choisi la petite chambre cabane au fond du jardin, non loin de la piscine dont le bruit de la fontaine est apaisant. Nous avions même notre petite plage de petites pierres avec transats.

Notre petit nid d’amour chez @charlottebemyguest

La chambre au fond du jardin

Bien au calme pour se reposer, les futures mamans adorent. La preuve, nous étions 3 femmes enceintes lors de notre séjour. Le lieu n’est pas vraiment Kids friendly car il y a beaucoup d’escaliers et différents niveaux sans compter la piscine non sécurisée.

Il y a 5 chambres insolites :

La tour avec une salle de bain à ciel ouvert

La chambre mosaïque

La chambre familiale

La chambre avec baignoire

Notre chambre au fond du jardin

Olhao

Olhão est une petite ville très proche de Faro. Les grands bâtiments jumeaux en briques rouges du Mercado Municipal d’Olhão occupent une place de choix sur le front de mer de la ville. Le marché municipal est composé de deux bâtiments rectangulaires identiques. Celui de l’est est le marché aux poissons, tandis que celui de l’ouest est le marché aux fruits et légumes. Les marchés (Mercados de Olhão) sont ouverts tous les jours, sauf le dimanche, mais le meilleur jour semble être le samedi, où un marché de producteurs a également lieu au bord de l’eau. Vous pouvez y trouver du poisson frais pêché pendant la nuit, de la viande, des fruits, des légumes et des fleurs. Depuis les bâtiments du marché, orientez vous vers le quartier de Barreta et prenez le temps de vous perdre dans les petites ruelles pour y admirer l’architecture. Vous verrez des maisons typiques aux toits plats devenues des terrasses prisées.

Une autre activité phare est la visite de Ria Formosa. Ria Formosa est une réserve naturelle et un lieu spectaculaire à visiter. Vous pouvez choisir parmi plusieurs excursions en bâteau, en fonction de vos intérêts. Vous pouvez préférer visiter les îles qui constituent une barrière naturelle entre la mer et la Ria, ou vous pouvez choisir de pêcher ou d’observer les oiseaux. Cette zone riche et surprenante de 18 000 hectares s’étend sur 60 kms de côtes et traverse les municipalités de Loulé, Faro, Olhão et Tavira. C’est un mélange de lagunes et d’îles et un véritable trésor pour les ornithologues. Dans cette zone humide, on retrouve beaucoup d’oiseaux et d’espèces animales. On y cultive la palourde et on y trouve la plus grande communauté d’hippocampes du monde. Saviez-vous que chez les hippocampes ce sont les mâles qui assurent la gestation?

Olhao est ses environs est un bon endroit pour trouver un logement en Algarve. La ville est à 30 minutes en voiture de Faro, de Tavira, de Loulé. Olhao est à 45 minutes de Albufeira et 1h15 de Monchique et Lagos.

Olhao est le plus grand port de pêche de l’Algarve. Depuis le port, vous pouvez vous rendre sur plusieurs plages sauvages (des îles d’Armona, Culatra ou Farol).

Plage de Farol

Nous sommes allés sur la plage de Farol (Ilha do farol) et nous vous la recommendons chaleureusement. Nous avons payé 4,30 euros par peronne pour un Aller/Retour. Attention de bien prévoir de l’argent liquide avec vous car sur l’île, il n’y a pas moyen de retirer de l’argent ni de payer par carte bancaire. Il y a des petits restaurants et une superette. Dans notre cas, les restaurants n’avaient pas de ATM ou n’acceptaient que les cartes portugaises. On a pas très bien compris.

Dans tous les cas , on a aimé le cadre et se balader dans les allées de ces petites maisons de plage pleine de couleurs et de charmes. Notez que vous pouvez marcher entre l’île de Cultura et de farols car il s’agit d’un même banc de sable. En Ferry, comptez 15 minutes entre les deux arrêts.

Restaurant Petiscais Olhao

Restaurant Cha Cha Cha probablement notre chouchou des vacances. Préférable de réserver surtout pour manger dehors.

Restautant pas cher pour manger du poulet mariné : Frango da Ria

Faro

Faro

La ville de Faro a définitivement un certain charme mais je m’attendais à une ville un peu plus vibrante comme Lisbonne mais ce n’était pas le cas en tous cas durant ce mois de juin 2021. La ville est vraiment proche de l’aéroport donc vous entendez et voyez les avions arriver. En ce qui me concerne, je préfère y venir en visite que d’y séjourner. Finalement, on se déplace facilement en Algarve et vous pouvez trouver un point de chute paisible et partir explorer les alentours à votre guise. C’est une destination à découvrir avec un véhicule.

Premiers conseils : portez des chaussures confortables pour faire face aux pavés.  Je pensais que le petit train faisant le tour de la ville serait top pour les femmes enceintes. Et ben non, évitez le train sur les pavés car c’est juste l’horreur !

Restaurant et bar avec vue sur la Ria Farmosa : O Castelo

Bar à tapas : Old Tavern

Journée dans les villages blancs – Estoi -Sao Bras de Alportel – Querence – Fonte Benemola

Nous voilà parti en exploration dans les villages blancs d’Algarve. Nous débutons notre escapade à Estoi ou nous attend un joli palais du 18ème siècle. Après voir localisé la porte d’entrée du côté de la place de l’Eglise, nous voici en train d’arpenter les allées dans le joli jardin. Il y a quelque chose de poétique entre les couleurs ocre des murs, le vert des palmiers, les statues, les fontaines ou encore les colonnes romaines sans oublier les azuleros. On s’attend presque à voir sortir une grande dame d’un sentier. Estoi est un village parfait pour une escapade bucolique .

Boutique de produit du terroir tenue par un passionné polyglotteCanastra Le miel est délicieux!

Boutique de souvenirSweet Estoi

Nous avons poursuivi cette journée à Sao Bras de Alportal qui est une ville des plus charmante et on recommande d’y loger car les activités porposées aux alentours sont multiples. Nous y avons déjeuné à une excellente petite adresse non loin de la maison du tourisme. N’hésitez pas à vous rendre au Casa da Barreira. C’est également le village ou vous apprendrez plus sur la production du liège. Il parait qu’acheter un souvenir en liège revient à acheter un morceau d’une histoire naturelle de la région car, en tenant compte du cycle de croissance de liège, chaque pièce aurait au minimum 25 ans.

Sao Bras de Alportal

Un Bed & Breakfast qui donne envie : Farmhouse of the Palms Vieux de 300 ans le bâtiment a été rénové avec goût dans un style minimaliste.

Pour cette après-midi dans les villages blancs, nous avions comme objectif de marcher jusqu’à Fonte Bénémola, une marche en boucle qui ne semblait pas trop intense pour une femme enceinte. Erreur, c’était assez physique et il y avait pas mal de tronçons non ombragés. Avant d’arriver au point de départ de la marche fléchée , nous avons fait un halte à Querence pour voir sa petite place qui semble avoir récemment été rénovée.

Fonte de Bénémola est un parcours balisé de 4,5km indiqué par des rectangles rouges et jaunes. Il faut se munir de bonnes chaussures de marche, d’un chapeau et de beaucoup d’eau. Vous serez au coeur des montagnes et longerez la rivière Menalva. Les grands marcheurs peuvent combiner cette marche des 7 fontaines de 9 km. On regrette juste le tronçon de route après le pont qui nous ramène au parking de terre et au point de départ de la boucle.

Fonte Bénémola

Loulé

Loulé

Malheureusement, la météo n’était pas favorable pour la découverte de la ville de Loulé. Nous avons toutefois profité de notre passage pour nous y promener en passant devant le marché couvert d’inspiration Maure qui était fermé. Le restaurant qui nous avait été recommandé pour déjeuner était complet. C’était un dimanche et les familles portugaises aiment se retrouver pour manger ensemble. C’est peut-être l’occasion d’y revenir une autre fois pour célébrer le mardi gras où la fête gagne la ville durant 3 jours car on dit de Loulé que c’est une des municipalités les plus authentiques de l’Algarve. Si vous décidez de séjourner à Loulé, n’hésitez pas à consulter ce que propose l’association de tourisme créatif de Loulé.

PortoBay Falesia Hotel – Olhos de Agua

http://www.laifouine.com

En recherchant un hôtel dans la région d’Albufeira, nous avons opté pour l’hotel Portobay de Falesia dont la localisation nous semblait très belle avec une vue sur l’océan et des superbes falaises. L’hôtel se localise à Olhos de Agua ce qui n’est pas plus mal car Albufeira même ressemble à une grosse station touristique comme on pourrait croiser sur certaines côtes espagnoles où se succèdent les fastfoods et les hôtels, ce qui ne nous intéresse pas du tout.

L’hôtel dispose d’un accès direct sur la Plage de Falesia (escalier direct mais difficile pour les femmes enceintes, personnes âgées et non accessible aux personnes à mobilité réduite). On peut accéder par une petite route de terre mais le parking n’est pas immense. L’hôtel devrait porposer des navettes.

Le services y est excellent, les buffets variés et bons. Pour les futures mamans, optez pour un massage maman/bébé au spa de l’hôtel. Vous pouvez également profiter de la piscine intérieure au niveau du Spa. Il y a également le restaurant Falesia prisé pour sa terrasse avec vue où il est recommandé de réserver. Comme il est bon de se reposer sur l’un de ses 4 belvédères surplombant la plage de Falésia en écoutant un petit concert après le dîner.

http://www.laifouine.com

Cet hôtel est Kids friendly. On peut même y réserver un service de babysitting en plus de leur salle de jeu, parc de jeu et mini club.

Albufeira – Burgau – Lagos

Albufeira est une station balnéaire fréquentée. Vous pouvez vous y rendre si vous êtes curieux mais ce n’est pas une halte nécessaire. Les belles plages ne manquent pas! Nous nous sommes rendus à Olhos de Agua pour déjeuner une salade d’avocat et des bruschettas sur la terrasse du Iguana café. Olhos se situe à environ 6km de Albufeira et signifie « yeux d’eau » en référence au source d’eau douce située non loin de la côte.

De Olhos de agua, nous nous sommes rendus jusque Burgau réputée pour sa plage de surf et nous avons mangé dans une jolie petite adresse qui fait très vacances avec son bar de plage grecque. Déjeuner chez Miam.

Burgau

Restaurant Burgau Miam

Poursuivez votre escapade jusque Lagos. Nous y sommes restés peu de temps mais nous avons vraiment apprécié arpenter les ruelles de cette ville qui semble pleine de promesses hors période covid.

Sao Paulo Hotel Boutique -Tavira

SPHB http://www.laifouine.com

Une très belle adresse au coeur de Tavira. Un véritable cocoon avec ses quelques chambres insolites et son patio avec une adorable petite piscine. Ses murs blancs, ses plantes, le soleil… Tout vous invite à lézarder sur un transat et au bord de l’eau. Un vrai bonheur. La réception du Sao Paulo HB est au petit soin. Ils ont même assuré un bon petit-déjeuner la veille de notre départ dans notre chambre car nous devions partir trop tôt pour en profiter sur place. Pour clotûrer cette babymoon, nous avons opté pour la suite de la maison d’hôte. Cette chambre est aussi grande que notre séjour. J’adore la décoration de cet hôtel boutique dans un esprit maison de famille chic. Ne vous fiez pas à leur page Insta qui ne les met pas assez en valeur. Nous nous sommes garés dans la rue juste après la place et l’église qui n’est pas payante et nous avons arpenté Tavira durant tout le séjour à pied. Même l’embarcadère pour se rendre en bâteau à la plage de Barril n’est pas loin.

Tavira

Nous voici à la fin de notre séjour avec une pause de quelques jours à Tavira.

Tavira est une ancienne ville portuaire de la côte atlantique du Portugal qui s’est transformée en une destination prisée pour les vacanciers. Traversée par le Rio Gilao lui-même enjambé par un pont romain restauré. La ville est entourée de remparts datant du 13 ème siècle. À l’époque des grandes découvertes, Tavira à servi de camp de base aux expéditions vers le nord de l’Afrique. La ville compte un nombre surprenant d’église (37).

Aux pieds de Tavira s’étendent des marais salants que vous pourrez arpenter grâce à des sentiers aménagés. Une balade possible en toute saison. Il est recommandé de s’y rendre au lever ou au coucher du soleil. 

Il y a beaucoup de choses à faire à Tavira, à l’intérieur et aux abords de la ville. On se rend à Tavira pour découvrir de magnifiques paysages, des plages immaculées et goûter à la cuisine de la région.

Que faire ? 

Démarrez votre découverte depuis le centre sur la place La Praça da República. De nombreux circuits et excursions commencent sur cette place, où vous trouverez également l’office du tourisme de Tavira ainsi que l’hôtel de ville. De nombreux restaurants, bars et boutiques bordent la place. Avec son amphithéâtre, c’est un espace qui invite au rassemblement. On y trouve, hors période covid, des artistes de rues qui animent la place. 

Note : rendez-vous sans hésiter à l’office du tourisme pour y trouver des cartes, petits guides et bonnes adresses misent à disposition gratuitement. 

Tous les jours, vous pouvez vous rendre gratuitement au Castelo de Tavira jusque 19h en été. Pour moi c’est un passage obligé car le site abrite dans son jardin un bougainvillier centenaire. Construite par les Maures, cette forteresse offrira de belles vues sur la ville et la lagune depuis la tour albaranna. C’est une activité à faire avec des enfants. Notez que le chemin est en pavé pouvant être glissant, chaussez-vous correctement pour ne pas glisser. 

Vous pouvez poursuivre votre journée en flânant dans l’ancien quartier arabe avec ses charmantes petites maisons blanches et ses ruelles étroites. 

Visitez l’église de la Miséricorde [ Iglesia da Misericordia ]. Vous aimerez ses murs couverts d’azulejos anciens. 

Vous pouvez aussi combiner une visite du musée islamique de Tavira avec la visite du Palacia da Galeria. Ce palais de la renaissance accueille des expositions qui changent régulièrement. 

Torre de Tavira expérience : une expérience ludique qui permet au travers d’une lentille de voir la ville en direct à 360 degrés. On voit alors un panorama mais sans devoir tourner la tête. 

Si, comme moi, vous êtes enceinte ou avez du mal à vous déplacer, profitez du petit train Delgaturis et de ses 50 minutes de voyage. Comprenez qu’après ma mauvaise expérience à Faro, je ne m’y suis plus risquée. Point de départ : la rue Jacques Pessoa. Une autre option est de visiter la ville de Tavira en tuk-tuk. 

Ilha de Tavira : cette île à 2km de Tavira est chaleureusement recommandée mais hors saison touristique où elle est dite bondée. Pour si rendre rendez-vous à l’embarcadère Quatro Aguas pour prendre le ferry. 

Praia do Barril est considérée comme la meilleure plage de l’Algarve. Située sur l’Ilha de Tavira, juste au large de la côte de Tavira, cette plage propre est une destination familiale, connue pour son sable blanc et doux. Le rivage s’étend sur plusieurs kilomètres, il y a donc beaucoup d’espace pour s’étendre et profiter. Nous avons adoré. Il faut dire qu’il n’y avait quasi personne lors de notre passage. Un aller/retour vous coûtera 2,2€ (juin 2021).

Plongez dans les eaux bleues et limpides de l’océan Atlantique; la plage est un excellent endroit pour nager ou simplement pour se prélasser au soleil. En vous promenant le long de la plage, vous tomberez sur l’attraction du cimetière des ancres, qui compte plus de 100 ancres rouillées, témoins de l’ancienne industrie de la pêche au thon.

Pour les amoureux de la marche, renseignez-vous sur le trail de Santa Catarina. Il existe plusieurs propositions d’itinéraire. En voici une https://www.sitytrail.com/fr/trails/2284122-santa-catarina-da-fonte-do-bispo–barrocais—tavira/

Charmante boutiqueKozii

Charmante petite boutiqueErva Loira

Concept StoreOzadi

RestaurantAQUASUL beau cadre mais service lent car peut-être victime de son succès car dans une petite rue adorable.

Tapas gastronomiquesà mesa

De l’autre côté du pont restaurantartefact ce genre de petite adresse où l’on se sent bien.

Je vous souhaite de belles escapades et rencontres!

Rejoignez-moi sur ma page instagram @lainilahaye pour plus d’aventures voyage et découverte.

Dinant autrement

Prenez quelques heures en plus pour découvrir Dinant autrement. Une balade circulaire d’environ 9 kms en partant du centre-ville et qui se termine aux portes de la maison Leffe.

Hop Hop Hop! On met ses chaussures de randonnée et sa gourde dans son sac à dos et on va prendre l’air. Comme moi, prévoyez une douceur pour la pause matage de paysage et c’est parti pour 9 kms de vadrouille!

 

-Mais où allons-nous, me direz-vous ?

*Et bien direction Dinant. 

-Di quoi ? 

*Dinant! Tu ne connais pas cette ville wallonne ? 

-Non, ça sonne comme ‘dinanderie’ mais ça ne me dit rien de plus.

*C’est déjà pas mal car c’est bien dans la ville de Dinant qu’est né l’ensemble des arts du travail du cuivre et du laiton qui caractérise la dinanderie. 

Il est temps de découvrir Dinant, ce petit joyau dans les Ardennes belges. La ville ne manque pas d’atouts entre sa citadelle, son église Notre-Dame, ses croisières sur la Meuse, ses grottes. Prenez le temps également de flâner et contempler les saxophones décorés par des artistes de différents pays.

Pont Charlemagne – Laifouine.com

Mais pourquoi s’arrêter là ? Prenez quelques heures en plus pour découvrir Dinant autrement. Une balade circulaire d’environ 9 kms en partant du centre-ville et qui se termine aux portes de la maison Leffe.

Garez-vous non loin du point info de la ville de Dinant à 2 pas du pont Charlemagne.

Point de départ : parking en bordure de l’Avenue Franchet d’Esperey. Il y a un vieux parcmètre qui fonctionne avec des pièces devant le point info.

Vous pouvez entrer dans la maison du tourisme et demander une carte gratuite de la ville avant de débuter votre marche.

Cette balade vous conduira à la falaise de MONIAT pour y savourer une superbe vue sur la vallée mais le chemin lui-même est très agréable. Nous parlons d’une randonnée d’environ 9 kms sans grandes difficultés. Il y aura toutefois quelques endroits glissants où il faudra redoubler de prudence par temps de pluie. Le parcourir en hiver pourrait également s’avérer dangereux. 

C’est parti (vous ne traversez pas le point Charlemagne), longez tout droit la grande route sur quelques mètres sur le trottoir opposé à la Meuse et en direction de l’hôtel Ibis localisé sur l’autre rive.

Vue de votre parking et du point info Laifouine.com

Juste avant d’atteindre le niveau de l’Ibis sur votre droite, passez sous le pont en dessous de la voie ferrée et longez une ancienne usine de laine. Devant vous, une petite construction emboîte le pas à une végétation sauvage. Au niveau de la petite maison, on détecte un ancien sentier mais les rampes de sécurité sont, pour la plupart, endommagées. Il faut monter ce sentier et passer le mini pont qui débouche sur une petite forêt sur votre gauche. En ce début d’été, la nature est généreuse et il y a quelque chose de mystique sur ce petit tronçon. Poursuivez tout droit et débouchez sur un petit sentier à l’arrière de maisons avec des potagers sur votre droite. Le chemin traverse des jardins. C’est un peu inattendu mais très agréable. Vous remontez alors une ruelle dans un quartier résidentiel. Poursuivez tout droit rue Pont-Cajot. Poursuivez jusqu’au pont sous le chemin de fer. A ce niveau, ne prenez pas le passage souterrain mais le petit chemin (toujours rue du Pont-Cavot) qui conduit sur un hangar à votre gauche. Vous n’êtes pas perdu : sur la face droite du hangar se trouve un fléchage bleu. Longez le hangar et reprenez le sentier juste derrière. 

Au niveau du viaduc, prendre le chemin de terre sur la droite puis tourner directement à gauche en arrivant à la route au sommet. Il y a toujours le fléchage en cas de doute. 

Montez la petite route, dépassez le panneau indiquant qu’on entre dans un domaine de l’état.

Route à monter avant de rependre vers la droite en forêt Laifouine.com

Arrivé à hauteur de la route Charlemagne, prendre le petit sentier sur la gauche qui s’enfonce dans le bois. Vous allez tomber sur des plots en béton. Si le sentier n’est pas dégagé, passez les plots et suivez le sentier dans la forêt. Vous pourriez vous croire dans la jungle avec ces grandes lianes sur ce tronçon du parcours. 

La jungle de Dinant Laifouine.com

A l’embranchement, suivre la flèche vers la gauche signalant le point de vue (sur un arbre, on pourrait passer à côté sans faire attention). Le sentier balisé bleu continue vers la droite mais le petit détour en vaut la peine et quel magnifique point de vue ! Le sentier longe les crêtes des rochers de Moniat sans difficulté. La vue sur la vallée de la Meuse est exceptionnelle.

Après les rochers, reprenez vers la droite pour rejoindre le sentier initial et virez à gauche pour longer la route Charlemagne. Cette partie est celle que nous avons le moins appréciée. Elle est très belle en forêt mais la route Charlemagne à proximité fait énormément de bruit. Au sortir du sentier, tournez à droite, passez sous la route Charlemagne puis virez de nouveau à droite pour emprunter le chemin longeant cette route dans l’autre sens mais cette fois à travers champs. Continuez tout droit le chemin puis la route du Rondchêne jusqu’à un virage à gauche avec un panneau didactique. Il y a aussi une vieille table de pique-nique à ce niveau. 

À cet endroit, prendre le chemin à gauche dans le prolongement de la route avec un peu plus loin la Citadelle de Dinant en point de mire. J’ai adoré les champs de blé comme des vagues d’or à perte d’horizon. La fin du chemin redescend vers Dinant en offrant encore quelques jolis points de vue et passe devant la maison Leffe ce qui est idéal pour une pause dégustation. A ce niveau, il y a également un parking. Vous pouvez redescendre à votre aise en direction du halage et vous promenez avant de rejoindre votre véhicule. Je recommande cette promenade le matin pour finir par un bon lunch sur une des nombreuses terrasses se situant le long de l’eau. Vous aurez alors l’après-midi pour continuer votre exploration de cette belle ville de Dinant.

Envie de rester quelques jours en province de Namur ?

Une bonne adresse pour les couples : La belle Vigne Namur

Airbnb La belle Vigne Namur-Laifouine.com

Réduction  Airbnb jusqu’à 35 euros pour votre première réservation. Truc et astuce du net : créez-vous une nouvelle adresse pour bénéficier d’une nouvelle réduction.

Une autre belle adresse dans les environs : les jardins d’Annevoie.

Prévoyez 1 à 2h pour cette balade dans les jardins. Différents tableaux fleuris vont vous être offerts. Différents styles de jardin sont présentés : du jardin à l’italien à celui à la française ou encore le jardin à l’anglaise et le tout avec beaucoup de goût.

Ma sélection Glamping en Belgique

Ces hébergements alternatifs offrent généralement un niveau de confort superieur en terme de literie, sanitaire et de restauration.

L’industrie du tourisme tente de varier ses offres pour répondre aux attentes des multiples voyageurs. On s’accorde sur le fait que la pupart des voyageurs aspirent à de bonnes nuits de sommeil et des réveils enchanteurs.

Sur Instagram , j’ai réalisé un sondage sur vos catégories de logements favoris. Le Glamping n’avait pas explosé les scores. Pourtant vous êtes plusieurs à m’avoir demandé d’en savoir plus et m’avoir indiqué que vous seriez intéressés de tester ce genre de proposition de séjour alternatif.

Le mélange entre glamour et camping semble vous laisser perplexe mais personne n’a testé. Les amateurs de confort pensent tomber dans le roots total et passent leur tour tandis que les amoureux des choses simples sont effrayés d’un trop plein de chichis. Ces hébergements alternatifs offrent généralement un niveau de confort supérieur en terme de literie, sanitaire et de restauration.

J’ai fait une sélection d’adresses glamping ‘Made in Belgium‘ ayant retenu mon attention. L’occasion de varier vos séjours dans notre plat pays et pourquoi pas donner l’envie à d’autres de venir en Belgique dont les atouts dépassent largement le délicieux chocolat et la bière.

Les charmantes cabanes de Nutchel:

Imaginez des cabanes aux allures de ‘tiny house‘ (petite maison en bois transportable de plus en plus populaire) nichées dans les Bois des Ardennes à Martelange en Belgique. Des cabanes qui se fondent dans la forêt avec un usage limité d’électricité. On s’y chauffe au feu de bois et on s’y éclaire à la bougie ou avec une lampe à huile mais on y dort dans un lit confortable et après une longue journée de marche, de vélo ou d’exploration. On peut y prendre une bonne douche chaude et préparer un bon repas dans la petite cuisine disponible.

TreeTrunkwithhottub_RESIZED
http://www.nutchel.be

Les grandes baies qui donnent sur la forêt et la nature envionnante font rêver. Le Camp se veut respectueux de l’environnement et durable. Les cabanes n’ont pas de fondation profonde. Elles peuvent se démonter facilement sans impacter fortement l’environnement. Nous ne sommes que de passage, faisons en sorte que celà se remarque le moins possible après notre départ.

Le Val de L’Aisne dans les Ardennes:

Toujours dans les belles Ardennes belges, voici un camping éclectique! Il y en aura pour tout le monde et pour tous les budgets. Outre les installations classiques, le camping de Val de L’Aisne offre 5 offres insolites :

  1. Les Tentes Lodges (capacité 5 personnes, kidsfriendly, cuisine et sanitaires)
  2. Les Sphairs (capacité 2 personnes + 1 divan)
  3. Le roulettes (capacité 5 personnes, kidsfriendly, cuisine et toilette)
  4. Les sheddies (capacité 2 personnes)
  5. Les tentes suspendues en forme de goutte d’eau (capacité 2 personnes)

20200528_205306_0000
http://www.levaldelaisne.be

L’idée est bien d’offrir des alternatives au camping traditionnel sans renoncer au confort moderne. La première option vous offre un espace de 27,5m² tout confort. Un espace idéal pour un groupe ou une famille. La deuxième option est peut-être la plus romantique avec votre espace mi-futuriste en bordure de lac avec vue sur le ciel depuis votre couchage. Votre intimité est présevée et vous disposez d’une terrasse mais il n’y a pas de sanitaires privés. Les blocs sanitaires sont proches. La troisième option est la roulotte esprit bohème qui plait beaucoup. La quatrième plaira aux petits budgets et aux amoureux de la pêche car elle se situe juste en face de l’espace pêche. Les sheddies comprennent un grand matelas dans une structure en bois. La dernière option que je trouve trop mignonne c’est la goutte d’eau. Une tente à 4 mètres de hauteur pour 2,75 mètres de diamètre. Ne me dites pas que rien ne vous fait envie!

La balade des Gnomes à Durbuy:

On reste dans les Ardennes, je n’en peux rien, ils sont forts! Partons pour Durbuy dans un hôtel vous offrant la magie de 11 chambres de caractère. Parlons de Glamping d’intérieur! Je triche un peu car certaines options de logement sont à l’intérieur en dehors du logement ‘le cheval de Troie’ ou ‘la roulotte LACHO-DROM’ mais c’est mon blog alors je peux sortir un peu du cadre! Et on n’est pas loin du Glamping entre la chambre ‘ la cabane dans la forêt’ ou la chambre ‘les étoiles dans le désert’! 11 univers surprenants et uniques pour nourrir votre imaginaire!

Chambre Le cheval de Troie
Chambre Le Cheval de Troie – http://www.labaladedesgnomes.be

Le Aqualodge à Ermeton-sur-Biert:

Votre cabane les pieds dans l’eau. 6 lodges sur pilotis. Tu cherches un lieu cocooning et romantique ? C’est excatement l’adresse qu’il te faut. Bois, bougies et grosses couvertures … Le décor est planté! Tu ne sais plus trop si tu es en chalet de montagne ou à la mer mais tu as des papillons dans le ventre! Tu commandes un petit-déjeuner Prince de l’Etang ou Reine des Libellulles avec un massage (48h à l’avance of course!) et tu veux plus jamais rentrer chez toi! On comprend! N’hésitez pas à venir seul, juste pour vous chouchouter et vous reposer car on a que le bien qu’on se donne!

3028508666
http://www.aqualodge.be

Tentes Ecochique à Westouter:

Une petite perle pour goûter à la sensation du camping avec luxe. Dans un cadre reposant et pour vous délecter autour de l’étang de baignade (piscine biologique), l’espace est idéal pour des occasions comme les anniversaires ou les enterrements de vie de garçon/jeune fille. On peut y louer des vélos électriques et le camp dispose d’une tente glamping familiale. La localisation est propice à la visite de domaines vinicoles et pour déguster du vin belge.

20200528_211858_0000
http://www.ecochique.be

Et pour finir ma sélection, je vous propose du Glamping sur l’eau avec HomeBoat Glamping à 40 km de Bruges dans la ville de Nieuwpoort.

sam_1366
http://www.homeboat.eu

N’hésitez pas à partager vos belles adresses Glaming en Belgique et ailleurs en commentaire.

À bientôt pour de nouvelles découvertes!

SLOVÉNIE CITADINE

Pour mes amis citadins, c’est par ici que ça se passe. Que faire dans les deux grandes villes de la Slovénie que sont Maribor et Ljubljana ?

Notre roadtrip s’est poursuivi après les Alpes Juliennes et le littoral slovène vers une expérience plus citadine. Welcome to Maribor ! Pour ceux qui se soucient de la langue lors de leur séjour, sachez que les Slovènes rencontrés parlaient tous anglais et la plupart de façon excellente. Il faut dire qu’ils sont baignés dans l’anglais par la télévision et les versions originales des films ou des séries. Vous êtes rassurés ? Reprenons la route !

Direction Maribor !

Une petite ville pleine de charme de par son mélange architectural, ses bons petits restaurants et ses cafés au bord de l’eau.

Le vieux centre est beau et pas très grand.

Nous sommes restés à l’Hôtel Maribor, idéalement situé au cœur du vieux centre ville. Nous étions plus exactement dans sa dépendance ‘côté jardin’. Celle-ci est localisée à quelques mètres du bâtiment principal comprenant l’accueil. La réception est attenante au restaurant avec son agréable terrasse sur la vieille place. L’hôtel dispose d’un parking accessible avec la même carte que celle de votre chambre. C’est très pratique pour séjourner dans le centre ville si vous êtes avec votre véhicule. Attention, on peut laisser notre carte dans la boîte au lettre de l’hôtel avant de partir (je parle du côté jardin) alors assurez-vous d’avoir ouvert le parking avant 😅. Sinon, petit sprint vers la réception qui peut ouvrir le portail à distance.

Lunch au Malca {Slovenska ulica 4, Maribor 2000 Slovénie} . Un petit restaurant bien agencé avec une petite terrasse. Ils n’ont que quelques plats affichés sur un écran. C’est bon et pas cher. Ouvrez bien vos yeux car on passerait vite devant sans s’en rendre compte car il est entouré de bars.

Restaurant Rozmarin {Gosposka ulica 8, 2000 Maribor, Slovénie}

C’est un restaurant gastronomique. Il se subdivise en deux parties : un steak house et, en sous-sol, un aménagement plus chic pour la partie plus sophistiquée. Il y a également une terrasse. On recommande de réserver. En ce qui nous concerne, il y avait peu de monde et tant mieux. On a très bien mangé avec les vins proposés par le sommelier. Si vous aimez les bonnes tables, et en comparaison avec les prix belges, c’était une bonne affaire de payer moins de 50 euros par personne, boissons comprises.

Gostina Maribor {Glavni trg 8, 2000 Maribor, Slovénie}

Il s’agit du restaurant attenant à l’hôtel Maribor avec une grande terrasse. La décoration est très belle. Le grand bar et ses lumières tamisées vous donnent envie de prendre un verre et ne plus bouger. On y va plus pour l’ambiance en terrasse et l’apéro.

Le bord de l’eau et ses petits bars, c’est très sympa. Partez de la plus vieille vigne du monde et remontez au niveau du pont vers le vieux centre en longeant l’eau.

La plus vieille vigne du monde de 400 ans disent-ils ? Juste là.

Visitez une cave à vin à 7 euros/personne avec le tour et 3 dégustations de vin locaux. Très chouette visite de la cave et on a apprécié le partage des anecdotes et de l’histoire du lieu et de la famille des propriétaires.

Le magasin seconde main et de upcycling

Smetka {Gosposka ulica 29, 2000 Maribor, Slovénie} . Mon coup de cœur à Maribor. Ceux qui me lisent savent que j’adore les créateurs, les bricoleurs, les lieux originaux. SMETKA en fait partie. La vitrine a directement attiré mon œil, j’y suis entrée et j’ai visité le lieu comme un musée. J’y suis revenue pour boire un café et j’y ai trouvé des minis tasses bleues en seconde main dont je suis fan !

On y valorise le fait main et la récup. On peut y prendre un verre ou un café et profiter des idées déco et chiner.

Partez marcher au parc Mestni en prenant un café chez le HIKOFI qui a un charmant petit café avec une mini terrasse qui vous donne envie de ne plus bouger. L’expérience est agréable. Je recommande de sortir de votre zone de confort et tester un café sous les conseils du barista. On se rend compte que c’est tout un art et un véritable voyage gustatif d’Ethiopie au Nicaragua.

De Maribor, si vous disposez d’un véhicule, partez explorer quelques heures la ville de Ptuj.

Nous nous sommes garés dans un parking non payant dans les abords du centre ville et nous avons marché jusqu’au centre.

Le centre proche du bureau d’information est splendide et fleuri en été. Une petite ruelle nous permet de monter au château. C’est gratuit de monter jusqu’à la terrasse en face de la boutique souvenirs du musée. C’est la que vous pourrez acheter votre billet pour visiter le château au palier supérieur.

La terrasse vous offre déjà une belle vue panoramique sur Ptuj et ses toits rouges.

Pour loger, je recommande muzikafe B&B {Jadranska ulica 5, 2250 Ptuj, Slovénie} et si vous n’y logez pas aller y prendre un verre. Il y a souvent des concerts live.

On laisse Maribor pour prendre la direction de Ljubljana la dernière étape de notre roadtrip en Slovénie.

Ah Ljubljana une ville fabuleuse, un vrai coup de cœur. Par moment, on peut se croire en campagne car la ville dispose de plusieurs zones vertes. On y respire!

C’est une ville au centre piétonnier et propre. Comme partout en Slovénie la population était accueillante. On a clairement ressenti durant notre séjour un souci local pour l’environnement et pour une alimentation locale et saine. On trie, on fait du vélo partout, on valorise les producteurs locaux… Un tout qui fait qu’il fait bon vivre en Slovénie!

Dans la capitale, vous pouvez faire une balade en bateau pour découvrir la ville et ses ponts sous un autre angle. Moi j’aime marcher de façon aléatoire pour découvrir une ville. Je suis souvent agréablement surprise.

Je vous souffle quelques adresses sympas par ici :

Le château de Ljubljana

On peut s’y rendre en funiculaire aux parois en verre ou à pieds. Montez en funiculaire et descendez à pieds.

Vous pouvez monter et profiter des vues sans payer la visite du château. Et si vous changez d’avis au sommet vous pourrez toujours payer une visite.

Le parc Trivoli

Idéal pour une belle balade ou pour faire un jogging.

Metelkova

Ce squat d’artistes m’a fait penser à la Tabacalera à Madrid. Je n’ai pas profité de son ambiance nocturne qui est chaudement recommandée par Slovénie Secrète. Lisez son article ici.

Our Railway Heritage

{Parmova 35, Ljubljana}

Une autre belle idée de Slovénie Secret et en cherchant l’entrée on se demande si ce lieu existe. Il semble désert. Et bien c’est une belle expérience que je recommande en famille aussi. Les petits vont être impressionnés par le côté massif des wagons et adorer faire un petit tour en train miniature.

Restaurant testé à Ljubljana

Les meilleurs burgers du monde selon Monsieur ! C’était vachement bon, je valide. C’est au Pop’s Place {Cankarjevo nabrezhje 3, Ljubljana}

Le Libanais victime de son succès ? Abi Falafel le restaurant ne désemplit pas. C’est frais et goutu idéal en ce jour de chaleur. Il faut être un peu patient mais on s’est régalé. Cet établissement familial né en 2004 à encore de beaux jours devant lui.

Asiatique fusion–on a testé le Gostilna vida !

{Gornji trg 15, 1000 Llubljana}

Recommandé par une connaissance on a bien mangé asiatique servi par une étudiante française. Ljubljana est une ville cosmopolite et estudiantine.

Il y a une salle arrière au style jungle et une cour extérieure.

Jakob Franc – Le roi du cochon !

{Trnovski pristan 4, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Un coup de cœur pour notre dernier dîner en Slovénie. On est tombé dessus par hasard en marchant le long de l’eau et en s’éloignant du centre. Alors allez-y vous régaler. Leur spécialité c’est le cochon. Je pense que chez nous dans les restaurants on sous-estime cette viande qui est valorisée par cette enseigne. La cuisson, les accompagnements, j’en ai encore l’eau à la bouche.

Petites boutiques sympas :

FLAT

{Trubarjeva cesta 7, 1000 Ljubljana}
Almirasadar

{Emonska cesta 18, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Babushka Boutique

{Stari trg 18, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Butik OMIKA

{Breg 2, 1000 Ljubljana, Slovénie}

SMILE concept store

{Mestni trg 6, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Trgovina TojeTo superbe magasin de jeux

{Gallusovo nabrežje 29, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Trgovina IKA, d.o.o.

{Ciril-Metodov trg 13, 1000 Ljubljana, Slovénie}

Partagez avec nous vos bonnes adresses à Llubljana en commentaires ou sur la page Facebook de Laifouine.

Je ne vous parle plus des dragons car vous ne pourrez pas les rater.

Enfin, il est facile de se déplacer en Slovénie. Un pays qui se traverse en 3 hours d’Est en Ouest. Je rappelle qu’il vous faut une vignette sur votre véhicule pour rouler dans le pays. Cette vignette doit être placée avant (en Autriche) ou à l’entrée du pays. Idem pour l’Autriche (en Allemagne donc).

Il existe différents types d’hébergements.

Pour une réduction Airbnb lors de votre 1er usage : cliquez sur ce lien.
N’hésitez pas à vous abonner pour me suivre dans mes explorations !

Échappée belle… À Rouen !

En quête d’une destination pour le weekend ?

Rouen est une ville pleine de charme et d’histoire. Je vous recommande la découverte de cette ville aux colombages colorés et aux artères élégantes. C’est sur la place du Vieux-Marché que Jeanne d’Arc a connu le bûcher (1431). Elle reste un personnage emblématique de la ville. Rouen, capitale de la Normandie, est traversée par la Seine dont les quais sont propices à de belles balades.

Rouen à plusieurs points d’attractions que je vous invite à parcourir.

LA GROSSE HORLOGE

Il s’agit d’une horloge de style renaissance localisée au cœur de la vieille ville à quelques mètres de la Cathédrale de Rouen.
Outre sa belle esthétique qui la classe parmi les plus belles horloges de France, celle de Rouen contient une des mécaniques horlogères les plus anciennes de France. Si cette horloge vous intéresse, n’hésitez pas à faire un arrêt au petit musée qui y est consacré.

LA CATHÉDRALE DE ROUEN
Anciennement l’un des édifices les plus hauts du monde, la cathédrale reste fascinante de par sa façade que l’on croirait brodée tellement le travail qui a été réalisé est délicat et long.
Quel art que la réalisation de ces façades de style gothique ! Je reste toujours bouche bée devant le travail des compagnons ayant sculpté la pierre.
L’entrée y est gratuite. J’apprécie particulièrement les vitraux colorés et les jeux de lumières qui en jaillissent.

LA VIELLE VILLE /COLOMBAGES
Pour moi, le coup de cœur de ce premier contact avec la ville ce sont ces façades anciennes. Une ville à explorer à pieds pour profiter des particularités des belles maisons colorées en colombages. On se demande parfois comment certaines tiennent debout.
Le quartier Maclou et ses petits restaurants est un passage recommandé et vous pourrez y voir quelques boutiques d’artisans et d’antiquaires.

Beaucoup d’historiens disent que Jeanne d’Arc a été brûlée sur le bûcher sur la place du Vieux-Marché. Une long monument avec une croix au sommet marquerait l’emplacement où cette dernière aurait été tuée à l’âge de 19 ans. Un musée sur son histoire peut être visité rue Saint-Romain au numéro 7. Jeanne d’Arc reste une figure emblématique de la ville.

Pour vos sélections logements lors de vos escapades :

Réduction sur Booking

Réduction pour votre 1er usage de Airbnb

Rejoignez Laifouine sur Instagram.

POMPEI et PROCIDA depuis Naples

Probablement l’une des excursions les plus populaires lors d’un voyage à Naples. C’est facile de s’y rendre depuis la station de train (métro Garibaldi). Prenez le circumvesuviana (train) en direction de Sorrento. Sur le site vous faites un saut dans le temps en parcourant les ruines bien conservées qui donnent une idée du style de vie avant l’éruption du Vésuve.
Pour vous y rendre, notez que le site comporte 3 accès dont le plus populaire est la Porta Marina Superiore à quelques mètres de la gare Pompei Scavi-Villa dei Misteri. Cette entrée est intéressante car vous pourrez y louer des audio-guides. Vous y trouverez également la consigne à bagage qui est gratuite et des plans gratuits au point info.
A l’entrée, il y a de nombreuses files et elles sont bien longues. Pour l’accès rapide ou si vous disposez de la carte offrant l’accès ARTECARD CAMPANIA, vous devez vous placer dans les deux files les plus à gauche (accès internet), du côté de la consigne à bagage. Vous y montrerez votre carte ou ticket acheté sur le net et vous aurez un ticket d’entrée car l’accès est électronique. En gros, vous devrez quand même faire la file 2 fois : pour obtenir votre billet rapide et pour entrer sur le site par après au passage électronique.
Vous pouvez prendre l’audio-guide ou payer une application sur Pompei sur votre GSM (vérifiez qu’il soit chargé). Malgré le plan gratuit et un petit guide explicatif que vous trouverez au point info, je recommande l’audio –guide plus riche en informations. Pas besoin d’en prendre un par personne mais un pour votre groupe par exemple.
Les deux autres entrées (Piazza Anfiteatro et Esedra) disposent aussi d’une consigne gratuite mais pas d’autres services. À vous de voir par où vous souhaitez débuter et terminer votre visite.
Toilettte sur le site : Entrée Porta Marina, Piazza Anfiteatro et à la cafétaria.

Notez que les billets sont à entrée unique, donc vous n’aurez qu’un seul accès sur le site. Vous ne pourrez pas revenir sur le site si vous sortez, donc pensez à mettre de bonnes chaussures de marche, à prendre une bouteille d’eau, des lunettes de soleil…Tout ce qui pourrait vous être utile pour une demi-journée voir une journée complète dans l’enceinte du site archéologique de Pompei. Le plus malin est de venir avec de quoi grignoter et pique-niquer. Il existe une caféteria qui est prise d’assaut entre midi et 14h.

Vous apprendrez beaucoup lors de cette visite.
• Saviez-vous que les rues de Pompei n’avaient pas de noms et qu’elles étaient identifiées par leurs fontaines portant des bas-reliefs ?
• Saviez-vous que seuls les chariots de Pompei avaient la bonne dimension pour circuler dans ses rues étroites ? 1,35 mètre de large

• Saviez-vous que les magasins à Pompei fermaient avec des portes coulissantes alors que celles des maisons privées avaient des portes à double battant ?
• A quoi servait l’urine de chameau à l’époque ?
• Savez-vous à quoi servent les gros blocs de pierres au milieu des rues étroites ?

• Saviez-vous que les romains ne buvaient pas de vin pur mais du vin coupé avec de l’eau, du miel et des épices ?

Je vous recommande une autre excursion agréable.

Pour cette première découverte de Naples, je n’ai pas opté pour la fameuse île de Capri mais pour une visite moins populaire et plus tranquille, celle de l’île de Procida.

Procida est une petite île pleine de charme et assez secrète. L’île est encore un port de pêche au charme fou. Seulement 4,1 km² comprenant 3 marina et une douzaine de plages. On y accède en 30 minutes par bateau rapide ou en 1h par ferry. Les couleurs chaudes des façades de ses petites maisons serrées les unes contre les autres et les vues en font un coin idéal pour une excursion à partir de Naples. Elle est aussi beaucoup moins fréquentée que l’île de Capri dont nous avons tous entendu parler sans même y avoir mis les pieds. Mais pensez aussi à explorer l’île d’Ischa et ses sources thermales et la côte Amalfitaine

Coup de cœur pour la Marina Corricella ou nous avons mangé à la Pizzeria Fuego au bord de l’eau pour terminer en savourant une glace un peu plus loin au Chiaro di Luna (Via Marina di Corricella, 87, 80079 Procida NA, Italie). Un délice !
Prix ferry aller-retour : 25,20 avec Caremar
Consulter des options de Ferry et des horaires sur : https://www.directferries.fr/?dfpid=1427&affid=2&rurl=
Foncez sur cette petite île du cinéma, à l’eau cristalline qui sent bon la dolce vita !

Pour vos sélections logements :

Réduction sur Booking

Réduction pour votre 1er usage de Airbnb

SEA WEED CENTER – Paje Zanzibar

Avant de venir à Zanzibar, j’avais entendu parler de ce centre de femmes qui collectait des algues. J’avais très envie d’y faire un tour mais j’ignorais si j’en aurais l’occasion en terme de localisation sur l’île . Après un petit check sur Google, il s’avère que le centre n’était qu’à quelques minutes de marche de mon hôtel. Je décide donc sur un coup de tête de m’y rendre à 10:00. En longeant la plage à pied, j’en avais pour 20 minutes de marche. A ma gauche, un panneau avec le logo du centre indique où rentrer vers les terres et quelle petite ruelle suivre. J’y suis facilement arrivée. À l’accueil, quelques personnes attendaient déjà. Il n’y a pas de véritable horaire pour les visites. Celles-ci se font au gré des marées. Une fois que la marée est basse, nous avons enfilé les scandales en plastique attribuées par le centre pour débuter la visite sur la plage. Le tour débute par une visite des fermes d’algues les pieds dans l’eau.

On vous explique alors comment se font les cultures, comment poussent les algues et comment elles sont entretenues. Une fois la visite de la ferme réalisée, nous revenons alors au centre pour les explications relatives à la production. Ce centre emploie des femmes qui traitent les algues après la collecte. Elles les font sécher et les réduisent en poudre plus ou moins fine selon les utilités. Elles réalisent leur propres produits : savons, scrub pour la peau c’est-à-dire des exfoliants, et également des huiles à base de coco. On y trouve un ensemble d’huiles diverses aux senteurs différentes et aux bienfaits divers et variés. Le centre s’autosuffit en assurant toutes les étapes de la production, de la pousse à la vente. C’est un centre unique en son genre sur l’île. Il distribue une bonne partie de ses produits aux hôtels de l’île. Une autre partie de la production est quant à elle destinée à l’exportation. Il y a toutefois un petit bémol : il s’agit des plastiques pour emballer les savons destinés à l’exportation. Après avoir relevé ce point, le centre a assuré qu’une alternative à ces emballages était à l’étude.

Je recommande sans aucun doute cette escapade. Dès l’accueil, des jus de fruits frais à base d’algues vous sont offerts. Quelle belle manière de commencer cette visite !

Saviez-vous vous que les algues de Paje sont comestibles ? Le guide vous en parlera. Je recommande chaleureusement cette visite pour encourager, d’une part l’économie locale, mais aussi parce qu’elle est très enrichissante. Vous apprendrez énormément d’infos sur cet excellent produit bénéfique pour votre santé et qui mérite certainement d’être plus connu en Europe !

Mes autres articles sur Zanzibar :

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Le safari bleu-Zanzibar

La route des épices et Stone Town – Zanzibar

Pour plus de découvertes, rejoignez la page Laifouine sur Facebook.

Au jour le jour, je vous partage mes bons plans sur Instagram .

La route des épices et Stone Town – Zanzibar

Voici deux options de visites à réaliser sur l’île de Ungunja de Zanzibar. Nous avons opté pour une combinaison de ces deux activités car les visites ne sont pas loin l’une de l’autre.

Stone Town :

À refaire, je logerai quelques jours à Stone Town en début de séjour (mais pas trop car il y fait étouffant) pour explorer en profondeur ce que cette ville a à offrir. Vous apprécierez les balades en bord de la promenade avec l’effervescence de la ville, les petites échoppes et les chapatis sur les grilles sans oublier les appels à la prière en fond sonore… L’air est plus frais au bord de l’océan mais une fois dans les méandres de la ville, il devient juste irrespirable. Peut-être que, comme nous étions basé à Paje où le vent soufflait tout au long de la journée, nous ressentions plus intensément cette sensation. Si vous arrivez par l’aéroport ou en bateau de Dar Essalam, restez y deux nuits au moins avant de vous aventurer vers d’autres coins de l’île ou vers d’autres îles de l’archipel .

La ville et son architecture vous plongent dans une espèce de passé colonial qui ne peut vous laisser indifférent. Les vieilles façades sont souvent tristement négligées elles vous charmeront malgré tout. On aime les ruelles, les enfants revenant des cours en uniforme, la mixité de la population… Une ambiance vive dans ses bruits et nonchalante par son climat. Il y a une atmosphère délicieusement exotique qui vous séduira certainement.

À faire :

-Souper au Forodhani Gradens sur la pormenade connu pour ses échoppes de délicieuses spécialités locales, ses artisans, ses musiciens…

-Promenez-vous gratuitement sur le vieux fort. Il n’y a pas grand chose à faire mais c’est idéal pour une petite balade non loin de la promenade.

-Faites un stop devant la maison de Freddy Mercury. Vous l’imaginez grandir là? La vie des gens est pleine de richesses et d’inconnues.

– De la capitale, vous pouvez partir en excursion pour voir les tortues. PRISON ISLAND tour. Vous serez probablement accosté sur la promenade et pourrez négocier. Entrée 4$ et vous pourrez négocier l’excursion dans son ensemble pour 15$ (transport en bateau inclus). Construit pour être une prison, le bâtiment à été un ancien hôpital colonial suite à des épidémies. C’est devenu un lieu de quarantaine fin du 19ème siècle.

-Visitez le musée palace 3$ + pourboire pour votre guide (je vous recommande un guide en fin d’article.). L’histoire des Sultans jouent dans cette découverte de Zanzibar.

– Recueillez-vous et apprenez de l’histoire à l’ancien marché aux esclaves. Lorsque l’on regarde, c’était il n’y a pas si longtemps. 5$ l’entrée +option guide

Notre guide à Zanzibar s’appelle Ahmed est après avoir appris de façon autodidacte le français, il exerce avec fierté son travail de guide. Contactez le par WhatsApp +255686429826. N’hésitez pas à le contacter au préalable car il n’est pas constamment connecté.

Avec Amhed- Exploration Stone Town

La route des épices :

Pour moi, il s’agit d’une activité à faire absolument sur l’île. Il existe plusieurs sites proposant cette visite. En fait, les épices ne sont plus produites sur l’île pour être commercialisées. Les communautés se rassemblent afin d’aménager un territoire avec plusieurs épices et fruits locaux et organisent ces tours. Le parcours est bien pensé et vous apprendrez des choses sans aucun doute.

Saviez-vous à quoi servait la poudre blanche du cœur de la noix de muscade ? L’alcool n’étant pas autorisé, les danseuses orientales mettaient cette poudre dans leurs boissons et celle-ci avait la capacité de les rendre joyeuses (effet pompette il semblerait). Les effets de l’alcool sans alcool. La texture rouge qui ressemble à de la cire est elle utilisée sur l’île par les habitants pour parfumer leurs vêtements. Ils le portent constamment sur eux.

J’ignore par contre la provenance exacte des épices à l’échoppe où sont vendues ces dernières. Seuls les clous de giroffes sont encore produits à Zanzibar et commercialisés internationalement.

Notez que les épices sont moins chères au marché de Stone Town, même si on a tenté de me faire croire le contraire… J’ai en effet joué au petit jeu de la comparaison. J’ai toutefois acheté des épices sur les deux marchés car tout le monde travaille et essaie de gagner sa vie et les prix restent moins élevés par rapport aux tarifs des épices vendues en Europe.

Mes autres articles sur Zanzibar :

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Le safari bleu-Zanzibar

Lien de réduction de 30€ pour votre 1er utilisation Airbnb

Rejoignez la communauté laifouine sur Instagram et Facebook.

Bruxelles – Zanzibar tous les vendredis

Ceci n’est pas une blague. TUIfly planifie tous les vendredis des vols aller-retour vers le Paradis. Si des eaux bleues transparentes et les belles plages de sable fin ne vous font pas d’effet, je n’y comprendrais rien. C’est effectivement aussi beau que sur toutes les photos que vous pourrez voir en tapant ‘Zanzibar’ sur un moteur de recherche.

Plage de Paje- Zanzibar

En ce qui me concerne, j’en rêvais et je n’étais pas certaine qu’une telle destination ne soit pas hors de prix. Ce n’est que lorsque j’ai découvert les vols de TUIfly où un aller-retour est possible pour moins de 500 euros que j’ai véritablement étudié la possibilité de m’y rendre.

La première question qui m’est venue à l’esprit est: quelle est la meilleure période pour se rendre à Zanzibar ?

Il s’avère que Zanzibar est une destination agréable toute l’année sauf durant la saison des pluies qui est très intense entre mi-mars et fin mai. Un petit conseil, prenez le temps de vous questionner sur le climat lorsque vous décidez de partir en voyage. Il serait en effet dommage de ne pas profiter de votre séjour parce que la pluie empêche certaines activités.

Nous nous sommes rendus en février sur l’île principale de l’archipel Unguja et il s’avère que c’est une très bonne période notamment pour les kitesurfers venus en masse pour profiter du vent et des belles vagues dans un cadre de rêve sur l’océan indien.

Zanzibar est une destination idéale pour échapper à l’hiver.

Arthur Rimbaud rêvait lui aussi de se rendre sur l’île aux épices. Il écrira ‘ peut-être irai-je un jour à Zanzibar’ mais il n’y mettra jamais les pieds. Des plages de sable blanc fin et éblouissant, un sol ombragé par les nuages malgré une température de 30 degrés, des lignes de cocotiers sauvages qui dansent au gré du vent et des eaux cristallines au 50 nuances de bleu,… Il est vrai que Zanzibar est un véritable poème qui mérite son statut de paradis. Cette archipel à la croisée des routes commerciales océaniques est un véritable paradis d’influences africaine, arabe et indienne. On le ressent dans son architecture, la religion, la gastronomie et la musique.

Parlons de la monnaie locale. Ici, tout peut se payer en Shilling tanzanien, dollars ou euros. Venir avec des euros est plus intéressant car il est plus fort que le dollar (février 2019 ). Si vous payez en monnaie internationale, on vous remboursera toujours en Shilling. Mais chaque établissement applique le taux qu’il souhaite. Je vous recommande de toujours demander avant de consommer et voir si ce dernier vous convient. À Paje, c’est au Spice Shop que la conversion est la plus intéressante. Plus la somme à changer est élevée, plus c’est intéressant. Vous y gagnerez à directement y convertir votre argent à votre arrivée. Attention, payer par carte de crédit comprendra des frais entre 3 et 5 %. Il est donc intéressant de prévoir du liquide avec vous pour votre séjour.

Spice Shop

La vie est rythmée au gré des marées. Sur les plages, nous pouvons voir des des femmes qui ramassent des algues à marée basse, les pêcheurs partant au large sur leur bateau traditionnel. Il s’agit de bateaux à base de bois brut avec une grande voile blanche triangulaire. On les appelle les Dhows.

Que faire sur l’île ?

Plusieurs excursions vous seront proposées. Des rabatteurs se trouveront sur les plages. Les hôtels auront leur liste de partenaires particuliers (TO, Taxi…) . Les choix ne manqueront pas. Il est important de comparer les prix liés aux activités qui sont la plupart du temps similaires. Je vous en présenterai quelques-unes dans différents articles.

Voici une liste exhaustive d’activités: 1. La visite de Stone Town, la capitale 2. La route des épices 3. La visite de prison island pour y voir des tortues 4. La visite des colobes dans la forêt de Jozani 5. Nager avec les dauphins 6. Le safari bleu 7. Participer à une pêche traditionnelle 8. Découvrir la cuisine traditionnelle.

C’est également très facile de louer un vélo 10 dollars ou un scooter 25 dollars (février 2019) pour pouvoir explorer l’île. Les amoureux des sports aquatiques pourront faire du paddle, du kayak, de kitesurf, du snorkeling et de la plongée sous-marine…

À Zanzibar on parle swahili. Vous entendrez souvent les termes ‘pole pole’ ou ‘hakuna matata’ qui semblent familier aux voyageurs grâce au dessin animé le roi lion. Prenez toutefois garde au service qui débute par un pole pole (pas de problème) et qui en implique après des frais, une attente de pourboire de la part de l’intervenant. Prenez également garde aux beach boys ici des Massaïs (Maasaïs) que certains locaux qualifient de commerçant et de faux Massaïs qui n’auraient pas fait le déplacement depuis le Kilimanjaro pour vendre sur l’île de Zanzibar mais qui se substitueraient à des vrais pour un effet de mode touristique. Ils sont beaux dans leurs costumes traditionnels et avec leurs lunettes de soleil extravagantes ou autres artifices. Vous serez rapidement lassés de vous faire aborder par un rituel chaque fois similaire. Salutations, ils engagent la discussion en posant des questions sur vous et votre origine (engagement) avant de vous proposez de voir ce qu’ils vendent. Vous constaterez vite que ce qui se vend sur les plages se vend également dans les échoppes artisanales. J’ai été très déçue par les peintures des échoppes probablement faites à la chaîne et qui selon moi proviennent de Chine. J’ai tout de même trouvé l’échoppe d’un petit peintre aux tableaux colorés peints à la main ainsi que des petites sculptures de Maasaï qui se démarquaient de tout ce qui m’avaient été proposé jusque là.

Pour de beaux souvenirs, je vous conseille de faire un tour au centre des femmes (Sea Weed Center) qui collectent des algues. Leurs produits naturels sont juste extras et leur travail remarquable.

N’hésitez pas à consulter les autres articles sur Zanzibar. Rejoignez-moi également sur la page Facebook et Instagram de LAIFOUINE.

À bientôt sur les routes !

3 villes portugaises en lumière

C’est un peu par hasard que j’ai découvert Setubal. J’avais entendu parler de Comporta et de ses belles plages bordées de pins et je voulais m’y rendre et j’ai donc creusé sur ce qui était intéressant à faire ou voir dans les environs. Je ne m’étais pas rendue compte qu’à 40 minutes de Lisbonne s’offrait un monde totalement différent. Des plages, des villages balnéaires, des parcs naturels…

3 villes portugaises en lumière

Setubal

A 50 Km de Lisbonne

Le train fait le trajet de Lisbonne à Setubal. C’est donc facilement accessible sans voiture. Les transports en commun desservent les plages (ce qui est recommandé car il n’y a pas beaucoup de places de parking disponibles à l’abord des plages). Une fois à la première plage, une navette assure le transport entre les différentes plages. Les plages sont vraiment belles. En voici un avant-goût ici pour vous aider à choisir où vous poser.

Nous avions opté pour la location de voiture de l’aéroport de Lisbonne ce qui nous permet une grande flexibilité et un certain confort de voyage avec nos valises.  Toutefois pour se rendre à la plage, nous avions pris le bus non loin de notre Airbnb et sans regret car il n’y avait aucune place proche des plages sauf si vous êtes très matinal.

Setubal est une petite ville tranquille et paisible avec un agréable centre historique où il fait bon flâner et quel régal choisir son restaurant de poisson pour le souper. Mais il y a un restaurant argentin plu que reconnu pour ses viandes et ne mangez pas trop avant de vous y rendre car les portions sont belles et c’est bon ! Il faut absolument réserver au préalable.

Comment débuter votre journée ? Pourquoi ne pas vous rendre au marché « Mercado do Livramento ». C’est un stop en plus d’être un plaisir pour les yeux, les produits sont magnifiques et frais. Des poissons, des fruits frais, du pain, des fruits secs… Au centre du marché des géants qui représentent les anciens vendeurs. Un clin d’œil à l’histoire et une fierté aussi de son patrimoine. Vous aimerez le superbe mur du fond de ce marché couvert en azulejos blanc bleu et jaune. Un espace atypique et charmant où il fait bon prendre son temps. Comptez au moins 30 minutes pour cette visite. – Accès gratuit

La casa Baia – La maison de promotion du tourisme! La belle maison bleue où il fait bon passer et repasser. A l’entrée un guichet d’information touristique suivi d’un petit salon (belle déco !) avec devant vous une boutique de vins et liqueurs de la région et vers la gauche  une terrasse extérieure où il fait bon se poser les douces soirées d’été avec les amis ou en amoureux pour prendre un dernier verre ? – Accès gratuit

Il est recommandé aussi de vous rendre au port de São Filipe. Un très beau cadre offrant une superbe vue panoramique sur la ville.  On y va pour le cadre et pour y boire un verre. Renseignez-vous sur les horaires d’été et d’hiver au préalable. Si vous n’êtes pas motorisé, je vous recommande de prendre un taxi à la sortie du centre et de revenir à pied. Comptez une 20ène de minute de marche. Vous aimerez les vues de la baie, la visite de la petite chapelle et de ses murs aux azulejos bleus et blancs.- Accès gratuit

Serra Da Arrabida – Vous êtes dans un splendide cadre naturel où il fait bon marcher et nager. Ne sous-estimer pas les efforts physiques dans les escarpements. Il y a  de nombreux sentiers pour les amoureux de la nature.

Note : prenez soin de vos affaires. Comme toutes villes touristiques, les vols sont fréquents. Ne laissez pas vos biens visibles dans une voiture. Ce n’est pas la première fois que l’on entend qu’une vitre a été cassée et des valises ou appareils photos ont été dérobés. Ne pensez pas que ça arrive toujours aux autres et assurez-vous de passer les meilleures vacances en paix.

De Setubal vous pouvez vous rendre à Troia ou Comporta. Nous nous sommes rendu à Comporta. Comporta est un peu un paradis caché et il faut faire quelques recherche pour le trouverJ.

Comporta

Possible de traverser de Setubal à Comporta en Ferry pour la péninsule de Troia. Une fois sur le ferry, vous pouvez quitter votre véhicule et vous installez en hauteur pour profiter de la vie. Le trajet n’est pas long et est bien agréable. Les horaires dans les deux directions se trouvent sur ce site.

A Comporta, c’est très petit. Vous pouvez opter pour les belles plages et le farniente ou juste venir y passer une journée. Pour la haute saison, des petites boutiques voient le jour. Vous aimerez y passer quelques jours si vous êtes adeptes des beautés simples et brutes.

Comporta était à la base la propriété de la dynastie Espirito Santo qui en faisait usage comme réserve de chasse. Suite à une faillite, il aurait accepté de vendre certains terrains essentiellement à des personnes fortunées avides d’un retour à l’essentiel ! Le concept « petite cabane avec une douche en plein air » en séduit plus d’un. L’idée d’un tout à chacun est de rester fidèle à la simplicité de Comporta mais le lieu attire maintenant un autre type d’investisseur. L’idée de voir un immeuble de plusieurs étages émerger ne plait gère à ceux qui y résident à l’année. Le prix de l’immobilier y a d’ailleurs explosé.

Evora

Pour finir notre séjour, nous sommes partis sur un coup de tête pour une journée à Evora et sans regret !

La capitale de la province de l’Alentejo se situe à environ 130 km de Lisbonne et au sud du Tage.

La ville d’Evora fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une ville avec une histoire et quelques sites archéologiques mais on aime ses petites rues étroites et pavées aux petites maisons blanches. On y trouve un charme pittoresque. Flâné de  la célèbre place Giraldo, l’indestructible temple romain corinthien d’Évora appelé par certain le temple de Diane.

Une petite adresse locale que l’on vous recommande chaleureusement :

Un petit restaurant local non loin du centre : Sabores da Terra Rua Miguel Bombarda, 50 | Junto Pousada Juventude, Évora 7005-306. Vous y trouverez pour pas cher de petits plats et soupes du jour. Idéal aussi pour un café et un bon gâteau du jour.

Rejoignez moi sur Instagram et sur la page Facebook Laifouine.